Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T, ultrabook 12″ bleu léger SSD256 (899€)

Core i5 Kaby Lake, SSD 256 Go, Full HD IPS Gorilla, 8 Go, 910g

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2017, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Article initialement publié le 7 février 2017 :

Surprenant de finesse et de robustesse, l’Asus Zenbook 3U compte une nouvelle déclinaison en l’Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T, un ultrabook de 12.5 pouces qui repose sur la dernière génération de processeur Intel Kaby Lake sur un Core i5, gage de performances. Sous sa coque bleue et dorée, il cache aussi une bonne quantité de mémoire vive, un SSD dédié de 256 Go ainsi qu’un très bel écran Full HD IPS. Qui plus est, son châssis fait partie des plus fins et légers du marché pour les nomades productifs. Il est affiché à moins de 1300 euros.

Caractéristiques Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T
Dalle 12.5″ Full HD IPS 72% NTSC 60 Hz Corning Gorilla Glass 4 (1920×1080, brillante)
Processeur Intel Core i5-7200U Kaby Lake (2.5 GHz, 2 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 8 Go LPDDR3 2133 MHz (soudée)
Espace de stockage SSD M.2 de 256 Go, SATA 3.0 (6.0 Gb/s)
Carte graphique Intel HD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 4 haut-parleurs Sonic Master Premium
Webcam Oui, HD 720p avec micro
Réseau Wi-Fi ac (2×2)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes
Sortie(s) vidéo
Lecteur d’empreintes digitales Oui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard
ThunderBolt
USB 1 USB 3.1 Type-C Gen1
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 6 cellules 40Whr
Autonomie annoncée 9 heures
Dimensions (mm) 296 x 191.2 x 11.9 mm
Poids 910 grammes (avec batterie)
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro éclairé, touchpad multi-touch ; Asus Mini-dock USB Type-C vers HDMI, USB (Type-A, classique) et USB Type-C fourni
Logiciels Applications Asus

Le profil de l’Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T va bluffer bon nombre d’entre vous avec son épaisseur d’1,19 cm qui se rapproche de celle d’un cahier. Ajoutez à cela un poids qui passe sous la barre symbolique du kilo (910 g) et vous obtenez un ultrabook qui passera littéralement inaperçu dans votre sac lors de vos déplacements ou à bout de bras une fois chez vous.

Il arbore une structure monocoque avec un châssis en alliage d’aluminium 6013, environ 50% plus résistant qu’un châssis en aluminium traditionnel. Qui plus est, si on met de côté l’aspect texturé à cercles concentriques sur le couvercles (typique de l’esthétique Asus), son look sort vraiment de l’ordinaire. Le châssis paré d’un élégant bleu nuit est souligné par des détails dorés sur le contour du couvercle, le logo et les lettres du clavier. Le rétro-éclairage brillant met en lumière les touches sur 3 intensités, facilitant grandement la frappe en ambiance sombre.

Le coeur de l’ultrabook a de quoi séduire lui aussi avec son Core i5 basse consommation de dernière génération Kaby Lake secondé par 8 Go de mémoire vive. Ce duo est parfaitement taillé pour l’usage courant composé de tâches comme le surf sur le Web, la lecture de vidéo ou le travail sur Office. Il peut même faire face à un peu de retouche photo et à du multitâche poussé. Pour sa part, le jeu n’est pas sa vocation première mais est tout de même envisageable grâce à la puce HD 620 intégrée au processeur. Vous pouvez ainsi lancer quelques titres anciens et peu exigeants avec une belle fluidité en Full HD (détails « Low »).

Le stockage est un autre point de satisfaction sur cet ultrabook car il est confié à un SSD dédié qui en plus d’être plus robuste, économe et silencieux qu’un disque dur standard, permet au système d’atteindre un niveau de réactivité très confortable. Sa capacité de 256 Go est moyenne et n’allouera in fine « que » 200 Go environ au stockage de vos fichiers. C’est un peu juste si vous souhaitez emmener avec vous toute votre ludothèque. Une solution de stockage externe devient alors indispensable.

