Revue de presse des tests publiés sur le Web (Asus U32U)

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2012, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Nous retrouvons aujourd’hui un test de l’Asus U32U sous plateforme AMD Brazos.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Le modèle testé intègre la configuration suivante :

Dalle 13.3’’ HD LED (1366×768, brillant)
Processeur AMD Zacate Dual Core E-450 (1.66 GHz)
Mémoire vive installée (max) 4 Go (1 x 4 Go) DDR3 1333 MHz (8 Go), 2 slots (1 libre)
Espace de stockage 500 Go à 5400 tr/min
Carte graphique AMD Radeon HD6320M intégrée à l’APU
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs
Webcam 0.3 megapixel avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n + Ethernet
Bluetooth
Lecteur de cartes SD/MS/MMC
Sortie(s) vidéo HDMI, VGA
Lecteur d’empreintes digitales
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro
ExpressCard
Firewire
USB 2 USB 2.0 + 1 USB 3.0
Système d’exploitation Windows 7 Familiale Premium 64 bits
Batterie Li-ion 8 cellules 5600mAh 83Whr
Autonomie annoncée 10 heures max
Dimensions (mm) 328 x 238 x 22.5
Poids 1.75 Kg (avec batterie)
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet, touchpad multi-touch
Logiciels Applications Asus

La coque de cet ultraportable est très sobre, loin des tons colorés que l’on retrouve sur d’autres machines du genre. Malgré un aspect métallique, elle est principalement composée de plastique. Le poids est relativement contenu mais la solidité n’est pas le point fort de ce modèle. Les ports essentiels sont présents, avec entre autre deux USB 3.0, un HDMI, un port Gigabit Ethernet et un lecteur de carte. Ils sont situés vers l’arrière pour ne pas gêner les utilisateurs de souris externe.

Le clavier chiclet offre des touches de taille généreuse. Il s’enfonce malheureusement facilement sous la pression. La sensation de frappe et la précisions s’en trouvent altérées. Le touchpad est très doux au toucher mais se montre sensible à l’humidité des doigts de l’utilisateur. Ses boutons dédiés sont bruyants et de qualité moyennes.

L’écran brillant affiche une définition classique de 1366×768 pixels. Il affiche une faible luminosité et un taux de contraste inférieur à la moyenne. Ses angles de visions sont très limités, défaut inhérent aux dalles d’entrée de gamme. Les haut-parleurs délivrent un son correct. Les basses sont sous-représentées, comme sur la majorité des portables.

Les performances de la plateforme Brazos se montrent suffisantes pour une utilisation basique de type consultation Internet et lecture vidéo/audio. Cela reste néanmoins le minimum acceptable, les utilisateurs exigeants devront se tourner vers une configuration plus puissante. Le disque dur est relativement lent, mais le facteur limitant de la configuration est le processeur. La puce graphique intégrée ne permet de faire tourner que des jeux très peux gourmands ou anciens, en sacrifiant le niveau de détails graphiques. La ventilation est audible même au repos, mais relativement discrète. En charge elle est plus dérangeante et ne suffit pas à maintenir le portable au frais.

L’autonomie en navigation Internet avec WiFi activé atteint les 5 heures et 17 minutes.

Il obtient la note globale de 81%.

Accéder au test de l’Asus U32U sur NotebookCheck

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 5 = 14