Revue de presse des tests publiés sur le Web (Sony Vaio Z)

C’est un test du Sony Vaio Z que nous retrouvons ce jour.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

sony vaio z tr 300x198 Revue de presse des tests publiés sur le Web (Sony Vaio Z)

Le Sony Vaio Z testé embarque la configuration suivante :

Dalle 13.1’’ LED Vaio Premium gamut étendu (1920x1080, semi-mat)
Processeur Intel Core i5-2410M (2.3 GHz)
Mémoire vive installée (max) 4 Go (2 x 2 Go) DDR3 1333 MHz (8 Go), 2 slots
Espace de stockage SSD de 128 Go
Carte graphique Intel GMA HD 3000 intégrée au processeur
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
Webcam 1.31 megapixel Exmor avec micro
Réseau Wi-Fi a/b/g/n + Ethernet Gigabit + 3G
Bluetooth Oui, Bluetooth 2.1+EDR
Lecteur de cartes Memory Stick, SD/SDHX/SDXC/UHS
Sortie(s) vidéo HDMI 1.4, VGA
Lecteur d'empreintes digitales Oui, avec puce de sécurité TPM 1.2
Entrée(s) / Sortie(s) Casque
ExpressCard -
Firewire -
USB 1 USB 2.0 chargeable + 1 USB 3.0/station d’accueil
Système d'exploitation Windows 7 Professionnel 64 bits
Batterie Li-Polymer 4000mAh 45Whr de 320 grammes
Autonomie annoncée 7 heures max
Dimensions (mm) 330 x 210 x 16.65
Poids 1.175 Kg (avec batterie)
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet retro éclairé, touchpad multi-touch ; Dock avec Radeon HD6650M intégrée et unité Blu-Ray fourni
Logiciels Microsoft Office Starter 2010

Il joue dans la cour du MacBook Air d’Apple en étant aussi fin et plus léger. Il offre en plus une définition Full HD, une station d’accueil avec capacités graphiques et la possibilité de lire les Blu-Ray via une unité externe. Son design est élégant mais pas au niveau du MacBook Air. Cependant, il est proposé en plusieurs coloris. Sa conception est de qualité mais les éraflures apparaissent vite sur son châssis en fibre de carbone.

Pour le testeur, il intègre la meilleure connectique sur le marché pour un ultraportable avec notamment 3G, HDMI 1.4 et USB 3.0 qui fait aussi office de Light Peak (Thunderbolt). Le dock utilise le Thunderbolt justement, et il est beau avec sa finition mate, offrant une connectique encore plus poussée.

Il est en revanche un peu déçu par le clavier. S’il fléchit peu et que ses touches sont bien positionnées et espacées, l’expérience utilisateur lors de la saisie est pour le testeur inférieure à celle procurée par le Sony Vaio S qui est bien moins cher. Il est néanmoins fonctionnel et rétro éclairé, mais seulement en option ce que le testeur regrette.

Le touchpad est bon et le multi-touch réactif mais il n’est pas le meilleur dans sa catégorie, le testeur étant là aussi déçu par les boutons. Côté audio, la qualité est lègrement meilleure que celle fournie par le Vaio S, avec un manque de clarté et de basses ainsi que des distorsions. L’usage d’écouteurs ou de haut-parleurs externe est donc conseillé.

Par défaut, l’écran est en 1600x900 mais peut passer au Full HD en option, ce qui demande de bons yeux. Sa finition semi-mate le rend bien moins sujet aux reflets qu’une dalle brillante. Ses angles de vision horizontaux sont très bons mais les angles verticaux moins. L’affichage est net, les couleurs sont vives et les noirs assez profonds mais le contraste n’est pas si bon, ce qui rend difficile une bonne distinction des niveaux de gris. Pour le testeur, il est clairement au-dessus de la moyenne mais déçoit par certains aspects.

Côté performances, il obtient une moyenne de 9489 points sous PCMark Vantage. En matière graphique, sous le jeu Stalker : Call of Pripyat en DirectX 11 et détails moyens, il affiche une moyenne de 15.7 fps avec l’Intel GMA HD 3000 et 37.35 fps avec la Radeon HD6650M intégrée à la station d’accueil.

Le testeur note cependant qu’il faut être proche d’une prise de courant pour utiliser le dock et que lorsqu’on le déconnecte, il est nécessaire de quitter toutes les applications qui l’utilisent et de presser un bouton auparavant sous peine de crash du PC.

Il est possible de retirer la batterie mais cela demande d’enlever auparavant 8 vis. Côté autonomie sous MobileMark 2007 en mode Productivité avec luminosité à 40% et modules sans-fil désactivés, il tient 5h36.

Le testeur le trouve cher et bruyant mais au vu de ses qualités lui octroie la note globale de 8/10 ainsi que le label TrustedReviews Recommended.

Accéder au test du Sony Vaio Z sur TrustedReviews

Remonter en haut de la page

Un commentaire pour “Revue de presse des tests publiés sur le Web (Sony Vaio Z)

  1. knightchanse dit :

    "Par défaut, l’écran est en 1600×900 mais peut passer au Full HD en option, ce qui demande de bons yeux."

    Ca me sidère qu'un "testeur" poste ce genre de commentaire!

    A taille égale, augmenter la résolution revient à diminuer la taille des pixels, donc les "points" qui forment les images sont plus petits, l'image est plus "nette" . Il est vrai que par défaut windows garde le même nombre de pixel pour ses icones et "font", et donc qu'elles s'affichent plus petites qu'avec une résolution inférieur, mais changer le paramètre "taille" est facile (affichage -> grande icones et panneau / apparence et personalisation -> rendre le texte et autres .. plus petit ou plus grand) et dans les navigateurs: Ctrl + scroll au besoin.

    Bref, on peut afficher "grand", mais avec une netteté supérieure.. tout bénef pour les yeux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + = 8

 

Remonter en haut de la page