Apple pourrait bien envisager de se passer des processeurs Intel pour de futurs MacBook, des puces ARM étant évoquées, en tous les cas selon une rumeur persistante sur la toile.

D’après BusinessWeek citant 2 sources proches du dossier, Apple envisagerait très sérieusement de ne plus utiliser de processeurs Intel pour ses prochains produits qui pourraient alors employer des puces à architecture ARM.

Il y a quelques années encore, Apple intégrait des processeurs PowerPC à ses Mac fixes et mobiles, puis a entamé une transition vers des CPU Intel à architecture x86 dès 2006 qui s’est achevée mi-2009.

Bien sûr, un tel changement de stratégie ne se ferait pas du jour au lendemain et serait en tous les cas une occasion pour la firme à la pomme de distinguer ses produits de ceux de la concurrence fonctionnant sous Windows avec un processeur Intel.

Vers qui pourrait alors se tourner Apple pour remplacer les processeurs Intel dans ses Mac et MacBook ? AMD serait une possibilité s’il souhaite continuer à employer une architecture x86, mais c’est peu probable, et VIA encore moins, pour des soucis de ratios puissance/consommation notamment, critère essentiel pour les ordinateurs portables.

Autre solution, les puces à architecture ARM… qu’Apple emploie déjà pour ses iPhones et iPad avec les puces A5 et A6. La société fondée par Steve Jobs a acquis depuis quelques années des compétences en la matière grâce notamment au rachat de PA Semi en 2008.

Une solution tout ARM pour ses produis permettrait très certainement à Apple de renforcer les passerelles entre ses iPhone, iPad, Mac fixes et MacBook, et pourquoi pas de développer un unique système d’exploitation pour tous ses appareils.

Cependant, les processeurs ARM sont encore loin de rivaliser avec ceux d’Intel en termes de puissance, ce qui peut être un frein, notamment pour les MacBook classiques et les Mac fixes. Ils offrent une bonne autonomie mais leur approvisionnement difficile est aussi un paramètre à prendre en compte au vu des quantités de Mac(Book) écoulés par Apple.

Reste que l’abandon des processeurs Intel est une rumeur qui court depuis longtemps sur la toile, en fait depuis 2010 et une rumeur annonçant des pourparlers avec AMD. Si transition il y a, elle ne se fera donc pas à court terme, d’autant qu’Apple ne néglige sans doute pas dans sa réflexion le fait que depuis le passage aux processeurs Intel, ses ventes d’ordinateurs fixes et mobiles ont bien décollé.

[Source : BusinessWeek]