Firefox Namoroka : isolation des processus pour éviter les crashs, du 64 bits pour OS X

Alors que la Release Candidate 1 de Firefox 3.5 Shiretoko est disponible au téléchargement depuis hier (plus d'infos ici) et qu’on attend de nouvelles RC avec une possible version finale pour fin juin/début juillet, Mozilla communique un peu plus sur son successeur au nom de code Namoroka.

firefox logo Firefox Namoroka : isolation des processus pour éviter les crashs, du 64 bits pour OS X

Firefox Namoroka, qui devrait être baptisé Firefox 3.6 ou 4.0, apportera de nombreux éléments nouveaux, qu’ils soient internes ou bien visibles via l’interface.

Ce nouveau navigateur majeur de la fondation Mozilla sera ainsi équipé de la technologie d’isolation de processus baptisée Electrolysis. Damon Sicore, directeur de l’ingénierie, explique qu’Electrolysis permettra de réduire considérablement le nombre de crashs. Comment ? Tout simplement en faisant en sorte d’isoler chaque page et plug-in. Firefox Namoroka pourra ainsi continuer de fonctionner même si un onglet ou un plug-in pose problème alors qu’actuellement, un tel souci provoque le crash du navigateur.

La première phase du développement d’Electrolysis se concentrera sur l’isolation des plug-ins comme Flash. Sicore indique que cette phase progresse plus rapidement que prévu et qu’un prototype devrait voir le jour d’ici la fin du mois de juillet.
La deuxième phase concernera les onglets : chacun d’entre eux sera isolé dans un processus propre. Ici, le prototype n’est pas attendu avant la fin de l’année.

Damon Sicore ajoute qu’une partie des équipes travaille à l’élaboration d’une version 64 bits pour Mac OS X et devrait donc intéresser les utilisateurs de Mac dont l’ordinateur fonctionnera sous Mac OS X 10.6 Snow Leopard. En revanche, aucune mention de Firefox 64 bits pour Linux ou Windows. A ce sujet, Mike Beltzner, directeur de Firefox déclare que Windows 64 bits est une plateforme qui n’est pas officiellement supportée. On espère toutefois que cela changera très bientôt avec l’arrivée de Windows 7.

Comme nous l’avons vu précédemment dans cet article, Firefox Namoroka apportera d’autres nouveautés comme une amélioration des performances avec un meilleur temps de démarrage, d’ouverture d’onglets et de réactivité dans l’interaction avec l’interface graphique.
D’un point de vue visuel, ce navigateur sera mieux intégré aux systèmes d’exploitation sur lesquels il est installé et pourra aussi se servir des services installés sur ces derniers (dictionnaires par exemple).
Les thèmes et extensions seront plus faciles à réaliser et un système de recommandation de plug-in pourrait être intégré.
Il sera également possible d’organiser le navigateur selon ses besoins et la ou les tâches que l’on souhaite accomplir.
Les frontières entre applications web et logiciels/applications installés sur l’ordinateur devraient elles être supprimées.

Si Firefox 3.5 est attendu en version finale pour cet été, il faudra patienter au moins jusqu’à début 2010 pour voir débarquer Firefox Namoroka.

[Source : CNet]

Remonter en haut de la page

Un commentaire pour “Firefox Namoroka : isolation des processus pour éviter les crashs, du 64 bits pour OS X

  1. steph dit :

    La version 64 bits d'ubuntu tourne normalement avec une version 64 bits de firefox !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 4 = 12

 

Remonter en haut de la page