Pour ce qui est de l’écran, Asus a employé les grands moyens en le protégeant d’un verre Gorilla Glass 4, très résistant contre les chocs. Sa définition Full HD (1920 x 1080 px) met à disposition une densité d’affichage salutaire – même sur du 12.5 pouces – pour moduler l’affichage ou visionner dans les meilleures conditions votre contenu en Haute Définition. En outre, la surface brillante (Gorilla Glass oblige) révèle des couleurs très riches même si elle rend difficile la visibilité en environnement lumineux tandis que la dalle IPS ouvre les angles de vision.

Très frileux en terme de connectique, l’Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T intègre seulement une prise casque et un port USB 3.1 Type-C (Gen1), ce dernier étant dédié au chargement des données et à l’alimentation. Au moins, Asus fournit un petit dock adaptateur Type-C qui prévoit une sortie HDMI, un port USB 3.0 Type-A et un USB Type-C (alimentation). Un accessoire souvent facturé en option sur les modèles concurrents.

L’autonomie avoisine les 6 heures et 30 minutes en navigation Web avec Wifi actif. C’est assez moyen mais plutôt honorable au vu de la petite batterie et du Core i5 qui ne favorisent pas l’endurance.

Notre avis (février 2017) : L’Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T est disponible actuellement à 1299 euros chez Darty. Dans sa catégorie, rares sont les modèles qui peuvent rivaliser côté mensurations et robustesse sur notre comparateur de prix. Question performances en revanche, la concurrence est plus nombreuse sur cette tranche de prix élevée.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

8 réponses à “Asus Zenbook 3 UX390UA-GS120T, ultrabook 12″ bleu léger SSD256 (899€)”

  1. J’ai acheté la version i7 7500u 512Go à 1299€ sur Grosbill début janvier.

  2. Je l’ai acheté la semaine dernière et il vient d’arriver… le problème c’est que pendant l’actualisation il a fait un bruit comme des anciens cooler de desktop… puis j’étais en train de l’utiliser et dans un moment le bruit est revenu… je suis très déçue parce qu’il est censé d’être super silencieux… est-ce que quelqu’un a eu le même problème? c’est normal ça?

  3. Quand il est sollicité, c’est tout à fait normal qu’il ventile pour évacuer la chaleur.

  4. Mais je venais de l’allumer, c’était seulement une actualisation pendant la première utilisation… Après pendant un vidéo dans youtube il a fait encore du bruit… poir des opérations très simples il fait comme des vieux ordinateurs donc? Vraiment déçue… je voulait confirmer avec quelqu’un qui ait le même ordi si cela est normal…

  5. Lors du premier démarrage, Windows fait ses mises à jour donc c’est logique qu’il ventile.

    Après, ce n’est pas une histoire de « vieil ordinateur », simplement une question de sollicitation du processeur et plus le modèle est fin, plus la chaleur est difficile à évacuer donc plus ca ventile potentiellement. La finesse, c’est joli mais c’est des contraintes 😉

  6. Merci d’avoir relayé cette promo ! Promo qui m’a enfin décidé à acquérir ce fameux Zenbook 3 !

    Premier constat, emballage résolument haut de gamme : Une belle boite avec le même coloris bleu de la machine, au touché « peau de pêche », très sobre et classe. Tout est parfaitement agencé dedans et une belle pochette de transport façon lettre – toujours dans le même thème niveau coloris – constitue l’ensemble.

    Design :

    Machine en main, elle est superbe ! Ultra-fine, ultra-légère, et très compacte. La finition est parfaite, et j’adore ce coloris bleu légèrement souligné de dorée sur les tranches. Pas d’effet « bling-bling » car c’est vraiment discret. Bref, bravo aux designers Asus pour le design, qui est simplement réussi.

    L’écran :

    Très bon, belles couleurs et palette élargie qui se remarque immédiatement (à paramétrer sur « eye care mode » pour des couleurs le plus juste possible = DeltaE de 3.9, et en plus vos yeux vous remercie !). Le contraste est bon également, les caractères sont bien nettes. C’est simplement dommage d’avoir opté pour une dalle brillante sur une machine résolument nomade. La conséquence du parti-pris d’un écran renforcé d’un verre Gorilla Glass (4). A noter que par contre, la luminosité maximum est très correcte.

