Au programme de cette revue de presse, un nouveau test du convertible Lenovo ThinkPad Helix.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Lenovo ThinkPad Helix

Le ThinkPad Helix est un convertible au design somme toute assez massif. La charnière qui fait aussi office de connecteur Dock pour la partie tablette est très rigide, la répartition du poids fait qu'il est impossible de l'ouvrir à une seule main. De même, l'angle maximal d'inclinaison est limité. Point positif, cet ensemble de connecteur est réversible, il est ainsi possible d'utiliser le Helix à la manière d'un Yoga en jouant sur le sens d'insertion de l'écran. La finition de l'ensemble est globalement moins soignée que sur le Yoga 13 ou encore le ThinkPad X1.

L'écran tactile de 11,6" est magnifique, sa dalle est lumineuse et bien contrastée, ses angles de vision ouverts et ses couleurs relativement fidèles. Cependant l'importante définition (1920x1080) sur une si petite diagonale pose problème avec Windows 8, les éléments d'interface sont minuscules : ennuyeux à viser à la souris, ils sont de fait très difficiles à viser du bout du doigts. Le stylet Wacom inclut résout en partie ce problème, offrant à l'utilisateur un moyen d'interaction tactile plus précis.

L'ensemble clavier/trackpoint est fidèle à la réputation de la gamme, offrant une excellente ergonomie. Le grand touchpad cliquable est très correct mais souffre de petits défauts qui sont monnaie courante sous Windows.

Les performances sont bonnes, cependant le testeur regrette que ce modèle soit déjà technologiquement dépassé. Il repose en effet sur la plateforme Ivy Bridge alors que les processeurs Intel Haswell viennent de sortir. En mode tablette, les performances sont correctes, une fois docké la ventilation additionnelle vient prendre le relai et permet de surcadencer le processeur pour plus de confort.

L'autonomie atteint 8 heures et 8 minutes en navigation Internet. La partie tablette seule tient pour sa part 5 heures et 5 minutes dans les mêmes conditions.

Il obtient la note de 86%.

Accéder au test du Lenovo ThinkPad Helix sur TheVerge