Revue de presse des tests publiés sur le Web (Asus ROG Strix GL503)

Un 15 pouces joueur d'entrée de gamme relooké



Découvrons ce soir un test du nouvel Asus ROG Strix GL503, un 15 pouces qui profite d'une coque affinée et allégée, d'un excellent écran et d'un clavier personnalisable.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 15.6’’ Full HD LED (1920x1080, antireflet/mat)
Processeur Intel Core i7-7700HQ Kaby Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2400 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockage SSHD 1 To à 5400 tr/min
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1050 4 Go GDDR5 dédiés, Intel HD 630 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs de 2W
Webcam Oui, 720p avec micro
Réseau Wi-Fi ac + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes Oui, SD/SDXC/SDHC/MMC
Sortie(s) vidéo HDMI, mini-DisplayPort
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 1 USB 2.0 + 3 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Ion 4 cellules 64Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 384 x 262 x 23
Poids 2.3 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé 4 zones RGB avec pavé numérique, touchpad multi-touch cliquable
Logiciels Applications Asus

De loin, l'Asus ROG Strix GL503 peut sembler bien plus haut de gamme qu'il n'est en réalité. C'est le clin d’œil qu'à souhaité faire Asus en empruntant son couvercle au ROG Zephyrus, le vaisseau amiral du fabricant. De fait, sur le couvercle noir en aluminium figure une diagonale structurée qui souligne l'effet brossé global avec le logo ROG dans un coloris bronze. Dans l'ensemble, le design est plutôt réussi. A l'intérieur, on découvre de large bordures d'écran et un entourage de clavier recouvert d'une finition soft-touch. Les mensurations sont optimisées et se rapprochent de celles de ses concurrents directs. Il est tout de même sensiblement plus fin que l'Acer Aspire VX15 et que le Lenovo Legion Y520.

Le Stix GL503 dispose d'une connectique pour le moins généreuse. Le côté gauche abrite un port Ethernet, un Mini-DisplayPort, une sortie HDMI, deux ports USB 3.0 et une prise jack tandis que la droite accueille le lecteur de carte SD, un port USB 2.0, un port USB Type-C (Gen1) et le verrou Kensington.

Faire évoluer les composants est favorisé par la présence d'une trappe de maintenance. Ainsi, le SSHD et la RAM sont accessibles après le retrait d'une seule vis.

Le testeur a trouvé l'expérience de frappe du clavier adéquate quoique un peu trop spongieuse. La course s'étire sur 1,9 mm et la force d'actionnement requise demande 68 grammes mais la touche n'est pas assez réactive à son goût. Toutefois, d'autres caractéristiques sont autrement plus séduisantes, à commencer par son rétro-éclairage RGB avec personnalisation par touche sur ROG Aura Core. En outre, des touches sont dédiées pour ajuster le volume, l'accès au Centre de jeu et la coupe du son d'un casque (pas de touches macro). Pour ce qui est du pavé tactile, le testeur encourage simplement de lui préférer une souris externe en raison de sa qualité très moyenne. Il est doux et reconnait correctement les gestes multitouch mais les clics de souris intégrés sont parmi les pires du marché (bruyant, peu précis).

L'écran de 15 pouces Full HD (1920 x 1080 px) est surprenant de luminosité avec 297 nits relevés, ce qui est bien au dessus de la moyenne et de ses principaux concurrents. La colorimétrie est tout aussi satisfaisante avec un espace sRGB couvert à 113 %. Là encore, aucun PC ne fait mieux dans sa catégorie.

Architecturé autour d'un Quad Core i7 Kaby Lake, de 16 Go de mémoire vive et d'un SSHD de 1000 Go, le modèle testé vous suivra dans toutes les tâches courantes (navigation Web, suite Office...) mais également dans d'autres missions plus exigeantes exploitant l'architecture multi-coeurs (montage vidéo, retouche photo, 3D). Si la mémoire vive en quantité assure une belle fluidité en multitâche, le SSHD s'est révélé vraiment limitant ici, imposant un temps de démarrage allongé et des copies de données plutôt lentes.

En face, la GeForce GTX 1050 Pascal n'est certes pas la carte graphique dédiée la plus performante du marché, mais elle permet de lancer la plupart des titres du marché en Full HD avec des détails "Medium" (Battlefield 1 : 53 FPS Ultra ; Rise of the Tomb Raider : 44 FPS High).

L'Asus ROG Strix GL503 a beau être suffisamment compact pour tenir dans un sac, mieux vaut emporter avec lui le câble d'alimentation. L'autonomie avoisine les 3 heures et 30 minutes en navigation Internet avec Wifi actif. C'est dans la moyenne basse.

Il obtient la note de 3/5.

Accédez au test de l'Asus ROG Strix GL503

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Remonter en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 6 =

 

Remonter en haut de la page