Sony Vaio T11/T13, Ultrabooks Ivy Bridge : 7h30, SSD, USB 3.0 à partir de 749 euros

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2012, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Sony met à jour ses Ultrabooks 11.6 pouces Vaio T11 et 13.3 pouces Vaio T13 qui fonctionnent désormais sous plateforme Intel Chief River avec un processeur Ivy Bridge Dual Core basse consommation Core i5 ou Core i7, une connectique comprenant USB 3.0, Ethernet et HDMI et une autonomie annoncée de 7 heures, plusieurs options étant disponibles et notamment des SSD. Ils s’affichent à partir de 749 euros.

Sony Vaio T11 SVT1111C5E

Les Sony Vaio T11 et T13 arborent une allure élégante de couleur argent avec leur coque à finition métal brossé, le reste du châssis étant en plastique robuste. La mémoire vive et la batterie sont accessibles, ce qui est loin d’être le cas de nombreux Ultrabooks du marché.

Nous faisons ici l’impasse sur la version de base avec processeur Sandy Bridge basse consommation déjà traitée le mois dernier (voir cet article).

Sony Vaio T11 SVT1111C5E à 749 euros– Performances (Juin 2012)
Processeur Carte graphique Poids Autonomie
@@@ @ @@@@ @@@@

Fiche technique
Dalle 11.6’’ HD LED Vaio (1366×768, brilliant a priori)
Processeur Intel Core i5-3317U (1.7 GHz, TDP 17W)
Mémoire vive installée (max) 4 Go (1 x 4 Go integers à la carte mère) DDR3 1333 (8 Go), 1 slot (libre)
Espace de stockage Hybride 320 Go à 5400 tr/min + SSD de 32 Go ISR
Carte graphique Intel HD 4000 intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs xLOUD et Clear Phase
Webcam Oui, 1.31 megapixels Exmor avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.0+HS
Lecteur de cartes Oui, SD, MS PRO Duo
Sortie(s) vidéo HDMI, VGA
Lecteur d’empreintes digitales
Entrée(s) / Sortie(s) Casque
ExpressCard
Firewire
USB 1 USB 2.0 + 1 USB 3.0 AnyTime chargeable
Système d’exploitation Windows 7 Familiale Premium 64 bits
Batterie Li-polymère 4050mAh
Autonomie annoncée 7h30
Dimensions (mm) 297 x 214.5 x 17.8
Poids 1.42 Kg (avec batterie)
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet, touchpad cliquable multi-touch avec boutons integrés
Logiciels Microsoft Office 2010 Starter

Microsoft Office 2010 Starter inclut des versions limitées de Word et Excel. Il est cependant possible de bénéficier de toutes les fonctionnalités de la suite Office en achetant une carte d’activation (ou une version boite) auprès de Microsoft ou chez les revendeurs partenaires.

Les technologies audio xLOUD et Clear Phase sont présentes pour offrir une qualité sonore supérieure à la moyenne. Sont également de la partie Intel Smart Response (ISR) qui exploite la partie SSD pour un démarrage rapide et Rapide Wake + Eco qui permettent une sortie de veille là aussi rapide.

Sony Vaio T11 SVT1111C5E

Le Sony Vaio T11 SVT1111C5E peut donc désormais profiter de la plateforme Intel Chief River avec chipset Intel HM77 Panther Point et processeur Ivy Bridge Dual Core basse consommation gravé en 22nm.

Sont proposés en option le processeur Ivy Bridge Core i7-3517U à 1.9 GHz (+130 euros), 6/8 Go DDR3 1333 MHz, 500 Go à 5400 tr/min avec mémoire flash de 32 Go (offert jusqu’au 11 juin) ou bien un SSD de 128/256/512 Go ainsi que divers logiciels dont Windows 7 Professionnel 64 bits.

Ainsi, un Ultrabook Sony Vaio T11 SVT1111C5E avec Core i5-3317U, 8 Go DDR3 et SSD de 128 Go revient par exemple à 1019 euros.

Sony Vaio T13 SVT1311C5E

L’Ultrabook Sony Vaio SVT1311C5E se différencie par son format de 13.3 pouces et mesure ainsi 323 x 216 x 17.8 pour un poids de 1.6 Kg. Il s’affiche à partir de 799 euros avec un processeur Ivy Bridge.

