Découvrons aujourd'hui un test d'une déclinaison du HP Pavilion g7 doté de la plateforme AMD Trinity.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle17.3’’++ LED BrightView (1600x900, brillant)
ProcesseurAMD Quad-core A10-4600M (2.3 GHz)
Mémoire vive installée (max)6 Go (1 x 4 + 1 x 2 Go) DDR3 (6 Go), 2 slots
Espace de stockage500 Go à 5400 tr/min
Carte graphiqueAMD Radeon HD660G + AMD Radeon HD 7670M, 1 Go dédié + jusqu’à 1.98 Go partagé
Lecteur optiqueGraveur DVD
Système audio2 haut-parleurs Altec Lansing de 2 x 1W
Webcam0.3 megapixel avec micro
RéseauWi-Fi b/g/n + Ethernet Fast
Bluetooth-
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI, VGA
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Casque, Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB1 USB 2.0 + 2 USB 3.0
Système d'exploitationWindows 7 Familiale Premium 64 bits
BatterieLi-Ion 6 cellules
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)412 x 268 x 31-36.7
Poids3.1 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet avec pavé numérique, touchpad multi-touch désactivable

La coque de ce portable est revêtue de noir laqué, ce qui la rend extrêmement sensibles aux traces de doigts et aux rayures. L'assemblages des diverses pièces de plastique est un peu bâclé, la finition laisse à désirer. En considérant l'usage principalement sédentaire d'une machine de cette diagonale, ces défauts sont néanmoins à relativiser. Il est un peu plus fin et léger que la moyenne des portables de sa catégorie. La connectique est variée et assez complète. Seuls regrets, les ports USB 3.0 ne sont différenciés du port USB 2.0 que par le logo SuperSpeed et non par la couleur bleue habituelle, et le port Ethernet n'adopte pas la norme Gigabit.

Le clavier chiclet bénéficie de touches bien dimensionnées et espacées les unes des autres. Leur course est bien définie, le confort de frappe est au rendez-vous. Elles sont de plus en plastique mat, contrairement au reste de la coque. Un pavé numérique dédié est présent, ajout utile pour ceux qui saisissent beaucoup de chiffres. Le touchpad est spacieux et confortable. Les gestes multitouch à 2 doigts sont bien supportés et il est possible de le désactiver avec une pression dans le coin supérieur gauche.

L'écran brillant affiche une luminosité et un taux de contraste médiocre, qui cantonneront cet ordinateur à un usage en intérieur et en conditions lumineuses contenues. Les angles de visions sont étroits, il n'est pas facile de regarder un film à plusieur sur ce portable. Les haut-parleurs sont une agréable suprise, ils délivrent un son relativement équilibré et puissant, sans distorsion à fort volume. Comme sur la majorité des portables, les basses sont un peu en retrait.

Les performances sont équilibrées. Même si le processeur AMD ne dépasse pas l'entrée de gamme Intel Core i3, les performances sont suffisantes pour un usage courant. Le disque dur est l'élement le plus lent de cette configuration. Les deux cartes graphiques garantissent de bonnes performances 3D sur le papiers, mais l'efficacité de ce système est amoindrie par la faible qualité des pilotes fourni par AMD. Dans les faits, il est possible de faire tourner une bonne quantité de jeu en évitant les plus récents et les plus gourmands. Il faut faire des concessions sur le niveau de détails graphiques. La ventilation est clairement audible et devient dérangeante en pleine charge. Le portable devient très chaud au toucher par endroits dans ces conditions.

L'autonomie atteint 3 heures et 28 minutes en navigation Internet avec WiFi activé.

Il obtient la note globale de 74%.

Accédez au test du HP Pavilion g7 sur NotebookCheck