Découvrons ce soir un test de l'ultraportable hybride Toshiba Satellite U920T.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Voici les spécifications du modèle testé :

Dalle12.5’’ HD LED IPS 400cd/m² Corning Gorilla tactile multi-touch 5 points (1366x768, brillante)
ProcesseurCore d5-3317U (1.7 GHz, TDP 17W)
Mémoire vive installée (max)4 Go (1 x 4 Go) DDR3 1600 MHz (8 Go max), 1 slot (occupé)
Espace de stockageSSD de 128 Go
Carte graphiqueIntel HD 4000 intégrée au processeur, jusqu’à 1.66 Go partagés
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs SRS Premium Sound 3D
WebcamOui, 1.0 megapixel avant avec micro et détecteur de luminosité + 3 megapixels arrière avec Auto Focus
RéseauWi-Fi b/g/n
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD/mSD/SDHC/SDXC
Sortie(s) vidéoHDMI 1.4
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB2 USB 3.0 dont 1 Sleep’n’Charge
Système d'exploitationWindows 8 64 bits
BatterieLi-Polymer 3 cellules inamovible
Autonomie annoncée6 heures
Dimensions (mm)326.5 x 213 x 19.9
Poids1.52 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet noir retro éclairé, touchpad multi-touch; Intel Wireless Display (WiDi)
Logiciels Microsoft Office 2010 Starter, Nero 12 Essentials, applications Toshiba

Fermé, cet Ultrabook tactile se présente comme une grande tablette, un peu épaisse et lourde néanmoins. L'impression est cependant agréable. Le mécanisme d'ouverture est de type écran/clavier coulissant. La partie clavier contient un petit repose-poignet et un touchpad, là où le Vaio Duo se contente d'un équivalent au TrackPoint des ThinkPad. Les matériaux choisis favorisent une bonne prise en main. La solidité de l'ensemble est dans la moyenne, certaines zones ploient cependant sous la pression. La connectique est assez complète.

Le clavier chiclet est rétroéclairé. Le confort de frappe est correct, mais le manque de stabilité pourra déranger certains utilisateurs. Le touchpad n'est pas le meilleur représentant du genre, mais la présence de l'écran tactile permet de relativiser ce défaut.

L'écran installé est par ailleurs de qualité très correcte. Sa dalle IPS affiche de bons angles de vision et un contraste supérieur à la moyenne. La définition est un peu faible par rapport à certains concurrents, mais toutefois correcte sur une telle diagonale. Le revêtement en verre Gorilla Glass est en revanche très sensible aux reflets. La luminosité maximale sur batterie est presque deux fois plus faible que sur secteur.

Les composants intégrés placent cet Ultrabook hybride au niveau des meilleurs du genre. Le processeur est véloce, le SSD assure une bonne réactivité au système. Seule la carte graphique se montre en retrait en performances 3D, les joueurs devront se tourner vers une configuration plus adaptée. La dissipation thermique est efficace et relativement discrète, mais certains utilisateurs n'apprécieront pas la fréquence sonore dégagée par le ventilateur.

L'autonomie en navigation Internet est mesurée à 3 heures et 10 minutes.

Il obtient la note globale de 79%.

Accéder au test du Toshiba Satellite U920T sur NotebookCheck