Nous vous présentons ce jour un test de la révision 2014 de l'ordinateur portable de jeu Alienware 18 sous plateforme Intel Haswell.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Alienware 18 2014 Haswell

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle18.4" Full HD LED IPS (1920x1080, brilliant)
ProcesseurIntel Core i7-4900MQ (2.8 GHz) overclocké par le constructeur, TurboBoost jusqu'à 4 GHz
Mémoire vive installée (max)32 Go DDR3 1333 MHz (32 Go), 4 slots
Espace de stockageSSD 512 Go + HDD 750 Go 7200 tours/min
Carte graphique2 x NVIDIA GTX 780M 4 Go GDDR5 en SLI, et Intel GMA HD 4600
Lecteur optiqueCombo lecteur Blu-Ray / Graveur DVD
Système audio2.1 Klipsch avec technologie WavesMAXX Audio
Webcam3.0 megapixels avec double micro
RéseauWi-Fi ac + Ethernet Gigabit
Bluetooth4.0
Lecteur de cartes9 en 1
Sortie(s) vidéosortie HDMI 1.4, entrée HDMI 1.3, mini DisplayPort, VGA
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)S/PDIF/Casque, Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB4 USB 3.0
Système d'exploitationWindows 8 64 bits
BatterieLi-ion 8 cellules 86Whr
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)457 x 328 x 58
Poids5.5 Kg (chargeur : 1.33 Kg)
Garantie1 an
AutreClavier rétro éclairé avec pave numérique, touchpad

L'Alienware 18 est un transportable massif au design soigné, la finition de sa coque est très réussie. Toutefois aucun compromis n'a été fait sur de la solidité et la bonne dissipation thermique de l'ensemble. Il en résulte l'un des portables les plus lourds et encombrants du marché, qui se permet cependant d'embarquer les composants les plus véloce du marché mobile. Le chainon manquant entre les portables classiques et les ordinateurs fixes. L'offre connectique est massive, on trouve même une entrée HDMI, permettant de raccorder une console, un boîtier TV ou même un second ordinateur sur l'écran du portable.

Cet écran bénéficie d'une haute définition et d'une dalle IPS au contraste élevé. Les couleurs ressortent à la perfection et les angles de vision sont très généreux. Seul défaut, le traitement brillant de la dalle la rend sensible aux reflets. Les haut-parleurs intégrés délivrent un son de meilleure qualité que ce qu'on trouve sur la majorité des portables.

Le clavier chiclet dispose d'un rétro-éclairage multicolore et configurable à souhait. La frappe est très confortable et discrète. Le touchpad est lui aussi rétro-éclairé. Il est précis et réactif. Ses boutons sont précis et silencieux.

La configuration embarqué est l'une des plus véloce disponible sur une machine mobile. Toutes les utilisations sont envisageables, l'ensemble des jeux 3D récents du marché tourneront sans problème grâce aux deux cartes graphiques fonctionnant de concert. Le SSD procure une excellente réactivité au système. Cerise sur le gâteau, l'ensemble bénéficie d'une dissipation thermique très bien étudiée, la chaleur est contenue même en pleine charge et l'ensemble est relativement discret.

L'autonomie atteint 1 heure et 50 minutes en utilisation mixte mêlant surf Internet, lecture de vidéo, jeu, etc.

Accéder au test de l’Alienware 18 sur NotebookReview