Avec un Core i5-3317U, 8 Go DDR3 et SSD de 128 Go, ce modèle de 13.3 pouces revient par exemple à 1069.01 euros.

Avec ses Vaio T11 SVT1111C5E et Vaio SVT1311C5E, Sony qui est entré depuis peu dans le monde des Ultrabooks (voir cet article) passe à la nouvelle plateforme mobile Intel Chief River et aux processeurs Ivy Bridge Dual Core basse consommation en 22nm.

Sont ainsi proposés les Core i5-3317U et Core i7-3517U, le second étant bien sûr un peu plus performant que le premier. Ils sont associés à au moins 4 Go DDR3 de mémoire vive et assurent ainsi de bonnes performances globales en mesure de satisfaire bon nombre d’utilisateurs y compris en multitâches.

La partie graphique est confiée sans surprise confiée à l’Intel HD 4000 qui permet de lire sans problème des vidéos HD 1080p et même de s’adonner à des jeux peu exigeants en ressources 3D.

Le disque dur hybride de base avec sa partie SSD permet des démarrages rapides, et on optera pour le modèle à 500 Go si l’on souhaite profiter d’un plus grand espace de stockage ou bien pour un SSD qui se montre plus véloce, plus économe en énergie, plus résistant aux chocs et silencieux par rapport à un disque dur mécanique. Cependant, le passage au SSD se traduit par un espace disque moindre, du moins si l’on n’opte pas pour le modèle de 512 Go proposé à 1099.99 euros…

Du côté de la connectique, on retrouve de l’Ethernet, de vraies sorties vidéo VGA et HDMI pour relier facilement les Ultrabooks à un moniteur ou une TV par exemple ainsi qu’un port USB 3.0, ce qui est pas mal du tout pour une machine de ce type. Globalement la connectique se montre plus fournie que ce que l’on peut trouver chez la plupart des concurrents avec également des modules sans-fil Bluetooth 4.0+HS et Wi-Fi n, un port audio et un USB 3.0. Notez également que le port USB 3.0 peut servir à recharger un petit appareil et que si un périphérique USB 3.0 y est branché, on obtient alors des transferts bien plus rapides qu’en USB 2.0. Des périphériques USB 2.0 peuvent aussi bien sûr être connectés sur l’USB 3.0.

L’écran lui adopte une définition de 1366×768, un format 16/9ème qui se prête bien à la lecture de vidéos ainsi qu’un traitement brillant qui se montre sensible aux reflets, ce qui est bien dommage pour une machine qui se veut nomade et donc utilisable en environnement lumineux. Ces caractéristiques sont valables pour les 2 modèles, et il est dommage qu’aucune option de dalle mate et/ou offrant une définition supérieure ne soit proposée. Pour cela, il faut se tourner vers un modèle bien plus onéreux, le Sony Vaio Z également commercialisé avec Ivy Bridge (voir cet article).

Ces Ultrabooks s’avèrent heureusement compacts et assez facilement transportable grâce à leur poids bien contenu sous la barre des 2.0 Kg, leur autonomie annoncée de 7 heures (9 heures avec SSD) assurant de pouvoir les utiliser sur batterie plusieurs heures d’affilées.

Sony Vaio T13 SVT1311C5E

Il est dès à présent possible de configurer et de commander les nouveaux Ultrabooks Sony Vaio T11 SVT1111C5E de 11.6 pouces et Sony Vaio SVT1311C5E de 13.3 pouces à partir de 749 euros chez Sony France.

[Source : LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

6 réponses à “Sony Vaio T11/T13, Ultrabooks Ivy Bridge : 7h30, SSD, USB 3.0 à partir de 749 euros”

  1.  » il est dommage qu’aucune option de dalle mate et/ou offrant une définition supérieure ne soit proposée. Pour cela, il faut se tourner vers un modèle bien plus onéreux, le Sony Vaio Z »

    Ou les Vaio s, qui eux aussi sont assez compact, ont une dalle mat et un clavier rétro éclairé, pour un modèle de base à +-800euro.

