Commençons la semaine avec un nouveau test de l'Acer Swift 5 SF514-51, un ultrabook de 14 pouces bureautique robuste qui se distingue par son bel écran immersif et par son autonomie qui renforce sa vocation nomade.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle14’’ Full HD LED IPS CineCrystal (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-7500U Kaby Lake (2.7 GHz, 2 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (1 x 8 Go) LPDDR3 1866 MHz (non extensible)
Espace de stockageSSD de 256 Go (2.5 pouces)
Carte graphiqueIntel HD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
WebcamOui, HD 1080p CrystelEye HD avec micro
RéseauWi-Fi ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
USB2 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 3 cellules 53.9 Whr
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)327 x 228 x 14.6
Poids1.3 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro éclairé, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

Le Swift 5 emprunte les codes du design de l'Aspire S13, qui se rapproche également des derniers Nitro V15 et V17. La construction du Swift 5 utilise le même procédé de lithographie nano-imprimée sur la coque, en infiltrant des feuilles d'aluminium sous la surface plastique, offrant une rigidité supplémentaire sans sacrifier le poids. D'autres similarités comme l'effet métal brossé autour de clavier et la charnière argent polie sont aussi à souligner. Dans l'ensemble, la coque semble robuste. Le couvercle ne ploie pas sous la pression et aucune distorsion d'image n'est visible. La charnière maintient l'écran bien en place mais requiert l'usage des deux mains pour une ouverture complète : une sur l'écran et une autre pour maintenir la base. A l'intérieur, le testeur est séduit par les bordures très fines qui entourent l'écran, d'autant qu'Acer a réussit à préserver la webcam sur le haut contrairement au Dell XPS.

L'épaisseur ne dépasse pas les 14,5 mm mais la connectique est tout de même sauvegardée. Le côté gauche accueille un port USB 3.0, le lecteur de carte SD et une prise casque tandis que la droite prévoit un autre port USB 3.0, une sortie HDMI ainsi qu'un port USB 3.1 Type-C Gen1 (jusqu'à 5 Gbps). A l'arrière, deux grandes grilles de ventilation assurent le refroidissement.

Comme sur la grande majorité des ultrabook du marché, l'Acer Swift 5 SF514-51 ne prévoit pas de trappe de maintenance mais la base s'ouvre plutôt facilement. Il suffit de retirer toutes les vis apparentes et la coque s'ouvre sans forcer. A savoir que la mémoire vive est soudée à la carte mère est n'est donc pas extensible. En outre, le SSD en place est limité par les débits M.2 SATA mais la carte mère supporte les SSD M.2 PCIe NVMe aux débits plus rapides.

Si l'entourage du clavier résiste bien à la pression, le clavier en lui-même est un peu spongieux au goût du testeur même si la rétro-action des touches est satisfaisante. En ce qui concerne le pavé tactile, il se révèle particulièrement stable, précis et réactif et ses clics de souris intégrés sont légers et confortables à utiliser. A savoir qu'il intègre un lecteur d'empreintes digitales dans son coin supérieur à gauche.

L'écran équipant l'Acer Swift 5 SF514-51 est une dalle IPS Full HD (1920 x 1080 px) de chez AU Optronics (B140HAN03.2). Il présente un taux de luminosité satisfaisant (max. 354 cd/m2) ainsi qu'un excellent contraste (1400:1). La colorimétrie est respectée elle aussi avec la quasi totalité de l'espace sRGB couvert et un Delta E inférieur à 3. Qui plus est, le testeur n'a remarqué aucun effet de scintillement désagréable causé par la luminosité dynamique (PWM).

Architecturé autour d'un Core i7 basse consommation de dernière génération et de 8 Go de mémoire vive, l'ultrabook est parfait pour les tâches courantes, le multimédia léger et le travail de bureau. La RAM est en quantité suffisante pour assurer une belle aisance en multitâche tandis que le SSD dédié va insuffler un peu de réactivité au système. En outre, la puce graphique HD 620 intégrée au processeur gère l'usage courant et permet même de lancer quelques titres anciens et peu exigeants en Full HD avec une belle fluidité.

Le modèle testé est particulièrement silencieux même en usage poussé et ne présente aucune pulsation désagréable. De même, la température est correctement gérée et n'occasionne pas de pertes CPU s'il est mis à rude épreuve.

Lors du test, l'Acer Swift 5 SF514-51 a dépassé 11 heures d'autonomie en navigation Web et 9 heures en visionnage de vidéo HD. C'est un excellent résultat.

Accédez au test du Acer Swift 5 SF514-51

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.