Sony Vaio P

L'intérieur du Vaio P est tout aussi sobre que l'extérieur, seul le format de la dalle surprend.

L'écran

La dalle est entourée de montants reprenant le coloris du portable. Comme vous pouvez le constater, les bords verticaux sont assez larges. Il faut reconnaitre que Sony, a choisi une dalle au format peu commun.

Il s'agit en fait d'un modèle 8 pouces très étiré horizontalement avec 182 mm de largeur contre seulement 88 mm de hauteur. Mais le plus impressionnant vient de la résolution, 1600x768 pixels, une résolution élevée et inédite sur un portable. Sony se démarque ainsi de la concurrence, et répond, à l'un des principaux reproches émis à l'encontre des netbooks, à savoir leur faible résolution, pas toujours bien adaptée aux habitudes d'utilisation d'un portable.

Si en théorie, le Vaio P propose une solution sur ce dernier point, une interrogation a très rapidement était soulevée et sujette à de nombreux débats, quant à savoir, si une telle résolution serait lisible de façon confortable sur un écran à priori plutôt étroit.

Lorsque nous avons allumé le Vaio P pour la première fois, il faut avouer qu'un écran de 8 pouces avec une résolution de 1600x768 pixels à de quoi surprendre. La taille des icônes et polices apparait comme étant vraiment faible et sans comparaison avec les autres modèles du marché.

Après quelques secondes de prise en main et une fois l'étonnement passé, l'écran apparait néanmoins lisible même si à l'instar des icônes de la barres des taches, certains éléments semblent réellement minuscules, mais restent malgré tout utilisable pour toute personne ayant l'habitude d'un système d'exploitation Microsoft.

De plus, il est tout à fait possible d'augmenter à tout moment, la taille des polices via la combinaison "Fn + F10", pour gagner en lisibilité. Cependant, cette opération peut entrainer la nécessité de scroller horizontalement pour parcourir l'ensemble de la page.

Après quelques heures d'utilisation, nous sommes désormais habitués, la résolution élevée permet de surfer confortablement, sans avoir besoin de scroller outre mesure sur la majorité des sites Internet.

Une touche, située à droite du bouton du trackpoint, propose une fonction intéressante qui permet de redimensionner et réorganiser équitablement les fenêtres ouvertes.

Il est ainsi possible d'ouvrir simultanément deux fenêtres côte à côte sans pour autant nuire au confort.

L'utilisation de la suite Office est également agréable, plus particulièrement sous Excel, où la résolution verticale permet d'afficher de nombreuses colonnes. Sous Word, l'apport est moins visible, les pages étant par définition conçues pour une utilisation verticale.

Comme sur l'ensemble de la gamme Sony, le Vaio P reçoit une dalle bénéficiant d'un traitement X-Black qui délivrent des images flatteuses. L'affichage est précis, les caractères bien détaillés. La luminosité est réglable selon huit positions et se montre adaptée à la majorité des situations. Néanmoins, dans un environnement particulièrement lumineux, en extérieur lors d'une journée ensoleillée par exemple, les reflets pourront nuire au confort d'utilisation, comme sur toute dalle brillante malheureusement...

Les angles de visions horizontaux sont assez ouverts, à l'inverse des angles verticaux qui sont assez étroits comme sur la majorité des portables du marché.

La webcam

Une webcam 0,3 MP est intégrée dans le montant droit de la dalle.

Malgré une résolution qui peut paraitre faible, comparée à celle offerte sur d'autres modèles, la qualité est assez satisfaisante, du moins pour une utilisation via messagerie instantanée. Si les images manquent quelque peu de piqué, chose rare, la fidélité des couleurs est bonne, et le bruit bien contenu, y compris dans les zones sombres.

Le micro est situé en bas à droite du châssis, un emplacement recouvert par votre main gauche lorsque vous êtes en train d'utiliser le clavier. Par conséquent, si vous utilisez le clavier durant une conversation, votre correspondant vous entendra toujours mais de manière bien moins distincte.

Le clavier

Généralement un faible encombrement implique des concessions réalisées sur la taille du clavier. Une nouvelle fois, le Vaio P étonne en proposant un clavier très proche de celui implanté sur un modèle de taille bien supérieure. Sony a parfaitement exploité chaque millimètre d'espace disponible.

En effet, avec des dimensions de 13x12 mm, les touches sont bien dimensionnées.

Seul l'espacement, 3 mm contre 5 généralement, rappelle qu'il s'agit d'un clavier compact.

Passée une petite période d'adaptation, la saisie reste malgré tout assez agréable et permet de dialoguer via messagerie instantanée et répondre à ses mails sans grande difficulté.

Toutefois, l'absence de repose poignets et la compacité nuisent quelque peu à la stabilité lorsque le portable n'est pas bien calé sur les genoux de l'utilisateur. Aucun souci par contre, lorsqu'il est posé sur une surface plane.

Deux petites enceintes sont situées juste au dessus du clavier. Comme vous pouvez vous en douter, ces dernières ne délivrent pas un son de très grande qualité. Leur puissance se montre néanmoins suffisante pour écouter un podcast ou entendre son correspondant lors d'une visio-conférence.

Également visibles sur les photos ci-dessus, les charnières sont de bonnes factures, elles confèrent à la dalle un bon maintien, tout en offrant une rotation fluide.

Le trackpoint

Au regard de la faible largeur du Vaio P, il était impossible d'intégrer un touchpad sans sacrifier la taille du clavier. Sony a donc très judicieusement choisi d'intégrer un trackpoint, un système de pointage apparu pour la première fois sur les Thinkpad alors commercialisés par IBM.

Pour les personnes qui ne connaissent pas encore ce système, un trackpoint est un sorte de petite boule, située au milieu du clavier qui se dirige comme une sorte de "mini-joystick", en exerçant une légère pression dans la direction souhaitée.

Un système simple mais extrêmement confortable et efficace, une fois passée la période d'adaptation nécessaire à une bonne prise en main.

Si le trackpoint du Vaio P n'égale pas celui d'un Thinkpad, référence en la matière, l'utilisation se révèle précise et agréable. Néanmoins, certaines personnes pourront regretter l'absence de zone défilement, présente sur un touchpad, et utile pour scroller. Toutefois, comme nous l'avons souligné un peu plus haut, la résolution offerte permet de ne pas avoir à scroller horizontalement et pour scroller verticalement, il est tout à fait possible d'utiliser les touches de défilement du clavier.

Les boutons de clics droit / milieu et gauche sont situés au centre, tout en bas du châssis. Bien dimensionnés, avec respectivement 39/30, 17 et 34/25 mm, ils tombent naturellement sous la main et offrent une bonne rigidité, tout en étant agréable à utiliser.

Le trackpoint étant recouvert d'un embout susceptible de s'user au fil des utilisations, Sony en fournit deux supplémentaires.

Températures - Nuisances sonores

Du point de vue des nuisances sonores, difficile de faire mieux sur ce point, le Vaio P est tout simplement inaudible en fonctionnement, aucun bruit de ventilateur ne viendra troubler votre quiétude !

Les températures sont bien contenues, le disque dur n'a pas dépassé les 40°C et celle du processeur oscille généralement entre 50 et 65°C.

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Introduction et sommaire
Page 2 : Design extérieur
Page 3 : Design intérieur
Page 4 : Autonomie / Performances
Page 5 : Conclusion