Pour ce soir, c'est le HP EliteBook 820 G4 qui est à l'honneur. Il s'agit d'un ultrabook professionnel de 12 pouces, salué pour ses performances, sa bonne autonomie, sa qualité de construction et sa connectique très complète.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle12.5’’ Full HD IPS LED (1920x1080, mat/antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-7500U (2.7 GHz, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)16 Go (1 x 16 Go) DDR4 2400 MHz MHz (32 Go), 2 slots (1 libre)
Espace de stockageSSD M.2 PCIe NVMe 512 Go
Carte graphiqueIntel HD Graphics 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Blang&Olufsen
WebcamOui, HD avec micro
RéseauWi-Fi b/g/n/ac (2x2) + Ethernet Gigabit + Modem LTE/GPS
BluetoothOui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartesOui, SD/SDHC/SDXC + SmartCard
Sortie(s) vidéoMini-DisplayPort, VGA
Lecteur d'empreintes digitalesOui + TPM 2.0
Entrée(s) / Sortie(s)Casque, Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB1 USB 3.1 Type-C Gen 1 (5 Gbit/s) + 2 USB 3.1
Système d'exploitationWindows 10 Pro 64 bits
BatterieLi-ion 3 cellules 49 Whr
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)310 x 218.9 x 18,9
Poids1,26 Kg
Garantie3 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch et PointStick

Le design n'a pas été la priorité de HP pour cette nouvelle version puisqu'il a réutilisé exactement la même coque que son Elitebook 820 G3. Argenté à l'extérieur et autour du clavier, l'ultrabook est installé dans un châssis en alliage de magnésium qui lui assure un bon niveau de résistance à la pression, notamment sur la base. Le couvercle ploie sensiblement mais cela ne cause pas de distorsion d'image. La qualité d'assemblage est au-delà de tout reproche, tout comme les charnières qui maintiennent l'écran bien en place. Il est possible de l'ouvrir d'une seule main et l'ouverture maximum atteint un angle de 140 degrés. Les mensurations de l'ultrabook sont pile dans la moyenne.

La connectique n'a pas changé non plus par rapport au G3 et prévoit toujours une grande variété de ports. On retrouve deux sorties vidéo (mini-DisplayPort et VGA), trois ports USB dont deux USB 3.1 et un USB Type-C ainsi que deux lecteurs (SmartCart et SD) avec l'ajout d'un port Dock pour étendre les interfaces si nécessaire. Notez que le lecteur de carte SD fait partie des plus rapides, de même que ses modules sans fil (Wifi AC Dual Band et BT 4.2). L'ultrabook dispose également d'un modem LTE où l'utilisateur peut glisser une carte SIM pour se connecter en toutes circonstances. La sécurité n'a pas été oubliée non plus avec la présence d'une puce TPM 2.0 pour crypter les données, d'un SmartCard et d'un lecteur d'empreintes digitales pour un accès personnalisé.

Le clavier du HP EliteBook 820 G4 est entièrement étanche et son rétro-éclairage sur deux niveaux est très utile pour la frappe en environnement sombre. La frappe est précise et la course courte, ce qui se prête bien à l'écriture prolifique. Le testeur a repéré un léger effet spongieux sous le trackpoint (bouton de pointage) mais cela ne gène pas vraiment à l'usage. Pour ce qui est du pavé tactile, sa surface est un peu limitée pour gérer correctement les gestes multitouch. Heureusement que la pavé est sensible jusque dans les coins et bords. Deux clics de souris physiques apparaissent sous le touchpad et sont bien précis, de même que ceux placés au dessus et qui sont dédiés à l'usage du trackpoint.

Le modèle testé est équipé d'une dalle IPS mate à la définition Full HD (1920 x 1080 px). Très lumineuse (304 cd/m2), elle présente également un bon taux de contraste et une colorimétrie honorable avec un Delta E autour de 6 et le spectre sRGB couvert aux trois-quarts. Bon point, aucun scintillement engendré par la luminosité dynamique (PWM) n'est à déplorer. La dalle IPS met à profit ses angles de vision larges tandis que la surface mate lui permet d'être lisible en extérieur (sans soleil direct).

Architecturé autour d'un Core i7-7500U Kaby Lake, soit le processeur basse consommation le plus performant à l'heure actuelle, le HP EliteBook 820 G4 Z2V72ET est l'outil parfait pour la bureautique exigeante. Les tâches comme la navigation Web, la suite Office ou la lecture de vidéo seront tout simplement survolées et l'ultrabook pourra même s'atteler à des missions d'éditions plus exigeantes (Photoshop, Lightroom). En soutien, on retrouve pas moins de 16 Go de mémoire vive pour favoriser amplement le multitâche, ainsi qu'un SSD NVMe PCIe particulièrement rapide, de capacité généreuse (512 Go). Ainsi, l'ultrabook se lancera en quelques secondes et vous ne rencontrerez jamais de latences (à condition de ne pas surmener le processeur évidemment). La partie graphique gère l'usage courant mais les joueurs ne pourront lancer que quelques titres anciens et peu exigeants en Full HD avec sa puce HD 620 intégrée au processeur.

Le bruit des ventilateurs est bien contenu même si vous "stressez" l'ultrabook et les températures restent très raisonnables.

L'autonomie a fait un bond considérable par rapport à son prédécesseur puisque le HP EliteBook 820 G4 peut désormais atteindre 9 heures et 26 minutes en navigation Web avec Wifi actif. C'est 3 heures de plus que le G3.

Il obtient la note de 88%.

Accéder au test du HP EliteBook 820 G4

Nous vous rappelons que les avis ci-dessus n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.