  2. Par exemple un vaio s 13,3 pouces avec une résolution de 1600X900 mat avec clavier rétro éclairé, une carte graphique dédiée nvidia gt 640m et un processeur I5 pour 880 euro … Cependant il possède un HDD de base et pas d’option ssd. Pour un ssd il faudra opter pour un Vaio SA, tout de suite plus cher. Mais je pense que cette gamme Vaio S est une bonne alternative d’ultraportable un peu plus puissant que les ultrabook.

  3. Je vais essayer ici puisque je ne peux plus mettre de commentaire là: http://www.laptopspirit.fr/111762/sony-vaio-s13a-a-partir-de-744e-133-ivy-bridge-wxga-gt-640m-16h-usb-30.html

    PS: la news « Sony Vaio T11/T13, Ultrabooks Ivy Bridge : 7h30, SSD, USB 3.0 à partir de 749 euros » d’aujourd’hui a un titre bien plus approprié. On progresse !
    Commentaire de Marine édité, « fois » corrigé. C’est bien. Il reste la news…

    Commentaire bloqué:
    @PhiliP: Parce que je trouve qu’une news est longue signifierait que je peine à lire..? C’est un raccourci tellement énorme qu’il tend à prouver soit un manque de réflexion, soit une intelligence limitée… Et je suis un des rares « chauffards » à freiner à l’orange, soit dit en passant. Mais le sujet n’est pas là.
    J’ai fait part de mes remarques par e-mail concernant Sony à LaptopSpirit il y a quelques temps en donnant l’exemple de la notation de l’autonomie. Il y a peu, on pouvait voir ici des notes de @@@@@ pour des ordis Sony dont l’autonomie annoncée était de 7 heures, alors que, par exemple, certains Asus dont l’autonomie annoncée était de 10 heures se voyaient attribuer la note de @@@ ou @@@@. Où est la logique ? Où est l’objectivité ? Si encore les ordinateurs étaient testés par LaptopSpirit, je comprendrais. Mais ce n’est pas le cas, et les notes sont basées uniquement sur les données constructeur.
    J’ai cependant rapidement constaté un changement (@Marine: et c’est tout à ton honneur).
    Ce qui m’a fait bondir, c’est la remarque de Marine qui disait: « il suffit simplement de savoir lire ». J’ai bien vu « à partir de » dans le titre de la news, et j’ai alors pensé: ça pue l’accroche malhonnête. Alors, de la part d’un venteur, ça ne m’étonne en rien. Mais LaptopSpirit n’est-il pas un site d’information/conseil..?
    Il est clair que les ventes passées chez Sony après redirection par LaptopSpirit apportent une commission au site. Je n’ai absolument rien contre, et au contraire, cela permet au site de vivre.
    Autant alors jouer la transparence et ne pas nier l’évidence. C’est plus honnête.
    De plus, si l’objectivité des news n’est pas totale malgré les partenariats (comme avec la FNAC, ou Materiel.net), si les différentes références d’ordinateurs ne sont pas traitées sur un pied d’égalité, le lecteur sera alors induit en erreur et considéré comme un pigeon.
    J’exècre cette idée. Je l’exprime. C’est tout.

    akaspy

  4. « Parce que je trouve qu’une news est longue signifierait que je peine à lire..? »

    Oui, ma réponse est : Oui !

  5. Quelqu’un sait si remplacer le DD (surement par un SSD)est aisé ?

  6. Julien: « SPY : Certains commentaires sont automatiquement placés en “attente de modération”. Par conséquent, il suffit juste de patienter quelques heures, le temps qu’on le valide (ce qui est plus ou moins rapide en fonction de l’heure et du jour). »

    @Julien: au temps pour moi, j’ai perdu patience en voyant d’autres commentaires être publiés alors qu’ils avaient été écrits après le mien. J’y ai vu de la censure. J’ai donc insisté. Mon intention n’était évidemment pas de spammer.

    @L’équipe: bien entendu, je retire ce que j’ai sous-entendu par e-mail.

    @PhiliP: d’après ton raisonnement infaillible, si je trouve qu’une news est trop courte, alors je lis aisément. Tu m’as convaincu !
    Je connais un genre de dîner où tu gagnerais à l’unanimité des voix…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 4 = 8