Place ce soir à un test de l'Acer Spin 7 SP714, un ultrabook convertible en tablette qui contrebalance une petite faiblesse du processeur avec un châssis impeccable, des interfaces de dernière génération et une portabilité à toute épreuve.

acer-spin-7-sp714-test

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle14" Full HD LED IPS tactile multi-touch ouvrable à 360° Gorilla (1920x1080, antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-7Y75 Kaby Lake (1.3 GHz, 2 cœurs, TDP 4.55W)
Mémoire vive installée (max)8 Go DDR4 (soudés) 2133 MHz (8 Go)
Espace de stockageSSD de 256 Go
Carte graphiqueIntel HD 615 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Digital Plus Home Theater
WebcamOui, avec micro
RéseauWi-Fi ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartesSD/SDHC/SDXC
Sortie(s) vidéo-
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
USB2 USB 3.1 Type-C
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 4 cellules 2770mAh
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)324.6 x 229.6 x 10.16
Poids1.2 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

A la course au convertible le plus compact, les fabricants se mènent une lutte acharnée et le petit nouveau dans la catégorie, l'Acer Spin 7 SP714, va définitivement bousculer le classement en atterrissant directement en pôle position. Qualifié de convertible "Premium", l'Acer Spin 7 SP714 est installé dans un bloc d'aluminium fin et noir aux bords émoussés et aux lignes épurées. Le couvercle est orné simplement du logo Acer gris et les charnières sont argentées, ce qui casse légèrement la monotonie ambiante.

La sensation de qualité est au rendez-vous malgré la légèreté de l'appareil qui fait davantage penser à celle d'un jouet. Seul regret pour le testeur, la surface douce qui recouvre l'ultrabook retient les traces de doigts. A l'heure actuelle, l'Acer Spin 7 SP714 est le convertible 14" le plus fin du marché. Le testeur a à peine remarqué ses 10 mm d'épaisseur et son petit kilo et 200g dans son sac. Les charnières pouvant faire tourner l'écran à 360 degrés semblent solides et maintiennent solidement le couvercle en place, quelque soit sa position (tente, chevalet, laptop, tablette).

A l'instar du dernier MacBook Pro d'Apple, l'Acer Spin 7 SP714 propose une connectique composée exclusivement de ports USB Type-C. Au nombre de deux, ils supportent le transfert de données et le chargement tandis qu'un seul est compatible avec le mini-DisplayPort et la sortie casque. Bon point, Acer prévoit deux adaptateurs pour ne pas bousculer les utilisateurs, un vers USB 3.0 et un vers HDMI.

Qui a dit qu'un clavier très fin ne pouvait pas être confortable ? Malgré une course très limitée de 1.2 mm, les touches proposent une résistance adéquate (51 g) pour rendre la frappe très agréable. En face, le touchpad en verre est très large (14 x 6,4 mm) pour laisser toute la marge de manoeuvre nécéssaire aux gestes multitouch. La surface est douce, confortable et très précise et réactive.

Riche en couleurs avec un excellent taux de couverture colorimétrique (102 % de l'espace sRGB), l'écran de 14 pouces recouvert de verre Gorilla Glass opte pour une définition Full HD (1920 x 1080 px) à la reproduction très précise (Delta E de 1.3). En revanche, la luminosité chute en dessous de la moyenne de la catégorie (264 nits) mais le contraste satisfaisant sauve un peu la donne. En outre, la dalle IPS met à profit des angles de vision larges ce qui complète l'impression d'immersion rendue pas les bordures très fines qui entourent l'écran.

Architecturé autour d'un processeur très basse consommation Kaby Lake (Core i7-7Y75), de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié de 256 Go, l'Acer Spin 7 SP714 est un excellent outil de bureautique et de multitâche. Cependant, il reste un cran en dessous de ses concurrents "Premium" en terme de performances étant donné les limites de son petit processeur sans ventilation. Concrètement, les tâches courantes comme la navigation Web, la lecture de vidéo ou le travail sur Office ne poseront pas de problème, mais d'autres missions plus exigeantes ne pourront pas être exécutées proprement, comme la retouche photo par exemple. N'imaginez pas non plus jouer avec cet ultrabook, si ce n'est à du "light gaming".

Malgré la présence d'un processeur frugal, l'autonomie peine à égaler la concurrence avec 6 heures et 53 minutes atteintes en navigation Web via Wifi. Bon point, la température ne grimpe jamais bien haut malgré le refroidissement passif. Qui plus est, l'ultrabook est entièrement silencieux.

Il obtient la note de 3.5/5.

Accédez au test du Acer Spin 7 SP714

Nous vous rappelons que les avis ci-dessus n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.