Nous vous présentons aujourd'hui un test du portable de jeu compact de Gigabyte, le P34G v2.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Gigabyte P34G v2

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

-
Dalle14" Full HD IPS LED (1920x1080, antireflet/mat)
ProcesseurIntel Core i7-4710HQ Haswell (2.5 GHz)
Mémoire vive installée (max)8 Go (1 x 8 Go) DDR3L 1600 MHz (16 Go), 2 slots (1 libre)
Espace de stockageSSD mSATA de 128 Go mSATA (pas d'emplacement 2,5" sur les modèles avec batterie haute capacité)
Carte graphiqueNVIDIA Kepler GeForce GTX 860M 2 Go GDDR5 dédiés, Intel HD 4600 et Optimus
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs
WebcamOui, 1.3 Mp avec micro
RéseauWi-Fi b/g/n + Ethernet Gigabit
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD
Sortie(s) vidéoHDMI, VGA
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Casque, Micro (plaqués or)
ExpressCard-
Firewire-
USB2 USB 2.0 + USB 3.0
Système d'exploitationWindows 8.1 64 bits
BatterieLi-Po 6 cellules 4300mAh 64 Wh haute capacité (43 Wh sur les autres modèles)
Autonomie annoncée
Dimensions (mm)340 x 239 x 18 - 21
Poids1.77 Kg (avec batterie)
Garantie1 an
AutreClavier chiclet rétro éclairé, touchpad multi-touch

Le Gigabyte P34G v2 est un portable de jeu très compact et léger au design assez sobre. Sa finition aurait pu être plus soignée, mais est globalement plaisante. La coque mêle plastique et surfaces en aluminium brossé autour du clavier et à l'arrière de l'écran. L'ensemble est suffisamment résistant malgré la finesse du châssis. L'évolutivité est limitée, on peut ajouter une seconde barrette de mémoire et remplacer le SSD mSATA, mais sur les modèles équipés de la batterie haute capacité il n'y a pas d'emplacement SATA 2,5". L'offre connectique est fournie, rien ne manque à l'appel.

L'écran affiche une excellente définition et son traitement mat limite les reflets en environnement lumineux. Revers de ce type de revêtement, l'image parait un peu plus granuleuse qu'avec un écran brillant. La luminosité maximale est suffisamment élevée et le contraste est excellent. Les noirs sont cependant presque trop profonds au goût du testeur.

Les performances sont au rendez-vous, les composants embarqués permettent de faire tourner les jeux les plus gourmands dans de bonnes conditions. La dissipation thermique a été optimisée au maximum pour que les composants ne surchauffent pas dans une si petite coque, on trouve ainsi deux sorties d'air, situées de chaque côté de la machine. En plein jeu, les ventilateurs sont très bruyants, mais parviennent à bien refroidir les composants. Un utilitaire fournit par le constructeur permet d'ailleurs de contrôler manuellement, ou de forcer un mode silencieux limitant la fréquence du processeur à 1,2 GHz.

L'autonomie est bonne grâce à la batterie haute capacité, elle atteint 7 heures et 26 minutes en utilisation légère. De "courtes" sessions de jeu sont même envisageables sur batterie, la technologie NVIDIA Battery Boost permet de limiter le nombre d'image par seconde d'un jeu pour optimiser l'autonomie. Crysis a ainsi pu tourner pendant 1 heure et 34 minutes à 50 images/sec, et 1 heure 56 minutes avec une limitation plus sévère à 25 images/sec.

L'autonomie atteint 3 heures et 55 minutes en navigation Internet via le WiFi.

Il obtient la note de 5/6.

Accédez au test du Gigabyte P34G v2 sur PCPro.co.uk