Revue de presse des tests publiés sur le Web (HP Pavilion x360 11-k)

Un ultraportable 11 pouces convertible à prix compétitif avec dalle IPS tactile

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2016, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Retrouvons ce soir un test du HP Pavilion x360 11-k, un ultraportable 11 pouces convertible en tablette estimé pour son bel écran et son stockage conséquent.

hp-pavilion-x360-11-k

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 11.6’’ WXGA HD LED IPS tactile multi-touch (1366×768, brillante)
Processeur Intel Celeron Dual Core N3050 Braswell (1.6 GHz, 2 cœurs, TDP 6W)
Mémoire vive installée (max) 4 Go DDR3L 1600 MHz (4 Go)
Espace de stockage 500 Go à 5400 tr/min
Carte graphique Intel HD intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs Bang&Olufsen
Webcam Oui, HD TrueVision avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n (1×1) + Ethernet Fast
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartes Oui, SD
Sortie(s) vidéo HDMI
Lecteur d’empreintes digitales Puce de sécurité TPM
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard
Firewire
USB 2 USB 3.0 + 1 USB 2.0
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Batterie 2 cellules 32Whr
Autonomie annoncée
Dimensions (mm) 306 x 208 x 22.5
Poids 1.5 Kg (avec batterie)
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet, touchpad multi-touch
Logiciels Cyberlink PowerBackup, applications HP, Box (25 Go de stockage en ligne gratuit)

Le modèle testé (HP Pavilion 11-k103ng) opte pour un coloris vert menthe des plus singuliers, mais vous pouvez aussi le trouver dans un rouge ou un argent plus sobres. Ici, la couleur est présente sur l’extérieur du PC essentiellement car HP a choisi de recouvrir le tour du clavier d’une surface anthracite qui imite le métal brossé et son écran d’un large cadre noir. Le châssis en plastique n’évoque aucune remontrance particulière pour le prix pratiqué (autour de 400 euros). Seul l’assemblage aurait pu être plus précis mais la stabilité n’en pâtit pas.

L’absence de trappe de maintenance – légion sur ce type de PC – vous oblige à ouvrir le châssis pour accéder aux composants, ce qui ne sera pas chose facile en raison des nombreuses vis présentes (dont certaines sont cachées sous les pieds en caoutchouc). Si vous souhaitez remplacer le disque dur par un SSD, la manoeuvre sera assez simple mais vous devrez retirer la carte mère pour accéder à la barrette de mémoire vive.

Pas de surprise en matière de connectique. Deux des trois ports sont de taille standard (Type-A) et normés 3.0. Aucun USB Type-C n’est au menu. En outre, les modules de connexion Wifi et Fast Ethernet n’offrent pas de débits élevés tandis que le lecteur de carte SD reste dans la moyenne.

Le HP Pavilion x360 11-k est équipé d’un clavier chiclet non rétro-éclairé. Les touches sont plates et précises et disposent d’une course courte. Dans l’ensemble, il apporte tout le confort nécéssaire pour l’exécution des tâches quotidiennes. Pour ce qui est du pavé tactile, il est suffisamment grand pour laisser une marge de manoeuvre aux gestes multi-touch. Sa surface laisse glisser les doigts et ses réactions sont précises même si certains regretteront l’absence de clics de souris dédiés.

L’écran du HP Pavilion x360 11-k ne convient pas vraiment à un usage extérieur en raison de sa surface brillante et de sa luminosité faible. A contrario, le taux de contraste est plutôt bon et aucun effet de rétro-éclairage « scintillant » causé par la PWM (luminosité adaptative) n’est à déplorer. La colorimétrie est correcte avec un Delta E proche de 3 et un espace sRGB couvert aux trois-quarts. Bon point, HP utilise une dalle IPS aux angles de vision larges permettant de regarder le contenu de l’écran depuis toutes les positions.

Le modèle testé est architecturé autour d’un processeur basse consommation Intel Celeron Braswell N3050 qui n’a pas vocation à exécuter tâches plus exigeantes que de la navigation Web ou de la bureautique légère. Les 4 Go de mémoire contribuent à obtenir une bonne fluidité et un minimum de multitâche. Si l’ensemble tourne sans accroc, le remplacement du disque dur de 500 GO par une solution SSD pourrait donner un peu de punch au système et réduire les temps de chargement. Enfin, le jeu n’est pas envisageable en raison de l’absence de carte graphique dédiée.

L’absence de ventilateur mécanique fait grimper significativement la température du HP Pavilion x360 11-k, les performances du processeur s’en voyant brider lors d’un usage exigeant. Même au repos, l’ultraportable est plus chaud que la moyenne.

L’autonomie avoisine les 4h45 en navigation web avec Wifi actif. C’est trop peu pour ce type de PC compact et pour une configuration si légère.

Il obtient la note de 77%.

Accédez au test du HP Pavilion x360 11-k

Nous vous rappelons que les avis ci-dessus n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 3 = 12