Windows XP – Microsoft a fait une exception et publié un patch contre WannaCry

Le support étendu est passé… mais Microsoft a offert un correctif

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2017, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Microsoft a tellement prix au sérieux la menace WannaCry qu’il a publié un patch dédié pour le vétéran Windows XP… qui n’était pourtant pas si vulnérable que cela selon une étude de Kryptos.

WannaCry est un ransomware, un ver informatique qui chiffre les données de l’ordinateur qu’il infecte et exige de l’argent (une rançon) en échange de la clé de déchiffrage.

Ce rançonlogiciel s’est propagé à une vitesse fulgurante et infecté de très nombreux organismes et entreprises depuis quelques semaines, comme le système national de santé britannique, Renault ou FedEx.

Microsoft a donc fait une exception et publié en urgence un patch pour colmater la brèche utilisée par WannaCry sous Windows XP, un OS dont le support étendu n’a plus cours et qui implique normalement plus aucune publication de correctifs, y compris de sécurité.

Si les PC sous Windows XP étaient moins vulnérables à WannaCry qu’estimé selon une étude de Kryptos, l’attitude de Microsoft sur ce cas est toutefois à saluer.

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


6 + = 13