IFA 2012 : Asus U500VZ, Ultrabook 15.6″ Full HD IPS mat, SSD, GT 650M, Core i7, Win8

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2012, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Le salon de l’IFA 2012 qui se tient en ce moment en Allemagne à Berlin est l’occasion pour Asus de présente un nouvel Ultrabook de 15.6 pouces sous plateforme Intel Chief River, l’Asus Zenbook U500VZ. Au programme, SSD, dalle Full HD IPS mate,GeForce GT 650M, Core i7 Ivy Bridge ou encore Windows 8….

Asus Zenbook U500VZ

Vous l’aurez compris, Asus prend visiblement le parti d’offrir dans un format 15.6 pouces le concept qu’il propose déjà avec son Zenbook Prime.

L’Asus Zenbook U500VZ est en effet annoncé avec une dalle LED à technologie IPS offrant de grands angles de vision. L’écran 16/9ème profite également d’une résolution Full HD pour un grand espace d’affichage ainsi que d’un traitement mat/antireflet qui limite donc les reflets et le rend plus lisible en environnement lumineux qu’une dalle brillante.

Et ce n’est pas tout. Bien que l’on ait affaire à un Ultrabook et donc à un modèle fin (19.7mm d’épaisseur max) et léger, il intègre une carte graphique dédiée relativement performante, la GeForce GT 650M dotée de l’architecture NVIDIA Kepler en 28nm.

Bien qu’Asus n’en fasse pas mention, la technologie Optimus devrait être présente pour exploiter la partie graphique Intel HD 4000 intégrée au processeur Ivy Bridge afin de consommer moins d’énergie et ainsi d’offrir une meilleure autonomie lorsque la puissance de la GeForce GT 650M n’est pas requise.

La technologie Asus Super Hybrid Engine II est en tous les cas de la partie pour gérer au mieux l’autonomie, offrant 25% de temps d’utilisation supplémentaire selon la marque.

Ce portable fonctionne en effet sous plateforme Intel Chief River avec un processeur Core i7 Ivy Bridge Quad Core, mais aussi sous le nouveau système d’exploitation Windows 8 de Microsoft.

La connectique se compose notamment d’un lecteur de cartes, de ports audio et Ethernet, de sorties vidéo HDMI et mini-VGA, de 3 USB 3.0 et bien sûr de modules Wi-Fi n et Bluetooth 4.0.

Côté stockage, on pourra retrouver jusqu’à 2 SSD d’une capacité maximale de 512 Go ou bien une solution hybride composée d’un SSD de 128 Go pour le système et les logiciels associé à un disque dur mécanique de 500 Go pour le stockage.

Côté design, point de nouveauté puisque l’on retrouve un châssis en aluminium avec coque à finition circulaire, l’ensemble étant sobre et élégant. La batterie est inamovible et aucune trappe d’accès n’est présente dessous, ce qui est point étonnant pour un Ultrabook.
Un clavier chiclet noir mat doté d’un pavé numérique est présent, ses touches étant rétro éclairées automatiquement selon la luminosité ambiante grâce à un capteur.

Sans surprise, Asus ne communique pas sur le prix de son Asus Zenbook U500VZ. Il devrait en tous les cas être disponible vers la fin octobre, peu de temps après le lancement officiel de Windows 8.

Gardez cependant à l’esprit que le taïwanais communique sur les spécifications les plus alléchantes, et que diverses déclinaisons plus ou moins attractives devraient être lancées, la carte graphique étant par exemple optionnelle…

Ci-dessous, une vidéo de prise en main de nos confrères d’Engadget.

[Source : Asus et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

5 réponses à “IFA 2012 : Asus U500VZ, Ultrabook 15.6″ Full HD IPS mat, SSD, GT 650M, Core i7, Win8”

  1. … mmmhhh… un peu pauvre comme « Ultrabook »… du bon réchauffé de début 2012 quand on voit ce que Sony a fait avec son VAIO Duo 11 et Windows 8 pour début 2013…

    Il y a ceux qui réfléchissent, pensent, innovent… et il y a les autres.

  2. @TheRFCBlueBear : tu es ironique je suppose ?
    Les modèles présentés lors de l’IFA ne sont que des dérivés windows 8 de ce qu’Asus a déjà fait avec la Transformer. Pour ce qui est du VAIO Duo 11 tu ne trouve pas qu’il ressemble beaucoup à l’Asus Slider sorti en 2011 ? Ce mois-ci asus va sortir le padfone, un concept qui sera surement repris par ses concurrents l’année prochaine…
    Enfin ne pas confondre innover et démocratiser. Ceux qui innovent ce sont des petites boites dont personne ne parlent et qui finissent souvent par être rachetées.

  3. @alber : je ne suis pas ironique.

    Le Transformer d’Asus n’est qu’un portable dont l’écran est détachable (et réversible pour former une tablette) et n’a rien de franchement révolutionnaire, pas plus que le Lenovo IdeaPad Yoga. Je ne dis pas non plus que ce Duo 11 le soit, le concept existe depuis quelques années (cf. plus bas).

    Certes, ce VAIO tire partie de Windows 8, comme tous les constructeurs le font ou vont le faire dans les deux mois qui viennent. Les concepts (qui ne le seront donc plus) vont fortement se ressembler… nul doute là-dessus.

    Oui, le VAIO Duo 11, tout comme le Toshiba Portege M930 du début d’année (paru en même temps que le prototype Slate de Sony), est très fortement inspiré par le Eee Pad Slider.

    Toutefois, le concept (quasiment) paternel reste… l’UrbanMax d’Intel, qui date de… 2008 !! Comme quoi…

    Alors, qui innove ici ? Difficile à dire… pas plus les marques précitées que celle à la pomme. La compétition est rude, dire que l’un est plus en avance que ses concurrents est un raccourci.

    Quant aux « petites boîtes » innovantes, oui il y en a beaucoup (avant d’être effectivement rachetées pour leurs brevets et leurs cerveaux) mais elles ne sont pas les seules, les plus grosses sociétés technologiques ayant de bons (et gros) départements R&D (ou R&I, selon les goûts). Il ne faut généraliser ni dans un sens ni dans l’autre, il y a encore de tout (et c’est très bien ainsi).

    Pour finir ma tirade, je ne parlais ici que de la configuration on ne peut plus classique (pour Windows 8 dont il ne tire pas partie, alors où est son intérêt ?) de cet énième Asus (on ne compte plus leurs innombrables moutures plus ou moins identiques, quelle que soit la gamme considérée), tout en soulignant qu’au moins Sony sortait officiellement, au même moment, un produit vraiment taillé pour Windows 8, même si le concept existait déjà. Je ne débats pas de qui a la paternité de ce dernier. Qui a déposé le brevet le premier ?

    Bref, on attend maintenant la concurrence…

  4. La config n’a rien de classique, c’est une des rares à regrouper un bon écran, une bonne carte graphique, dans un poids (probablement) contenu.
    Ce qui la rend intéressant.
    Le sony duo machin là, c’est rigolo quand ca glisse, mais ca vaut rien comparé à une bonne tablette avec clavier bluetooth..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + = 11