Revue de presse des tests publiés sur le Web (Lenovo ThinkPad X1 Carbon Touch Quad HD)

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2014, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Découvrez ce jour un test du Lenovo ThinkPad X1 Carbon dans sa livrée 2014.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Lenovo ThinkPad X1 Carbon 2014 Quad HD 2560x1440

Le modèle testé intègre la configuration suivante :

Dalle 14″ Quad HD LED IPS tactile multi-touch (2560×1440, brillant)
Processeur Intel Core i5-4200U (1.6 GHz)
Mémoire vive installée (max) 8 Go DDR3 1333 MHz
Espace de stockage SSD 128 Go
Carte graphique Intel HD 4400 intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
Webcam Oui, 720p avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n/ac + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartes
Sortie(s) vidéo HDMI, mini-DisplayPort
Lecteur d’empreintes digitales Oui, avec puce de sécurité TPM 1.2
Entrée(s) / Sortie(s) Casque / micro combinées
ExpressCard
Connecteur station d’accueil Oui, OneLink
USB 2 USB 3.0
Système d’exploitation Windows 8.1 Professionnel 64 bits
Batterie Li-Po 45 Whr
Autonomie annoncée 9 heures
Dimensions (mm) 330.9 x 227 x 18.5
Poids 1.42 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet retro éclairé étanche avec rangée de touches de fonctions adaptatives, trackpoint, touchpad multi-touch ; Intel Wireless Display

Lenovo affine et perfectionne le design du ThinkPad X1 Carbon pour sa version 2014. L’épaisseur, le poids et l’encombrement sont encore plus contenus que sur l’ancienne génération. Quelques régressions sont à noter toutefois, comme le revêtement velouté de la coque qui a été abandonné au profit d’une matière plastique plus dure. La solidité est toujours de mise et constitue un avantage certain, du moins face aux autres ultrabooks du marché. La connectique est limité, mais extensible via le connecteur pour station d’accueil OneLink. Le lecteur de cartes SD disparait, au profit d’un port Ethernet jugé plus utile pour le public visé.

Le clavier subit quelques modifications. Plus particulièrement, sa rangée de touches de fonction laisse place à une large surface tactile pouvant afficher différentes fonctions selon le contexte d’utilisation. Quatre modes sont proposés : le premier affiches les traditionnelles touches de contrôle de son, luminosité, WiFi, etc. Le second affiche des raccourcis propres à la navigation Internet (précédent, suivant, rafraîchir. Le troisième est dédié à la vidéoconférence, avec des fonctions de contrôle de la webcam, du micro, etc. Enfin, le dernier mode affiche les touches traditionnelles, F1 à F12. Malheureusement, il n’est pas possible d’ajouter ses propres raccourcis. À l’utilisation, le manque de touches physiques force l’utilisateur à regarder le clavier, la mémoire musculaire n’entrant plus en jeu. Enfin, le passage d’un mode de fonction à un autre est assez rébarbatif et lent.

Le confort de frappe en lui-même est très correct, mais souffre d’une course des touches trop peu élevée, conséquence directe de la finesse du châssis. Le rétro-éclairage est efficace, mais demande de jongler avec la rangée de touches fonctions. D’autres modifications peu heureuses ont été faire sur la disposition des touches. Ainsi, la touche verrou majuscule disparait et est remplacée par deux appuis consécutifs sur la touche majuscule. À plusieurs reprises, le testeur a activé involontairement le verrou majuscule, heureusement signalé par une LED témoin. D’autres touches ont été réduites en taille, comme la touche retour et suppression.

Le TrackPoint n’est plus accompagné de boutons de clics dédiés, il faut se contenter désormais de zones cliquables intégrées au touchpad. Le touchpad est plus spacieux qu’avant, mais aussi moins précis. Le clic est cependant plus agréable qu’avant et les gestes multitouch sont bien reconnus.

L’écran affiche une image vive, assez lumineuse et contrastée. Les angles de vision sont très ouverts, grâce à la technologie IPS. La définition offre un grand espace de travail. La surface tactile de la dalle est précise et réactive, mais le modèle testé a présenté un défaut aléatoire. Après une sortie de veille, le tactile ne reconnaissait plus aucune saisie sans redémarrer l’ordinateur. Les haut-parleurs délivrent un son assez riche, ne manquant pour une fois pas trop de basses.

Les performances sont dans la moyenne de la catégorie ultrabook. Le SSD offre une bonne réactivité au système mais n’est pas le plus véloce dans les transferts de gros fichiers. Les amateurs de jeux 3D et utilisateurs exigeants passeront leur chemin et se tourneront vers plus puissant. La dissipation thermique est assez efficace, le portable ne chauffe pas outre mesure en utilisation multimédia.

L’autonomie atteint 7 heures et 15 minutes en navigation Internet via le WiFi.

Il obtient la note globale de 81%.

Accéder au test du Lenovo ThinkPad X1 Carbon sur NotebookCheck

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


8 + = 15