Revue de presse des tests publiés sur le Web (HP Envy 17-ae)

Un 17 pouces multimédia avec 4K et GeForce 940MX



Débutons la semaine avec un test du nouveau HP Envy 17-ae, un PC portable grand format restylé qui se destine à un usage multimédia avec son écran 4K magnifique, son design robuste et ses performances générales solides.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 17.3’’ 4K UHD LED IPS (3840x2160, antireflet/mate)
Processeur Intel Core i7-7500U Kaby Lake (2.7 GHz, 2 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2133 MHz (16 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockage SSD M.2 PCIe de 256 Go + 1 To à 7200 tr/min
Carte graphique NVIDIA Maxwell GeForce 940MX 2 Go GDDR5 dédiés, Intel HD 620 et Optimus
Lecteur optique Graveur DVD/CD
Système audio 2 hauts parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Webcam Oui, HD TrueVision faible lumière avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n/ac (2x2) + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes SD/MMC
Sortie(s) vidéo HDMI
Lecteur d'empreintes digitales Oui, HP SecurePad
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 3 USB 3.1 (1 Boost) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1, 5Gbit/s, DP1.2)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 3 cellules 55.8Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 416 x 283 x 23.3
Poids 2.9 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch ; Miracast
Logiciels Applications HP, Dropbox

Installé dans un élégant châssis en aluminium, le HP Envy 17-ae poursuit la quête de minimalisme initiée par Apple. Ses mensurations ont été revues à la baisse par rapport à son prédécesseur avec un boitier plus léger (2.9 kg) et aussi plus fin (23 mm) qui le rapproche du Dell Inspiron 17 7000. Notez par ailleurs que le châssis n'est pas composé entièrement d'aluminium. Seuls le dos du couvercle et le tour du clavier le sont, le reste en est plastique (base inférieure et tour de l'écran) mais l'ensemble s’accommode tellement bien que le testeur pardonne sans mal cet "écart" (en faveur du poids). Typique des Envy et appliqué aux derniers Pavilion en date, un système de charnière original va surélever le clavier à l'ouverture de l'écran afin d'optimiser la circulation de l'air et d'offrir un angle de frappe plus confortable. Le design poli de la charnière contraste élégamment avec le couvercle mat et renvoi au logo HP graphique.

Le châssis du HP Envy 17-ae est suffisamment large pour accueillir tout le nécessaire en terme d'interfaces, dont un appréciable lecteur DVD placé sur la droite, à côté d'un port USB 3.0 et de la prise d'alimentation. C'est sur le côté gauche que la majorité des ports est regroupée avec un verrou Kensington, un port Ethernet Gigabit (RJ45) compact, deux autres ports USB 3.0 (dont un avec la fonction "Sleep & Charge), un port USB 3.1 Type-C et une lecteur de carte SD. Le testeur souligne en outre le design soigné de la grille au dessus du clavier qui cache deux haut-parleurs Bang&Olufsen au son particulièrement riche et profond.

Les touches argentées du clavier s'intègrent parfaitement dans la base et procurent une expérience de frappe satisfaisante. Le testeur garde toutefois quelques réserves, notamment concernant la visibilité des lettres grises que le rétro-éclairage ne suffit pas toujours à rendre lisibles. D'autre part, la frappe lui a semblé un peu trop "spongieuse" malgré une course suffisante de 1.6 mm et une force d'actionnement requise de 78 grammes. De bonne taille, le pavé tactile est réactif et précis et la surface cliquable n'a eu aucun problème à distinguer le clic droit du clic gauche.

Le HP Envy 17-ae est livré sur certaines déclinaisons avec un écran 4K UHD (3840x2160) IPS mat qui offre des détails nets et couleurs vives. Et pour cause, l'écran reproduit 209 % de l'espace sRGB, soit le double du standard appliqué aux autres PC de sa gamme. La luminosité est aussi au top avec une moyenne de 276 nits réparti également sur la dalle.

Le modèle testé est architecturé autour d'un Core i7 Kaby Lake basse consommation, de 16 Go de mémoire vive et d'un stockage hybride avec SSD de 256 Go (NVMe PCIe) et disque dur d'1 To. Cette base s'est révélée prompt à exécuter toutes sortes de tâches bureautiques et multimédia (navigation Web, lecture de vidéo, suite Office, retouches photo) avec une fluidité exemplaire en multitâche et des temps de chargement presque instantanés. Le SSD PCIe y est pour quelque chose dans la réactivité du système puisqu'il est plus vivace qu'un SSD SATA3. En test, 4.97 Go de fichiers multimédia ont été dupliqué en 29 secondes seulement, contre 1 min 45 pour la même opération sur un disque dur standard.

Équipé d'une carte graphique de milieu de gamme d'ancienne génération Maxwell, la GeForce 940MX, le HP Envy 17-ae n'offre pas vraiment de dimension jeu. Cette solution sera plus efficace pour soutenir l'usage courant (édition de photo), sachant que pour exécuter la plupart des titres du marché, il faudra forcément abaisser la définition de l'écran sur Full HD (1920x1080px) ou moins (1600x900px) ainsi que le niveau de détails.

Au cours du test, la température est restée à un niveau satisfaisant, au niveau du clavier comme de la base.

Malgré la présence d'un gourmand écran 4K, l'autonomie dépasse légèrement les 5 heures en navigation Internet avec Wifi actif. C'est un résultat supérieur d'1 heure à la moyenne des 17 pouces.

Il obtient la note de 3.5/5.

Accédez au test du HP Envy 17-ae

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Remonter en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 6 = 13

 

Remonter en haut de la page