En août dernier, des rumeurs évoquaient la sortie de Windows Blue pour 2013, une sorte de mise à jour pour Windows 8. Mais ce nouvel OS pourrait être bien plus et inaugurer un cycle de publication annuelle du système d'exploitation de Microsoft.

Windows 8 Developer Preview

Les rumeurs de cet été laissaient entendre que Windows Blue serait un système intercalé entre Windows 8 et Windows 9, une version améliorée de Windows 8 en quelque sorte, voir le nom de code donné à un Service Pack (voir cet article), l'objectif pour Microsoft d'accélérer le rythme de sortie de ses Windows.

Or cela semble se confirmer, du moins concernant le dernier point. La firme de Redmond aurait bien l'intention selon nos confrères de The Verge de sortir plus régulièrement un Windows, tous les ans environ. Windows Blue pourrait être le nom de code de la nouvelle stratégie de Microsoft souhaitant apporter des mises à jour majeures à Windows tous les ans, y compris pour Windows Phone.

Prévu pour la mi-2013, Windows Blue serait donc une mise à jour majeure destinée à Windows 8 (et Windows Phone 8). Toutefois, elle serait bien plus qu'un Service Pack dans la mesure où Blue offrirait des modifications en termes d'interfaces et plus généralement de plateforme avec de nouvelles fonctionnalités. Windows Blue inaugurerait également une nouvelle tarification.

Le but de Microsoft serait de faire en sorte que tous les utilisateurs aient l'envie d'installer Windows Blue à sa sortie. Or le plus simple pour y parvenir – outre le fait de proposer un “nouvel OS” ou au moins des avancées attractives aux yeux de l'utilisateur – serait de mettre à disposition Windows Blue pour un prix modique, voir gratuitement !

Une fois sorti, Windows Blue serait considéré comme le nouvel OS de Microsoft. Ainsi, les apps développées devront obligatoirement à partir de là être compatibles Windows Blue, mais les apps Windows 8 fonctionneront malgré tout sous Blue. La plateforme de développement (SDK - Software Development Kit) de Windows évoluerait au même rythme de sortie des mises à jour/nouveaux Windows, c'est à dire tous les ans.

Sans surprise, une licence légale de Windows 8 serait nécessaire pour migrer vers Windows Blue. Dans le cas contraire (= copie pirate), les apps et le Windows Store cesseraient de fonctionner. On imagine que Windows Blue sera aussi proposé "seul" pour ceux qui ne possèdent pas Windows 8.

Microsoft prendrait également le parti de conserver le nom de Windows 8 pour sa prochaine mise à jour (Windows Blue donc) malgré les changements importants qu'elle apporterait.

Si ces modifications dans le rythme de sortie des mises à jour/versions de Windows se confirme, Microsoft se rapprocherait de ce que pratique la concurrence (Apple, Google, Linux).

Cependant, des analystes n'hésitent pas à relever le fait qu'un rythme de mise à jour rapide ne sera pas pour séduire les entreprises qui ont besoin de temps pour déployer un nouveau système, notamment pour des raisons de compatibilités matérielles mais surtout logicielles.

Le géant de Redmond pourrait en fait opter pour deux cycles de développement pour ses systèmes Windows : un rapide pour les particuliers (tous les ans), et un plus lent pour les professionnels (tous les 3 ans).

[Source : The Verge]