Revue de presse des tests publiés sur le Web (Lenovo IdeaPad 520s-14IKB)

Full HD IPS et 940MX pour cet ultrabook de 14 pouces



Place ce soir à un test du Lenovo IdeaPad 520s-14IKB, un ultrabook de 14 pouces bien construit qui est livré avec un grand choix de configuration, avec un belle endurance.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 14’’ Full HD LED IPS (1920x1080, antireflets)
Processeur Intel Core i7-7500U Kaby Lake (2.7 GHz, 2 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 8 Go DDR4 2133 MHz (16 Go)
Espace de stockage SSD 256 Go
Carte(s) graphique(s) NVIDIA GeForce 940MX 2 Go GDDR5 dédiés, Intel HD 620 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4.0
Webcam Oui, HD 720p avec micro
Réseau Wi-Fi ac
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes Oui, SD/SDHC/SDXC/MMC
Sortie(s) vidéo HDMI
Lecteur d'empreintes digitales Oui
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
USB 1 USB 2.0 + 1 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 53Whr
Autonomie annoncée 6 heures max
Dimensions (mm) 327.4 x 236.5 x 19.3
Poids 1.7 Kg (avec batterie)
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch
Logiciels Applications Lenovo

Le Lenovo IdeaPad 520S-14IKB ressemble à de nombreux autres IdeaPad déjà testés avec sa coque lisse composée de métal sur le couvercle et le tour du clavier et de plastique autour de l'écran et à l'arrière de la base. Le modèle testé hérite d'un coloris Gold qui tend vers l'argenté. Le design est harmonieux et la solidité du châssis renforcée mais le testeur regrette qu'il emprunte davantage sa coque à l'Ideapad 320 (plus bas de gamme) qu'à l'IdeaPad 720, plus fin. Côté mensurations, l'ultrabook est un peu lourd mais reste dans la moyenne de sa catégorie avec un châssis compact qui joue en faveur de la mobilité. L'écran se manipule d'une main et s'ouvre jusqu'à un angle de 180 degrés mais les charnières semblent un peu faibles et laissent "rebondir" l'écran si vous le transportez ouvert.

La connectique est principalement alignée sur le côté de gauche (pas de chance pour les gauchers). On y retrouve tout le nécessaire avec deux ports USB Type-A, un USB Type-C, une sortie HDMI, un lecteur de carte SD multiformats, une prise combo casque/micro et un verrou. Pas de Thunderbolt 3 prévu au programme. Pour cela, il faut regarder du côté du Ideapad 720 plus haut de gamme.

Contrairement à la grande majorité des ultrabooks du marché, il est assez simple d'ouvrir le Lenovo Ideapad 520S-14IKB et de faire évoluer les composants, au prix d'un peu de patience et de minutie. Le slot de mémoire DDR4 autorise jusqu'à 16 Go de RAM et se cache derrière un bouclier en métal.

Lenovo a opté pour un clavier chiclet standard sur cet ultrabook. Il est rétro-éclairé et ne présente aucun défaut notable. Les touches sont de bonne taille, bien distribuées et silencieuses. Le testeur leur reproche tout de même une frappe un peu "spongieuse" et pas assez précise mais la plupart des utilisateurs devrait s'en accommoder. Bon point, le clavier est rétro-éclairé en blanc sur deux niveaux d'intensité. Le pavé tactile et en plastique et se révèle agréable à utiliser avec une bonne gestion des gestes multitouch. Un lecteur d'empreintes digitales est intégré dans la base en bas à droite du clavier. Il est de bonne taille et réactif.

Le Lenovo IdeaPad 520S-14IKB est apparemment fournit avec deux types d'écran, un HD TN et un Full HD IPS, les deux avec un traitement antireflets et sans l'ajout d'un revêtement en verre censé apporter de la robustesse (mais aussi de la brillance). Ici, il s'agit d'une dalle Full HD IPS qui n'a pas remporté tous les suffrages. Le testeur semble accuser un élément défectueux et encourage à bien vérifier la nature de la dalle à l'achat, puisque sa référence diffère en fonction des régions. La dalle du modèle testé est une "Infovision M140NWF5 R3" au taux de luminosité particulièrement pauvre (208 nits) et peu uniforme. La colorimétrie est relativement bien respectée en revanche avec un espace sRGB couvert aux trois quarts et un Delta E autour de 3.

Architecturé autour d'un Core i7 Kaby Lake basse consommation, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié de 256 Go, le modèle testé repose sur une base parée pour la bureautique et le multimédia. Les tâches courantes sont prises en charge, de même que des missions d'édition un peu plus exigeantes (Photoshop, Lightroom léger). L'ultrabook est parfaitement à l'aise en multitâche et le support du SSD assure une bonne réactivité de l'OS. Par ailleurs, l'expérience de jeu est décente grâce à la GeForce 940MX même s'il ne s'agit pas d'une carte de dernière génération et qu'elle n'est pas pleinement exploitée dans cette configuration. En d'autres termes, le jeu est supporté sur la quasi totalité des titres à condition de baisser la définition de l'écran (1366 x 768 px) ou de minimiser le niveau de détails sur les opus les moins exigeants.

Un seul ventilateur prend place dans l'ultrabook et il fait un bon travail à dissiper la température. Par contre, il est constamment actif et peut grimper rapidement autour des 40 dB en multitâche poussé. Lors du jeu, il peut même atteindre les 46 dB, ce qui est sensiblement supérieur à la moyenne.

La batterie est un peu plus large que ce que l'on peut trouver sur la majorité des 14 pouces. Combinée à une configuration et un écran peu gourmands, elle permet d'atteindre un niveau d'autonomie généreux. Comptez environ 9 heures en navigation Internet avec Wifi actif.

Il obtient la note de 3.75/5.

Accédez au test du Lenovo IdeaPad 520s-14IKB

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Remonter en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 7 =

 

Remonter en haut de la page