Place ce soir à un test du nouvel Acer Swift 1 SF114-31, un ultraportable de 14 pouces abordable qui se distingue par son autonomie très généreuse, son profil fin et son stockage réactif.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle14’’ WXGA HD LED ComfyView (1366x768, antireflet)
ProcesseurIntel Pentium N3710 (1.6 GHz, 2 cœurs)
Mémoire vive installée (max)4 Go (2 x 2 Go) DDR3 1600 MHz (soudés)
Espace de stockageSSD eMMC de 128 Go
Carte graphiqueIntel HD 405 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
WebcamOui, HD 720p CrystelEye HD avec micro
RéseauWi-Fi ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
USB1 USB 3.0 + 1 USB 2.0
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 4 cellules 55 Whr
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)339 x 234 x 8.6-17.9 mm
Poids1.6 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

Constitué essentiellement de plastique, à l'exception du tour du clavier en aluminum (effet brossé), la coque de l'Acer Swift 1 SF114-31 arbore malgré tout une certaine élégance. Aucun vide ou défaut d'assemblage n'est à déplorer mais la robustesse de l'ensemble n'est pas parfaite puisque la base et le couvercle ploient un peu trop facilement au goût du testeur.

Acer a équipé son Swift 1 de l'essentiel en terme de connectique. Seulement deux ports USB Type-A sont prévus dont un seul supporte la norme 3.0 et aucun Type-C. Un lecteur de carte SD et une sortie HDMI répondent aussi à l'appel. L'absence de port Ethernet (RJ45) peut en freiner certains même s'il est toujours possible de l'obtenir avec un adaptateur via USB. D'autant que le module Wifi n'affiche pas des débits transcendants malgré sa dernière génération AC. Concernant les mensurations, elles sont dans la bonne moyenne de sa catégorie avec une silhouette relativement fine et un poids bien contenu.

Le clavier intégré n'est pas rétro-éclairé. Ses touches sont plates, légèrement rugueuses et disposent d'une course courte et précise. Le clavier s'enfonce légèrement sous une frappe énergique sans que cela ne gêne outre mesure. Dans l'ensemble, l'expérience de frappe est agréable et peu bruyante, pouvant convenir pour de longues sessions d'écriture. De son côté, le pavé tactile est de bonne taille et est tout aussi précis que le clavier. Notez qu'il est entouré d'un liseré chromé "diamond cut".

Le modèle testé est équipé d'une dalle mate de 14 pouces dotée d'une définition en natif de 1366 x 768 px. Ni son taux de luminosité ni son contraste ne sont convaincants et l'écran exploite la luminosité dynamique en dessous de 90% de luminosité, occasionnant des scintillements pouvant devenir gênant à long terme. En revanche, la colorimétrie est plutôt honnête avec un Delta E autour de 3 et les trois quarts de l'espace sRGB couverts tandis que la dalle mate rend possible l'usage en extérieur (sans exposition directe au soleil).

Architecturé autour d'un Pentium N3710 Braswell, le modèle testé (SF114-31-P6F6) a suffisamment de répondant pour supporter l'usage courant et basique (navigation Internet, lecture de vidéo, suite Office) mais ne pourra pas s'afférer à des tâches d'édition plus exigeantes que du Paint. Le testeur regrette qu'Acer ait opté pour l'ancienne plateforme Braswell et non Apollo Lake, dernière génération de plateforme en date. Dans l'ensemble, les performances proposées par le petit processeur, les 4 Go de mémoire vive et le stockage eMMC de 128 Go sont harmonieuses. A savoir que la RAM est répartie sur deux barrettes pour un gain léger en fluidité. Rappelons également que le eMMC fonctionne sur le même principe qu'un SSD (mémoire flash) avec des débits moindres mais toujours plus réactif qu'un disque dur standard.

L'Acer Swift 1 SF114-31 dispose d'un refroidissement passif et la discretion totale du stockage eMMC aboutit à un ultraportable complètement silencieux. D'autre part, la température n'excède jamais la limite de confort mais mieux vaut ne pas trop surmener le PC pour préserver sa fluidité.

Si Acer vente 13 heures d'autonomie, le testeur était plutôt dubitatif en pratique. Pour autant, le test en navigation Web avec Wifi actif a révélé un impressionnant total de 11 heures. Une autonomie autorisée par son petit processeur et par sa grande batterie.

Il obtient la note de 79%.

Accédez au test de l'Acer Swift 1 SF114-31

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.