Office 2013 : Microsoft confirme, une licence achetée ne peut être transférée sur un autre PC…

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2013, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Microsoft confirme que la licence pour sa nouvelle suite bureautique Office 2013 est valable uniquement sur le PC sur lequel elle a été installée. Elle ne peut être transférée sur un autre ordinateur.

Microsoft Office 365

La firme de Redmond a en effet pris le parti de modifier les termes du contrat de licence pour Office 2013. Par rapport à Office 2010, l’élément le plus important est le suivant :

Vous ne pouvez pas transférer le logiciel [sous entendu Office 2013] sur un autre ordinateur ou à un autre utilisateur.

Microsoft précise toutefois que si l’on souhaite transférer Office 2013, la seule façon légale est de transférer la machine sur laquelle la suite bureautique est installée. Il autorise uniquement l’installation et l’exécution d’Office 2013 sur un seul ordinateur.

Si cela peut paraître anodin pour certains, il n’en est rien. Ainsi en pratique si un utilisateur qui a acheté une licence légale d’Office 2013 souhaite changer de machine, parce qu’elle lui a été volée, qu’elle est devenue obsolète à ses yeux ou qu’elle ne peut plus fonctionner pour x raison, il ne pourra y installer la copie d’Office 2013 qu’il a acquise. Autrement dit, si votre ordinateur n’est plus en état, votre suite bureautique Office 2013 non plus. Pour continuer à en profiter sur un autre PC, il vous faudra à nouveau passer à la caisse.

Une décision qui risque de rebuter plus d’un utilisateur, d’autant que les versions boites d’Office 2013 affichent comme leurs prédécesseurs des tarifs plutôt élevés. Comptez ainsi 139 euros pour une édition Famille et Etudiant (version de base) et 539 euros pour la version Professionnelle (la plus complète).

L’objectif de Microsoft est sans doute de pousser les utilisateurs à opter pour Office 365, la version Office 2013 basée sur une formule d’abonnement. L’offre Famille Premium permet ainsi d’installer Office 2013 sur 5 PC ou Mac pour 99 euros par an, un abonnement comprenant un temps de communication sous Skype ou encore de l’espace de stockage supplémentaire sur SkyDrive.

Du coup, certains utilisateurs qui n’ont pas une nécessité absolue des fonctionnalités poussées et spécifiques de Microsoft Office 2013 pourraient décider de conserver au maximum leur Office actuel, ou bien se tourner vers une solution alternative telle que la suite gratuite LibreOffice.

[Source : Multiples]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

5 réponses à “Office 2013 : Microsoft confirme, une licence achetée ne peut être transférée sur un autre PC…”

  1. Microsoft prends vraiment des risques: Jusque là, la domination de sa suite bureautique soutenait celle de son système d’exploitation. Surtout en milieu professionnel… qui a un impact clair sur le marché des particuliers, qui ne veulent souvent pas refaire l’apprentissage à la maison d’un système qu’ils ont au travail.

    Dès lors, quitte à prendre Libre-Office, pourquoi continuer à acheter Windows (surtout 8)?

    Je pense que beaucoup de monde va se poser cette question.

  2. Je trouve ça complètement crade comme attitude, franchement tu achètes une version boîte qui équivaut finalement à une OEM !

  3. Mais surtout, cette pratique ne paraît pas très légale, ça ressemble beaucoup à une entrave au principe de pouvoir user et abuser de tout bien que l’on acquiert…

    Mais bon… Microsoft se contrefout de la loi, et ça on le sait déjà (qui a dit vente-liée de Windows ? 🙂 )

  4. microsoft continue de jouer avec le feu.
    et si côté entreprise, il ne prend pas beaucoup de risque, côté particuliers, il risque de perdre beaucoup de clients.
    en tout cas, j’ai du mal à voir la stratégie de cet éditeur.

  5. Bah ils vont se la garder….

    Et avec cette politique , c’est la porte ouverte au piratage…

    Alors qu’a 49 euros, on achète plus volontairement….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 4 = 9