Revue de presse des tests publiés sur le Web (HP Spectre x360 13-ae 4K)

Un 13 pouces convertible avec 4K tactile et Kaby Lake Refresh



Débutons la semaine avec un test du HP Spectre x360 13-ae dernière génération dans sa version avec un écran 4K. Son design léger et élégant fait l'unanimité, de même que ses bonnes performances générales. Mais son comportement lorsqu'il est fortement sollicité laisse à désirer...

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 13.3" UHD 4K IPS micro-bord LED tactile multi-touch ouvrable à 360° (3840x2160, brillante)
Processeur Intel Core i7-8550U Kaby Lake Refresh (1.8 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (soudés) LPDDR3 1866 MHz
Espace de stockage SSD M.2 PCle NVMe de 216 Go
Carte graphique Intel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique -
Système audio 4 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Webcam Oui, Full HD TrueVision avec micro compatible Windows Hello
Réseau Wi-Fi b/g/n/ac (2x2)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes micro SD, SDHC, SDXC
Sortie(s) vidéo -
Lecteur d'empreintes digitales Oui
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 2 USB 3.1 Type-C (Thunderbolt 3) + 1 USB 3.1
Système d'exploitation Windows 10 Pro 64 bits
Batterie Li-Ion 3 cellules 60 Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 306 x 218 x 13.6
Poids 1.25 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch ; Accéléromètre, Gyroscope, Boussole électronique ; Stylet fourni
Logiciels Applications HP

Chic, premium, géométrique. Ce sont quelques adjectifs qui viennent en tête à l'examen de ce nouveau Spectre X360 13-ae. Ce nouveau cru pourrait définitivement être dans la course du plus bel ultrabook du marché. Les courbes de l'ancienne génération laissent leur place à une coque plus angulaire que le testeur approuve entièrement. Le design est d'autant plus seyant qu'il résiste plutôt bien à la pression compte tenu de sa finesse. Par ailleurs, l'écran est maintenu par des charnières relativement lâches qui impliquent l'usage des deux mains pour l'ouvrir mais occasionnent de légers rebondissements à l'usage.

Dans l'ensemble, la connectique est la même que sur le Spectre x360 13 de 2017. Un lecteur microSD rejoint le bouton Power, la prise casque et le port USB 3.0 sur le côté gauche. La droite accueille deux ports USB Type-C (Thunderbolt 3), un bouton de volume et un lecteur d'empreintes digitales.

La maintenance n'est malheureusement pas un domaine dans le lequel l'ultrabook excelle. En effet, une partie des vis est cachée sous les longs pieds en caoutchouc dans un soucis d’esthétique.

Le clavier est par contre l'un des meilleurs claviers que le testeur a pu tester sur un ultrabook. Les touches sont parfaitement ajustées avec une force d'actionnement confortable et une rétro-action précise. De plus, leur fixation est solide avec une frappe plutôt silencieuse. Le clavier est rétro-éclairé mais les lettres grises sur des touches argentées sont parfois difficiles à distinguer en environnement lumineux. Pour ce qui est du pavé tactile, il conserve sa grande taille étirée à l'horizontale avec des boutons intégrés précis et une bonne prise en charges des gestes multi-touch.

Le HP Spectre x360 13-ae est disponible avec deux types d'écran, Full HD et UHD. Le modèle testé est équipé d'une dalle UHD (3840 x 2160 pixels) qui semble à première vu suffisamment lumineuse avec des noirs profonds et un bon contraste. La luminosité est effectivement satisfaisante (370 cd/m2 max.) mais n'est pas distribuée de manière homogène avec l'apparition de quelques fuites de rétro-éclairage dans les angles constatées lorsque l'écran est noir. Le contraste est très bon (1319:1) et la colorimétrie est bien calibrée avec 98 % de l'espace sRGB couvert et un Delta E autour de 2. Par ailleurs, les angles de vision sont excellent grâce à l'IPS mais la visibilité en extérieur est entravée par la dalle très brillante.

Architecturé autour d'un Quad Core i7 Kaby Lake Refresh, un SSD NVMe PCIe de 256 Go et 16 Go de mémoire vive, le modèle testé est apparemment armé pour répondre présent face à toutes sortes d'usages. En réalité, les tests montrent une faiblesse du processeur lorsqu'il est fortement sollicité (températures en cause), entrainant une sous-exploitation de ses performances en pleine charge. Mais que les amateurs de bureautique se rassurent, le système s'est montré parfaitement vif en usage courant avec des temps de chargements immédiats, un multitâche réactif et un environnement parfaitement fluide. Globalement, le processeur dépasse les performances de la précédente génération Kaby Lake mais n'arrive pas à égaler ses concurrents directs à configuration égale dans l'exploitation plus exigeante.

HP a visiblement préféré accentuer le confort sonore plutôt que l'efficacité de la ventilation. Le bruit maximum relevé lors des tests n'a pas dépassé 32,9 dB et la ventilation était tout bonnement inactive durant l'exploitation légère. Par contre, l'ultrabook est sujet à un léger effet de "coil whine" (grésillement au niveau de la bobine), notamment au moment de la charge. A noter par ailleurs que le châssis chauffe plus que de raison au niveau du fond du clavier au centre lorsque l'ultrabook est fortement exploité.

L'autonomie dépasse les 7 heures en navigation Internet avec Wifi actif, un résultat qui se positionne pile dans la moyenne.

Il obtient la note de 87%.

Accédez au test du HP Spectre x360 13-ae 4K

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Remonter en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 5 =

 

Remonter en haut de la page