Revue de presse des tests publiés sur le Web (MSI GL62 7RD)

Un 15" gamer d'entrée de gamme performant



Ce soir, nous vous présentons un test du MSI GL62 7RD, un PC de jeu de format 15 pouces doté d'une configuration musclée.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 15.6’’ Full HD LED (1920x1080, antireflet/mat)
Processeur Intel Core i7-7700HQ Kaby Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go DDR4 2400 MHz (32 Go), 2 slots
Espace de stockage 1 To à 7200 tr/min + 1 emplacement SSD M.2 NVMe PCIe x4 libre
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1050 2 Go GDDR5 dédiés
Lecteur optique -
Système audio 4 haut-parleurs de 2W, Audio Boost, Nahimic
Webcam HD 720p (1280x720) avec micro
Réseau Wi-Fi ac + Ethernet Gigabit (BigFoot Gamer Killer E2200)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC
Sortie(s) vidéo HDMI 1.4, mini-DisplayPort 1.2
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 2 USB 3.0 + 1 USB 2.0 + 1 USB 3.1 Type-C
Système d'exploitation Windows 10 64 Bit
Batterie Li-Polymère 6 cellules 41Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 383 x 260 x 27-29
Poids 2.4 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet Gamer SteelSeries avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels -

Le châssis du MSI GL62 7RD est identique à celui de son prédécesseur le MSI GL62 6QF, à un détail près. Le dernier en date ne dispose pas de lecteur optique. La coque est réalisée entièrement en plastique noir mat avec des petites touches de rouge à l'arrière. Si l'assemblage ne fait apparaitre aucun vide apparent, le châssis reste peu résistant à la pression et la stabilité de l'ensemble est à revoir. A l'avant du touchpad, la coque peut être enfoncée un peu trop facilement, de même que le couvercle provoque des distorsions d'image sous la pression. En terme de poids et de taille, le MSI GL62 7RD est dans la moyenne même si certains de ces concurrents directs (Asus Strix GL502VM, HP Omen 15) sont légèrement plus sveltes.

A sa décharge, le PC est plutôt bien équipé en connectiques. Principalement répartis sur le côté gauche et bien espacés, on dénombre trois USB Type-A, un USB Type-C (Gen 1), une sortie HDMI (4K@30Hz), un mini-DisplayPort, un lecteur de carte SD (débits moyens) et un port Ethernet Gigabit. A noter que le PC ne propose pas de trappe de maintenance, il faudra donc démonter la partie inférieure de la base pour accéder aux composants.

Le clavier SteelSeries n'est pas rétro-éclairé. Les touches plates et texturées disposent d'une course moyenne et d'un point d'appui précis qui permettent une bonne qualité de frappe. La disposition est typique des portables MSI avec les touches # et Windows qui ne sont pas à leur place "habituelle". De bonne surface, le pavé tactile laisse glisser les doigts sans problème et gère bien les gestes multitouch, de même que les clics de souris dédiés sont précis avec une course courte.

Concernant l'écran, le testeur n'est pas aussi enthousiaste. Si l'on met de côté sa belle définition Full HD (1920 x 1080 px) et son traitement mat qui réduit les reflets par forte luminosité ambiante, le résultat est entaché par des taux de luminosité et de contraste décevants. Qui plus est, l'écran utilise la luminosité dynamique (PWM) qui occasionne des scintillements désagréables sous la barre des 90% de luminosité. En outre, la colorimétrie ne relève pas le niveau avec un Delta E autour de 10, même si l'ensemble de spectre sRGB est couvert. Enfin, l'écran est installé sur une dalle TN aux angles de vision instables.

Le MSI GL62 7RD est architecturé autour d'un Quad Core Kaby Lake (Core i7-7700HQ) qui tourne à des fréquences plus élevées que son prédécesseur direct (Core i7-6700HQ). Secondé par 16 Go de mémoire vive, il peut s'atteler à tous types de travaux polyvalents, de la navigations Web basique à des missions exploitant le GPU ou l'architecture multi-coeurs (montage vidéo, modélisation 3D...). Le modèle testé ne bénéficie pas d'un SSD en plus du disque dur en place et manque donc de réactivité dans les délais de chargement et dans le démarrage du système. A savoir qu'un port M.2 est vacant pour ajouter un SSD compatible SATA 3 ou PCIe NVMe.

Pour le traitement graphique, MSI exploite la technologie Optimus, ce qui privilégie l'exploitation de la puce HD 630 intégrée au processeur lorsque l'usage est léger, pour optimiser la batterie. En face, la GeForce GTX 1050 va se charger du jeu et va permettre de lancer tous les titres du moment en Full HD dont la plupart pourront profiter du niveau de détails le plus élevé. Seuls les opus les plus exigeants demanderont de faire quelques concessions. De même, le jeu en 4K n'est pas supporté.

Par défaut, la ventilation du MSI GL62 7RD est plutôt désagréable avec un souffle toujours présent, des pulsations et quelques crissements. Heureusement, vous pouvez changer légèrement la donne en vous plongeant dans le logiciel Dragon Center préinstallé, en réduisant notamment le bruit au repos. Bon point, les températures sont bien gérées et n'impactent pas les performances plus que d'ordinaire.

L'autonomie avoisine les 3 heures et 45 minutes en navigation Web avec Wifi actif. Ce n'est pas transcendant.

Il obtient la note de 78%.

Accédez au test du MSI GL62 7RD

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Remonter en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 4 =

 

Remonter en haut de la page