Acer et Asus auraient pris la décision de se retirer du marché des Netbooks, ce qui serait aussi le cas de MSI, préférant se tourner vers des produits aux marges plus élevées.

Acer Aspire One D270-N261G326cr

Après Dell fin 2011 (voir cet article) et Toshiba qui a pris la décision il y a quelques mois d’arrêter les ventes de Netbooks aux Etats-Unis (voir cet article), de nouvelles marques et pas des moindres rejoindraient donc le cortège de celles qui abandonnent un marché qui a connu ses heures de gloires il n'y a pas si longtemps que cela.

Mais si les Netbooks ont connu une forte croissance à l’époque, il n’en n’est plus rien. Ces mini-PC portables ont de plus en plus de mal à séduire et à trouver leur public : il faut dire que les avancées dans ce secteur sont assez minimes en termes de puissance et de technologies embarquées, même si l’on note tout de même l’arrivée depuis quelques mois de modèles capables de décoder des vidéos HD dotés d’une sortie vidéo HDMI. Cependant, cela n’est pas suffisant aux yeux de beaucoup pour investir dans un Netbook ou renouveler son appareil, d’autant que les Tablettes accaparent le centre de l’attention.

Asus Eee PC  X101CH

Toujours est-il que le président d’Asus Jerry Shen a confirmé que sa société allait stopper la production de Netbook Eee PC à base de processeurs Intel Atom, justement en raison de ventes faibles dues selon lui à la concurrence accrue des Tablettes et PC portables mais aussi à l’effondrement de la demande des marchés émergents.

Le taiwanais ne se retire pas pour autant du secteur des machines de 10 pouces puisqu’il mise beaucoup sur son Tablet PC Transformer tactile.

Du côté d’Acer, pas de déclaration officielle mais jusqu’à présent, la marque n’a visiblement pas planifier la production de Netbooks remplaçants les modèles existants, ce qui laisse présager un abandon de ce secteur.

Idem pour MSI qui n’a pas non plus prévu de poursuivre les livraisons de Netbooks à l’heure actuelle. Il faut dire que les ventes de la marque dans le secteur sont plutôt minimes.

MSI Wind U180 N2800

La désaffection des constructeurs pour les Netbooks peut aussi être due en partie à l’arrivée de Windows 8. En effet, avec Windows 7 Starter, les constructeurs profitaient d’un système d’exploitation à tarif plus réduit que les versions classiques ce qui leur permettait d’afficher des prix public à moins de 300 euros. Or Microsoft n’a pas prévu d’édition de Windows 8 spécialement conçue pour les Netbooks, ce qui implique des prix de licences plus élevés.

Si les deux principaux acteurs du marché des Netbooks que sont Acer et Asus quittent effectivement ce secteur, on se demande si les processeurs Atom Valleyview-M Quad Core pour Netbooks (voir cet article) seront effectivement lancés et intégrés dans ce type de machine…

[Source : Digitimes]