IDF 2012 : Intel mise sur une sécurité biométrique via la paume de la main



A l’occasion de l’IDF 2012, Intel présente une solution qui vise à palier les soucis de sécurité. Cela passe pour le fondeur par un outil biométrique détectant les veines de la paume de la main.

IDF 2012 Intel biométrie

Actuellement, de nombreux services en ligne nécessitent l’emploi d’un mot de passe pour se connecter, souvent via le protocole SSL. Cependant, la plupart des utilisateurs emploie toujours les mêmes identifiants et mots de passe afin de se connecter, beaucoup jugeant trop difficile d’utiliser un couple identifiant/mot de passe différent pour chaque service.

En pratique, si un pirate récupère l’identifiant et le mot de passe qu’un utilisateur emploie sur un compte quelconque, il peut ainsi avoir accès à d’autres services employés par l’utilisateur qui peut alors se retrouver dans une situation très critique (vol de données confidentielles, etc.)

Par souci de sécurité, sur les PC portables, certaines marques intègrent donc à quelques-uns de leurs modèles, souvent ceux destinés aux professionnels, un lecteur d’empreintes digitales.

Sridhar Iyengar, directeur de la recherche en sécurité chez Intel Lab, estime que la biométrie est l’option la plus efficace pour sécuriser les accès et données. Toutefois, il ne mise pas sur les empreintes digitales mais sur une autre technologie développée par Fujitsu : PalmSecure.

PalmSecure est un outil biométrique qui enregistre le tracé des veines de la main via un capteur infrarouge. Il suffit ensuite à l’utilisateur de placer sa main au-dessus de ce capteur afin de s’identifier sur les services qu’il souhaite, sans avoir besoin d’entrer ses identifiants et mot de passe.

IDF 2012 Intel biométrie

Pour sa démonstration, Intel emploie une Tablette mais le procédé peut aussi fonctionner pour un PC portable ou un Smartphone par exemple. Quelques secondes suffisent à authentifier l’utilisateur via PalmSecure, sans contact. Et si jamais l’utilisateur se coupe à la main, comme les veines se reconstruisent à l’identique de leur position initiale, l’identification fonctionne malgré tout.

Si le capteur n’est pas trop imposant, il l’est tout de même assez pour provoquer une excroissance sur la Tablette. Intel travaille cependant sur cette technologie et devrait donc réussir à trouver une meilleure intégration dans les appareils pour la technologie PalmSecure et son capteur infrarouge.

Reste à développer et faire accepter une telle technologie à un maximum d’utilisateurs (et de services, entreprises, etc.), ce qui n’est pas gagné…

[Source : Multiples]

Remonter en haut de la page