Après Intel (voir cet article), c'est au tour de Toshiba d'annoncer la suppression d'effectifs. En tout, 14 450 employés du japonais sont concernés.

Toshiba logo

Les vagues de licenciements massifs se poursuivent avec Toshiba qui annonce plus de 8000 suppressions d'emplois au Japon, et 6000 dans le reste du monde pour un coût d'environ 340 millions d'euros.

Plus importante que prévu, cette restructuration qui devait au départ concerner 10 840 salariés en touche maintenant 14 450. La division Lifestyle, dont les PC font partie, représente à elle seule 7600 suppressions de postes.

Rappelons à ce sujet que Toshiba stoppe la commercialisation des ordinateurs portables grand public en Europe pour se concentrer sur les modèles orientés professionnels (voir cet article).

[Source : Nikkei]