Depuis cette semaine, les températures montent en flèche (jusqu'à 39° !), au point de battre des records de chaleur et faire peser le spectre d'une nouvelle canicule... Si nos organismes souffrent, nos PC portables peuvent eux aussi être mis à rude épreuve. Nous partageons à travers cet article quelques conseils et astuces afin de préparer au mieux votre ordinateur portable pour affronter sereinement les fortes chaleurs.

Dépoussiérer le ventilateur

ventilateur PC portable

Beaucoup l'auront sans doute remarqué, dès que le thermomètre dépasse les 25°C, le ventilateur de votre PC portable se fait plus présent. Rien d'anormal dans l'absolu, les composants dégageant plus rapidement de la chaleur, le ventilateur doit donc l'évacuer plus tôt. Toutefois, si ce dernier a tendance à s'emballer à la moindre sollicitation, c'est sans doute le signe qu'il est nécessaire de le nettoyer de la poussière accumulée au fil des mois.

Pour ce faire, la meilleure solution est d'utiliser un petit pinceau pour épousseter. Malheureusement, l'opération peut vite devenir très complexe avec les ultrabooks et autres ordinateurs portables récents où le moindre centimètre carré est occupé par divers composants, rendant ainsi l'accès au ventilateur (très) difficile.

Plus simple et bien plus rapide puisque vous n'aurez pas à démonter le châssis, il suffit d'utiliser une "bombe à air sec" (aussi appelée bombe dépoussiérante ou bombe à air comprimé) pour propulser de l'air à travers les extracteurs d'air. L'efficacité ne sera bien entendu pas la même qu'avec un démontage dans les "règles de l'art" mais trois ou quatre coups devraient suffire à ôter le plus gros de la poussière. Petit rappel si nécessaire, une bombe à air sec ne doit pas être secouée avant utilisation et s'utilise en position verticale. Privilégiez de brefs appuis (2/3 secondes en général) et laissez la bombe reposer dès que cette dernière devient froide au toucher.

Enfin, c'est une évidence mais, les aérations d'un ordinateur portable ne doivent jamais être obstruées pour assurer un fonctionnement optimal tout en préservant la durée de vie des composants internes. Prudence donc pour les aptes de l'utilisation sur le lit, avec la couette qui remonte au niveau du clavier...

Utiliser un support ventilé

support ventile PC portable

Si la session ménage n'a pas suffit, vous pouvez tenter la solution du support ventilé. Comptez environ 20 euros pour un modèle d'entrée de gamme, le triple pour un support haut de gamme avec haut-parleurs intégrés. En moyenne, vous pouvez espérer perdre cinq à dix degrés (ce qui est déjà non négligeable).

Autre avantage, et non des moindres, ces supports améliorent grandement le confort lors de l'utilisation du PC portable avachi(e) au fond du canapé, tant en terme de position qu'en préservant vos cuisses de la chaleur dégagée...

Outre le design et le nombre de ports USB proposés, n'oubliez pas lors du choix que plus le diamètre est élevé plus il pourra tourner "doucement" et donc se montrer discret. LDLC, Materiel.net ou encore Top Achat disposent de nombreux modèles.

Brider les performances

gestion de l'alimention Windows

Autre solution possible pour contenir la chaleur dégagée et/ou les nuisances sonores, limiter volontairement les performances du processeur. Sous Windows, vous pouvez ainsi créer un profil d'alimentation en indiquant que la charge maximale du processeur ne doit pas dépasser 80% (par exemple). Avec une utilisation basique, par exemple surfer sur Internet ou regarder une vidéo, vous ne percevrez logiquement aucune différence en terme de performances mais vous pourrez malgré tout gagner quelques degrés (et quelques minutes d'autonomie au passage). Gardez toutefois à l'esprit que plus le processeur sera "bridé, moins il chauffera mais moins il sera performant également.

Si vous possédez un PC portable récent équipé d'une carte graphique dédiée et du chipset intégré Intel, vérifiez (grâce à GPUZ par exemple) que ce dernier est bien actif lorsque l'utilisation de la Geforce n'est pas nécessaire. Dans le cas contraire, forcez l'activation du chipset Intel via le pilote graphique.

Si vous avez d'autres astuces ou conseils, n'hésitez pas à les partager en laissant un commentaire 😉