Voilà, nous sommes aujourd'hui le 1er juillet, Windows XP a ainsi tiré sa révérence depuis hier au grand damne de certains utilisateurs...


Une pétition avait ainsi été lancée par InfoWorld en début d'année dans l'espoir d'obtenir la prolongation de la durée de commercialisation de Windows XP. En six mois, plus de 210 000 personnes ont signé cette pétition mais les dirigeants de Microsoft ne sont pas revenus sur leur position.

Il faut dire que malgré le discours officiel, bon nombre d'utilisateurs et plus particulièrement les professionnels, peine à adopter Microsoft Vista, notamment à cause du coût de la migration mais aussi car ce dernier nécessite des ressources systèmes importantes. Or, de nombreuses entreprises utilisent encore des machines peu puissantes incapables de faire fonctionner Vista. S'ajoute également des problèmes de compatibilité qui ont entaché le lancement de Vista à ses débuts.

Ce besoin de puissance pour Vista a d'ailleurs conduit Microsoft à adopter une position ambiguë. En effet, la firme de Redmond n'avait pas anticipé l'arrivée des Netbook sur le marché ni leur succès grandissant au fil des mois. Ces derniers n'embarquant qu'une configuration légère, il est impossible d'installer Vista. Les constructeurs se sont alors tournés vers Linux afin de proposer des distributions parfaitement adaptées à leur petit écran.

Seule solution alors pour Microsoft pour ne pas perdre de précieuses parts de marché, prolonger la durée de Windows XP mais uniquement pour les Netbook. Ces derniers pourront ainsi bénéficier du système d'exploitation de Microsoft jusqu'en 2011 à priori, le temps d'attendre l'arrivée du futur Windows 7, prévu pour l'horizon 2010.

Certains constructeurs ont également décidé de continuer à proposer Windows XP lors de l'achat d'un ordinateur équipé de Windows Vista Professionnel ou Vista Ultimate, ces versions permettant l'enregistrement une licence d'XP. Cependant, si l'ordinateur est équipé d'une version familiale de Vista, il faudra s'acquitter du coût supplémentaire nécessaire à la mise à jour vers une version Ultimate ou Pro. Ainsi, chez Dell, il vous en coûtera entre 15 et 85€ en fonction des modèles.

Certains assembleurs sont néanmoins autorisés à installer XP sur leurs machines avec une licence OEM jusqu'en janvier 2009.

Enfin, si vous utilisez Windows XP, Microsoft a indiqué que le support serait maintenu jusqu'en 2014, de quoi attendre sereinement le prochain Windows 7 si vous ne souhaitez pas passer à Vista...

L'heure de la retraite n'a donc pas complètement sonné pour XP, contrairement à Bill Gates qui lui, a officiellement pris sa retraite la semaine dernière.

[Source : LPS]