Microsoft avait prévenu les utilisateurs qui évoluaient encore sous Windows Vista : il met fin au support de cet ancien OS.

Lancé fin janvier 2007, Windows Vista s’est rapidement attiré les foudres de nombreux utilisateurs. Parmi les griefs étaient évoqués un manque de stabilité du système et de compatibilité ou encore une interface Aero trop gourmande.

Depuis hier mardi 11 avril 2017, Microsoft a mis fin au support étendu de Windows Vista.
Concrètement, cela signifie qu’il ne bénéficiera plus d’aucune mise à jour, y compris en matière de sécurité. Les utilisateurs se retrouvent donc exposés aux failles qui seraient détectées après cette date (oui qui n'auraient pas déjà été comblées).

Ils sont donc invités à évoluer vers un système plus sûr, comme une édition plus récente de Windows.
Selon SpiceWorks, Windows Vista compte 1% de part de marché.