Google : le système Chrome OS déjà un échec, pourrait être fusionné à Android

Paul Buchheit, créateur de Gmail et Adsense, prédit que Chrome OS, le nouveau système d’exploitation de Google, sera un flop.

google chrome Google : le système Chrome OS déjà un échec, pourrait être fusionné à Android

En fait il déclare :

Prédiction : Chrome OS sera tué l’année prochaine (ou fusionné avec Android)

Voilà donc une prédiction bien funeste pour le nouveau système d’exploitation de Google qui a été présenté officiellement à la presse la semaine dernière (voir cet article).

Son constat est que Chrome OS est un système qui ne se démarque pas assez d’Android pour exister face à ce dernier déjà présent sous nombre de machines et notamment des Smartphones.

Alors que les premiers Netbooks sous Chrome OS sont attendus pour le premier semestre 2011 (voir cet article), ce système pourrait être abandonné dès l’année prochaine pour Paul Buchheit.

Mais il explique que tout ne serait pas perdu et que Chrome OS pourrait en fait être fusionné à Android, un système qui fait son apparition sur les Tablettes. Android dispose déjà d’une belle notoriété auprès des consommateurs et selon certains analystes, il pourrait même devenir leader des OS mobiles en 2011, devant iOS d’Apple.

De son côté, Richard Stallman, fondateur de la Free Software Fondation, n’est pas plus tendre avec Chrome OS. C'est principalement l’aspect Cloud Computing de ce système qui le rebute. En effet, Chrome OS repose sur le navigateur et sur un stockage en ligne des logiciels mais aussi des données personnelles. Et pour Richard Stallman, il s’agit là d’un retour en arrière, l’utilisateur n’ayant plus le contrôle sur ses données et étant découragé d’installer des applications. Le gouvernement américain pourrait même selon lui saisir les données sans présenter de mandat de perquisition puisqu’elles sont stockées non pas sur un appareil de l’utilisateur mais en ligne et donc potentiellement accessibles à tout le monde (Google assure toutefois que les données seraient bien sécurisées).

Reste à savoir si la prédiction de Paul Buchheit se réalisera et si les utilisateurs se montreront enthousiastes ou non face à Chrome OS si celui-ci vient comme prévu à être lancé sur le marché dans les prochains mois.

[Source : Paul Buchheit]

Remonter en haut de la page

9 commentaires pour “Google : le système Chrome OS déjà un échec, pourrait être fusionné à Android

  1. Flapy dit :

    Le titre n'a aucun lien avec l'article :
    - "Chrome OS est déjà un échec" : comment ça peut-être un échec alors qu'il n'est pas encore sorti ?
    - "pourrait-être fusionné avec Android" : c'est juste une préconnisation de Paul Buchheit qui rappelons le ne travaille plus chez Google.
    Google n'aurait aucun intérêt de développer un OS puis de le fusionner avec un autre.

  2. plop dit :

    il était prévu dès le début la fusion
    aucun échec tout suit son cours..

  3. N'importe quoi dit :

    Pourquoi faites-vous un titre aussi contre productif ? Parce que simplement un employé sois disant fondateur de Gmail (ce qui reste à prouver)dis que google chrome est mort ? Que diriez vous si un de vos employés ou collaborateurs annonce sur internet la fin de laptopspirit.fr car le site n'a aucune chance de survie face aux autres sites concurrents alors même que c'est pas vrai ? Seriez vous heureux ? Y aurait-il du crédit ?

  4. arfason dit :

    "l’utilisateur n’ayant plus le contrôle sur ses données et étant découragé d’installer des applications", deux points la dessus pour moi :
    - ce qui intéresse l'utilisateur c'est d'avoir accès à ces données partout. On le voit avec free qui sort un nas intégré dans sa freebox et avec le développement des smartphone. Après je pense que choisir entre les héberger chez soi en les protègent personnellement ou laisser d'autres s'en occuper (free, google c'est du pareil au même). La loi et l'internet doit être modifier. Peut importe la forme ou la localisation, ce qui compte c'est l'information. C'est elle qui doit être personnelle et légiférée.
    - ensuite pour moi l'utilisateur landa se fou absolument de savoir que l'appli tourne sur son pc et non sur le net. Ce qui l'intéresse c'est d'utiliser le logiciel. Et que ce dernier ne détériore pas ce données. Avec le cloud, plus de sécurité et plus de facilité sans parler de la compatibilité.

    Et pour en revenir à chrome OS et android, à mon sens ce n'est pas incompatible. Pour moi chrome os ressemble un peu à java. Peut être pourra t on l'installer sur android, se sera peut être à terme un chrome révolutionné ;) !

  5. Hegurka dit :

    Comment ça "il s'agit d'un retour en arrière" (Richard Stallman) ? Alors que durant les années 1998 à 2003 environ, tous les constructeurs d'OS (Microsoft en tête) ont tenté de réaliser ce que Google a fait avec Chrome - sans y parvenir. C'est-à-dire des ordinateurs dont l'OS soit ultra léger pour que les applis et les données soient gérées à l'extérieur. Et quand enfin quelqu'un y parvient, hop ! C'est un retour en arrière ! Un peu rapide comme déduction hein !!

  6. echostechno dit :

    L'utilisateur lambda sera surpris quand il n'aurait plus de connection internet et donc que son pc ne sera pas foutu de fonctionner.
    Soyons réaliste le cloud est bien pour faire de la sauvegarde, du partage mais un système basé uniquement sur le OnLine me parait être une mauvaise idée.
    Que fait le mec qui n'a plus de connection parce qu'il est à la campagne ou que le pc ne capte pas ????
    Pour finir le titre n'a rien à voir avec l'article...

  7. fred dit :

    @Hegurka:
    Ça ressemble à un retour en arrière dans le sens où pour beaucoup de "vieux de la vieille"( ce n'est pas une insulte bien au contraire), le principe du cloud rappelle l 'époque où la plupart des postes en entreprise n'étaient que des terminaux et où toutes les données et applications étaient stockées sur un seul serveur.
    C'est logique pour quelqu'un comme Richard Stallman d'y voir un retour en arrière.

  8. Alkore dit :

    @arfason
    Non, l'utilisateur lambda, ne se fout pas que l'appli tourne ou pas sur son PC, vu qu'il n'a pas forcément envie de payer un forfait internet mobile qui lui coûte un bras pour un service réseau assez lamentable

  9. Bof dit :

    Heu ... c'est quoi ce titre digne d'une couverture de Voici ?
    Le fondateur de gmail exprime son avis, ce n'est pas google et ce gars n'y travaille même plus !
    Faites votre travail de journaliste au moins correctement svp ... si vous tombez dans le sensationnel vous allez perdre vos lecteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 9 =

 

Remonter en haut de la page