Netbooks : Toshiba stoppe les ventes aux Etats-Unis

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2012, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Toshiba a pris le parti de se retirer du marché des Netbooks aux Etats-Unis, préférant se concentrer sur les Ultrabooks.

Toshiba NB520-10R

C’est en effet ce qu’un dirigeant de Toshiba vient de confirmer à notre confrère Brad de Liliputing, une bien mauvaise nouvelle pour les américains adeptes des Netbooks.

Le marché des Netbooks est en perte de vitesse depuis plusieurs trimestres déjà. Ceux qui ont acquis l’un de ces mini-PC à prix doux ne voient pas pour nombre d’entre eux l’intérêt d’investir dans une nouvelle machine. Il faut dire que peu de progrès ont été fait dernièrement dans ce secteur, tant en matière de puissance que d’autonomie.

Certes, Intel a lancé il y a quelques mois sa plateforme Cedar Trail avec des processeurs Cedarview enfin capables de permettre une lecture fluide des vidéos HD 1080p. Pour autant, cette avancée n’est pas jugée suffisante pour nombre de consommateurs.

Il est vrai que les Netbooks font face à l’engouement pour les Tablettes. Bien qu’ils n’offrent pas le même confort, avec d’un côté un clavier physique et de l’autre une dalle tactile, les consommateurs préfèrent investir dans une Tablette, plus à la mode, ou bien dans un ordinateur portable de format classique à des tarifs avoisinant les 300/400 euros pour une puissance supérieure.

Toujours est-il que Toshiba jette donc l’éponge et ne commercialisera plus de Netbooks aux Etats-Unis, préférant se concentrer sur le secteur des Ultrabooks dont les tarifs sont bien supérieurs (et les marges aussi). Et ce n’est pas le seul, puisque Dell et Lenovo ont pris la même décision alors que Samsung et Sony n’ont pour l’instant pas lancé de nouveaux modèles sur ce marché.

Malgré tout, Toshiba reste pour l’instant présent en Europe et surtout dans les pays émergents, des territoires où les Netbooks parviennent encore à séduire un nombre suffisant de consommateurs aux yeux de la marque.

Dans les prochains trimestres, le lancement de nouveaux processeurs Atom, du nouveau système d’exploitation Windows 8 de Microsoft mais aussi de l’OS Tizen qui succède à MeeGo pourrait redonner un intérêt aux Netbooks si les tarifs suivent. Toutefois, de nombreux analystes prédisent la mort prochaine des Netbooks, estimant qu’ils n’ont plus de raison d’être face aux Tablettes, aux PC portables classiques à bas coût et aux Ultrabooks…

[Source : Liliputing et LaptopSpirit]
Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

6 réponses à “Netbooks : Toshiba stoppe les ventes aux Etats-Unis”

  1. Faut avouer qu une tablette est désormais plus pratique qu un NetBoot a l usage. D autant que certaines disposent désormais de claviers optionnelles pour pouvoir les utiliser comme un NetBook. Reste qu elles coûtent encore plus cher, mais pour combien de temps encore.

  2. Ah monsieur tablette de retour 🙂
    Les tablettes resteront toujours plus chères qu’un netbook et si les netbooks ne séduisent plus les clients, c’est bien à cause des tablettes mais pas uniquement. Les performances d’un Atom évoluent à pas d’escargot donc aucun intérêt à changer et puis l’effet mode « netbook » est passé, comme l’effet mode « tablette » commence à se dissiper aussi.

  3. J’ajoute que tout l’intérêt pour ces sociétés est de vendre le plus cher possible afin de faire des marges. Or, la tablette créee sûrement plus de plus value que le netbook…d’autant que les faiblesses des tablettes (lentes, sans clavier, OS qui évolue) permettent d’espérer que les consommateurs (ou sur-consommateurs) en achètent tous les ans, en plus de leur téléphone et de leur ultrabook…bref dans ce monde de la sur consommation, faut pas s’attendre à des choses qui tendent vers la raison…

  4. Franchement,une tablette, c’est tout juste bien pour surfer, consulter sa messagerie, regarder une vidéo …
    Rien à voir avec un ordi!!!
    En plus, les tablettes bas de gamme avec un écran très directif sont à la limite de l’utilisable: si on les pose sur une table il faut orienter sa tete à 90° vers la tablette; bonjour, les cervicales.

  5. Ce qui a « tué » les netbooks, c’est plutôt les ultra-portables 11.6 pouces. A peine plus cher, un (peu) plus performant, dalle en 1366×768 pixels et encombrement identique (voire inférieur pour certains modèles !).

    Quant à l’éternel débat qui vise à trancher si une tablette est un ordinateur ou non, il doit bien y avoir autant d’avis que d’utilisateurs 😉

    Objectivement, une (bonne) tablette permet de consulter ses mails, de surfer sur Internet, de regarder des photos / vidéos et d’actualiser son profil Facebook, voire même « jouer ». Soit l’usage type de bon nombre d’utilisateurs (type « Mme Michu ») que ce soit avec une tablette ou un ordinateur.
    Dans une optique plus « professionnel », l’ordinateur reste effectivement plus efficace (encore que en remettant en cause ses habitudes, il est quand même possible de faire pas mal de chose avec une tablette).

  6. Bah! Une tablette est souvent complémentaire à un ordi: mais un vrai, pas un NetBook fortement limite en tout point: puissance, affichage…
    Perso, j ai les 3: smartphone, Pc et tablette, et chacun a un ou plusieurs avantages sur les 2 autres selon le contexte. Autant dire que je ne peux me passer d aucun des 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


1 + = 8