    Le son harman/kardon (beaucoup à discuter, une bonne idée d’Asus et qui fonctionne) :

    A l’instar du design, on sent que Asus a accordé un soin tout particulier au système sonore embarqué, ça s’entend dès la première écoute. Celui-ci se compose de 4 enceintes. Une caractéristique plutôt rare, mais surtout ici, judicieusement mise à profit par Asus. En effet, et comme j’avais pu lire dans quelques tests, les 2 enceintes au dessus du clavier sont des « tweeters ». Elles s’occupent de retranscrire les fréquences médium et hautes, tandis que les 2 autres enceintes, logées quand à elles sur le dessous et à l’avant – comme une grande majorité de laptop actuels – s’occupent pour leurs parts de traiter les fréquences basses.
    Et bien quoiqu’en disent certains tests (certains sont élogieux, d’autres non), le résultat est simplement bluffant pour un Ultrabook si fin, avec si peu d’espace disponible, et offre un son bien détaillé. La clarté est au rendez-vous, la puissance aussi (je reste à 67% dans la barre de tâche, pas ressenti le besoin d’augmenter) avec un bel équilibre sur les médiums et les hautes fréquences, mais également – et c’est là que c’est étonnant – quelques basses (qui descendent d’ailleurs plutôt bas) qui réussissent même à donner de l’assise à l’ensemble, et qui ressortent bien « détachées » du reste du spectre sonore. On perçoit ainsi bien que ce sont des enceintes dédiées qui prennent le relai des basses, et qui s’en occupent (aussi petites soient t’elles) et on entend réellement des choses qu’on ne s’attend pas à entendre sur Ultrabook. Le son est par exemple bien meilleur qu’un Zenbook UX410 que j’ai eu l’occasion de tester il y a quelques temps, et le volume est de plus supérieur. Comme quoi et avec de la recherche, on peut presque faire des miracles ! A noter qu’il est judicieux de rester en profil « music » (profil par défaut, le meilleur) et d’abaisser un peu les fréquences médium-hautes (1 KHz ~ 3 KHz) à l’aide d’un égaliseur (VLC ou Windows media player par exemple) qui ont tendances à trop prendre le dessus en poussant le volume.

    Autonomie :

    Pas de miracle de ce côté, la petite batterie de 40 Wh peine à octroyer plus de 5h d’autonomie en usage varié, malgré l’utilisation du profil « économie d’énergie » et à ~30% de luminosité. Peut-être un peu plus en lecture vidéo. La bonne nouvelle, c’est l’utilisation d’un port USB type C pour la recharge, permettant l’utilisation de batteries externes portables.

    Nuisances sonores :

    Silencieux voir inaudible lorsqu’il est peu sollicité, ce Zenbook peut néanmoins se faire bien entendre lorsque l’on fait plusieurs choses à la fois, plus un bruit d’air expulsé que le bruit du ventilateur en lui-même d’ailleurs. La bonne nouvelle c’est qu’il parait bien refroidit, et que le ventilateur est bien progressif, sans déclenchements intempestifs.

    Je ne me suis volontairement pas attardé sur les performances. En bon bon Core I5 basse consommation, couplé avec 8 Go de RAM et un SSD 256 Go, le fonctionnement est sans faille pour à peu près toutes sortes de choses, excepté évidemment, le jeu vidéo (ou alors des titres anciens d’avant 2013). Et les tests et benchmark disponibles sur internet saurons largement répondre à cela de ce côté !

    Voilà ce que je peux en dire pour le moment ! S’il y avait une note à attribuer ce serait un 4/5. 5 ème étoile loupée à cause de l’autonomie trop juste, la rançon de la puissance dans un fin et petit châssis.

  7. @robi : Merci à vous d’avoir pris le temps de rédiger ce retour complet ! 🙂

  8. Pas de souci, j’ai posté un avis sur Amazon donc j’en ai profiter pour le partager ici. 😉

    J’ai oublié de dire ce que je pense du Touchpad et du clavier.

    Touchpad : Il est excellent, glisse impeccable, et bonne précision. Clics (clickpad) efficaces.

    Clavier : Le clavier est plus déroutant avec des touches qui ne s’enfoncent que très peu, question d’habitude peut-être, mais qui constitue selon moi l’autre petit point négatif de ce Zenbook 3 avec l’autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 5 = 12