Surface Laptop – Microsoft présente son ultrabook sous Windows 10 S

13 pouces, Kaby Lake, écran tactile, 14.5 h d'autonomie, 1.25 kg...

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2017, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Deux ans après l’annonce de la Surface Book, Microsoft a présenté comme prévu son PC portable estampillé Surface. Une machine séduisante sur le papier, qui tournera sur une version « confinée » du célèbre système d’exploitation, appelée sobrement Windows 10 S.

Microsoft s’est donc décidé à produire un « vrai » ordinateur portable, et le résultat semble prometteur. Mais dans un premier temps, il est légitime de se demander ce que vient faire ce petit nouveau dans la famille « Surface ». En effet, même si Microsoft préserve l’écran tactile, l’utilité de ce dernier est anecdotique sans l’appui de charnières rotatives caractéristiques des PC convertibles. Gageons que la firme de Redmond n’a pas souhaité faire d’ombre à son Surface Book.

Particulièrement fin et léger, le nouveau Surface Laptop est un produit haut de gamme qui veut directement concurrencer les MacBook. L’ultrabook est équipé d’un écran tactile protégé par du verre Gorilla 3 de 13.5 pouces au format 3:2 et à la définition 2256 x 1504 px (201 PPI) qui supporte le Surface Pen. Ce format inhabituel sur PC portable (le 16:9 étant le standard) est un réel avantage pour l’usage bureautique/traitement de texte. Car rappelons-le, le Surface Laptop cible initialement le cadre éducatif (étudiants/professeurs).

Côté configuration, l’ultrabook est équipé d’un processeur Intel Core i5 ou i7 de 7ème génération (Kaby Lake), ce dernier intégrant une puce graphique Iris Plus 640 (Core i7-7560U), un SSD de 128/256/512 Go ou 1 To et 4, 8 ou 16 Go de mémoire vive. Sur ce dernier point, les 4 Go de RAM sur la première configuration (Core i5, SSD 128 Go) semblent vraiment spartiates, surtout au vu du tarif annoncé (1149 euros).

L’autonomie annoncée atteint 14,5 heures sous Windows 10 S. Une endurance que Microsoft est fier de proclamer comme étant la plus importante de sa catégorie (plus importante encore que les MacBook). A voir si le résultat en test est le même…

Décliné en quatre coloris, Burgundy (rouge), Platinum (gris, seule couleur commercialisée en France pour le moment), Cobalt Blue (bleu) et Graphite Gold (Argent Or), le Surface Laptop est conçu en aluminium et propose des mensurations compactes : 14,5 mm d’épaisseur pour 1,25 kg. Petite originalité de cet ultrabook, l’entourage de son clavier rétro-éclairé est recouvert d’alcantara, un revêtement doux croisé plus souvent dans l’automobile, qui permet d’éviter le toucher froid des coques en plastique et en métal.

En matière de connectique, un port USB 3.0, une prise casque, un lecteur de carte SD et un mini-DisplayPort répondent à l’appel. C’est plus varié que sur les derniers MacBook. En revanche, l’absence de port USB Type-C est à déplorer, alors que cette interface est désormais présente sur la majorité des ultrabooks.

Le Surface Laptop est dores et déjà disponible en précommande sur le site de Microsoft France avec les premières livraisons prévues à partir du 15 juin 2017. Les tarifs vont de 1 149 euros (Core i5/SSD 128 Go/4 Go) à 2 499 euros pour la déclinaison la plus haut de gamme (Core i7 Iris Plus 640/SSD 512 Go/16 Go).

Windows 10 S : plus de sécurité mais moins de possibilité…

L’annonce du Surface Laptop s’accompagne de la sortie d’une nouvelle version de Windows 10 : Windows 10 S. Compatible avec l’ensemble des PC du marché actuel, il fait le pari de la sécurité, de la réactivité, de la simplicité d’utilisation et d’administration. En effet, Microsoft fait le choix audacieux de limiter l’installation d’applications au Windows Store. En d’autres termes, aucun programme « externe » ne pourra siéger sur Windows 10 S. Si la stratégie de l’écosystème semble risquée, surtout qu’elle n’a pas vraiment fait ses preuves sur Mac OS, elle est rapidement justifiée par Microsoft comme étant un moyen d’assurer un environnement le plus sécurisé et efficient possible. Et pour les sceptiques, il y a toujours la possibilité de télécharger gratuitement Windows 10 Pro jusqu’au 31/12/2017 pour l’achat d’un Surface laptop.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

2 réponses à “Surface Laptop – Microsoft présente son ultrabook sous Windows 10 S”

  1. Je lis je me dis « ah, l’ultrabook parfait existe » et là je vois « pas d’USB type-C ». Et là je me dis « quel est encore le génie chez MS qui s’est dit que faire l’impasse sur ça quand tous les opé du marchés l’ont et pour de bonnes raisons était une bonne décision?

  2. +300€ pour passer de 4 à 8Go et 128 à 256Go, c’est plutôt élevé.
    Office 365 est fourni…pour 12 mois seulement.
    La dalle tactile ne sert pas à grand chose.
    J’aurais préféré un connecteur micro-HDMI, plus répandu.
    J’aime pas les demi-touches des flèches haut/bas.
    Enfin, 999€ pour la version de base me parait plus approprié.
    Visiblement, MS croit que les étudiants sont riches.
    A mon avis, ils vont pas en vendre beaucoup…car ce laptop ne comporte aucune nouveauté par rapport à la concurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 1 =