Revue de presse des tests publiés sur le Web (Acer Swift 7 S7-371)

L'ultrabook le plus fin du moment avec Kaby Lake et fanless

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2016, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Retrouvons ce soir un test du Acer Swift 7 S7-371, un ultrabook ultrafin et ultrasilencieux aux performances très honnêtes.

acer-swift-7-s7-371-p

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 13.3’’ Full HD LED IPS Corning Gorilla 4 (1920×1080, brillante)
Processeur Intel Core i7-7Y75 Kaby Lake (1.3 GHz, 2 cœurs, TDP 4.5 W)
Mémoire vive installée (max) 8 Go (soudés) DDR3 1600 MHz
Espace de stockage SSD de 256 Go
Carte graphique Intel HD 615 intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
Webcam Oui, HD 720p CrystelEye HD avec micro
Réseau Wi-Fi AC (2×2) + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes SD/MMC
Sortie(s) vidéo
Lecteur d’empreintes digitales
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard
USB 2 USB 3.1 Type-C
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 41.6Whr
Autonomie annoncée
Dimensions (mm) 325 x 230 x 9.98
Poids 1.09 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet, touchpad multi-touch
Logiciels Applications Acer

C’est assez surprenant comme la finesse extrême du Acer Swift 7 S7-371 (9.98 mm) et son poids bien contenu (1.09 kg) ne viennent pas entraver la robustesse et la qualité d’assemblage de l’ensemble, surtout concernant le couvercle qui ne cause que peu de distorsions sur l’écran lorsqu’une pression est effectuée sur la coque. La base hérite d’un châssis monocoque (unibody) en aluminium en coloris Or et Noir. Si l’extérieur noir obtient l’approbation du testeur, malgré une sensibilité aux traces de doigts, l’intérieur or ne fait pas l’unanimité et on peut d’ores et déjà vous dire que le PC ne sera pas commercialisé dans un autre coloris. Installé sur deux charnières solides, l’écran exige la force de deux mains pour l’ouverture et tient bien en place une fois ouvert (jusqu’à 150°).

La connectique se limite à deux ports USB Type-C Gen1 (sans Thunderbolt) et à une prise casque, rassemblés sur le côté droit. A noter que l’alimentation est amenée à condamner un Type-C, réduisant encore plus la donne. Ce type de connectique pour le moins spartiate tend à apparaitre de plus en plus à l’avenir, obligeant les utilisateurs a avoir toujours sur soit des adaptateurs dédiés au lecteur de carte, au USB Type-A, au HDMI ou à l’Ethernet. A savoir que le modèle testé n’est livré avec aucun de ces adaptateurs.

Le clavier du Acer Swift 7 S7-371 n’est pas rétro-éclairé, ce qui est fort regrettable pour un PC gagé de haut de gamme. En terme de confort de frappe et de précision, le bilan est plutôt décent. Sans surprise au vu de la finesse du châssis, la course des touches est très courte et la précision est à revoir. Le très grand pavé tactile installé sous le clavier offre une surface confortable pour les mouvements bien que les gestes multitouch (Synaptics) aient rencontrés quelques ratés lors du test.

L’écran arbore une diagonale de 13 pouces, une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) et une surface brillante due au verre Gorilla qui le recouvre. Celui-ci aide à renforcer l’écran particulièrement fin. Les taux de luminosité et de contraste sont satisfaisants, de même que la colorimétrie avec un Delta E proche de 1 et un espace sRGB presque entièrement couvert. La dalle IPS permet quant à elle d’ouvrir les angles de vision pour visionner l’image de tous les côtés. Le seul bémol concerne le verre brillant qui limite l’usage en extérieur et la luminosité n’arrive pas à compenser.

Le modèle testé embarque un Core i7-7Y75 Kaby Lake série Y, 8 Go de mémoire vive et un SSD M.2 de 256 Go (SATA), une combinaison qui s’est montrée parfaitement à l’aise face aux tâches courantes (navigation Web, traitement de texte, lecture de vidéo…) tout en autorisant le multitâche (raisonnable). Le testeur a même pu lancer quelques jeux anciens (Age of Empires HD, Need for Speed Most Wanted) avec une jouabilité très honnête. Notons que le processeur et la mémoire vive sont soudés à la carte mère mais le stockage et le Wifi sont évolutifs et assez faciles d’accès (quelques vis Philips à retirer).

En l’absence de ventilateurs, l’Acer Swift 7 S7-371 est entièrement silencieux et gère plutôt bien les températures, ce qui est de très bon augure sur un PC si fin.

Enfin, la batterie de petite taille suffit à assurer une autonomie autour de 7 heures en navigation internet avec Wifi actif. Elle se recharge entièrement en 2 heures via USB-C.

Il obtient la note de 3.5/5.

Accédez au test du Acer Swift 7 S7-371

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


4 + 7 =