Acer présente une nouvelle déclinaison de son Swift 3 débarqué à la rentrée, dotée d'un processeur de toute dernière génération Kaby Lake Refresh. L'Acer Swift SF315-51G-87HR est un ultrabook de 15 pouces qui cache ses performances multimédia derrière une coque élégante et fine. Siège donc un solide Quad Core i7 Kaby Lake, 8 Go de mémoire vive et un SSD dédié de 256 Go. Une GeForce MX150 Pascal de milieu de gamme fait aussi partie du lot pour la dimension graphique ainsi qu'un bel écran Full HD IPS. Tablez aussi sur un lecteur d'empreintes digitales, un clavier rétro-éclairé et une autonomie correcte pour un prix affiché à moins de 1100 euros.

Caractéristiques Acer Swift SF315-51G-87HR
Dalle15.6’ Full HD IPS LED (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-8550U Kaby Lake Refresh (1.8 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2133 MHz (16 Go)
Espace de stockageSSD M.2 256 Go
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce MX150 2 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD 620 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
WebcamOui, HD 720p CrystelEye HD avec micro
RéseauWi-Fi ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
USB2 USB 2.0 + 1 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 4 cellules 3220mAh 48Whr
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)370 x 255 x 18.9
Poids2.1 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

Du point de vue du design, l'Acer Swift SF315-51G-87HR reste sobre et ne s'éloigne pas vraiment de son petit frère, l'Acer Swift SF314-51. La coque est majoritairement composée de métal pour servir la robustesse et les coloris dans un bi-ton gris argenté élégant : le couvercle opte pour une teinte anthracite à effet brossé tandis que l'intérieur plus clair arbore un aspect presque identique, souligné par des contours de la base et du pavé tactiles chromés. Même le lecteur biométrique (en bas à droite du clavier) hérite de son entourage biseauté brillant. Les mensurations sont bien contenues avec une épaisseur optimisée de 18,9 mm et un poids dans la moyenne. En outre, le rétro-éclairage des touches du clavier apporte son lot de confort pour la frappe en ambiance sombre.

L'autonomie avoisine les 8 heures et 30 minutes en navigation Internet avec Wifi actif, c'est un bon résultat.

Séduisant au premier abord, l'ultrabook dispose d'autres arguments convaincants, notamment en terme de performances multimédia avec le support d'un Quad Core i7-8550U Kaby Lake Refresh basse conso. Celui-ci fait un bond notable en terme de performances par rapport au Dual Core i7-7500U. Grâce à lui et aux 8 Go de mémoire vive qui l'épaulent, l'ultrabook survole largement l'usage courant (navigation Internet, pack Office, lecture vidéo) et profite d'un grand rayon d'action pour des missions plus exigeantes (Photoshop poussé, montage vidéo). Pour donner un ordre d'idée, les premiers tests évaluent ses performances à hauteur d'un Quad Core i5-7300HQ. Pour ne rien gâcher, la RAM en quantité satisfaisante assure un environnement fluide en multitâche.

Mais le réel acteur en terme de fluidité reste le SSD dédié. Plus rapide, silencieux et économe en énergie que son cousin le disque dur, il occasionne une exécution particulièrement réactive du système et des délais de chargement considérablement raccourcis pour Windows 10 et l'ensemble des programmes. Sa capacité de 256 Go est par ailleurs assez limitée pour archiver vos données. L'ajout d'un disque complémentaire sur la baie 2,5 pouces libre est presque indispensable pour quiconque aime embarquer une ludothèque importante.

Au cœur de cette configuration, on retrouve également la GeForce MX150, une carte graphique dédiée de dernière génération positionnée sur le milieu de gamme. Elle succède à la GeForce 940MX et se rapproche sensiblement de la GTX 950M en terme de performances. En d'autres termes, elle se destine à des joueurs occasionnels peu préoccupés par les détails. L'ensemble des titres du marché peut passer à condition d'abaisser la définition de l'écran (1366 x 768 px), le jeu en Full HD n'étant supporté que sur les opus peu gourmands.

L'écran est loin de laisser indifférent non plus, si ce n'est pas l'un des piliers de cet Acer Swift SF315-51G-5232. Basé sur une dalle IPS bord à bord, il arbore une définition dense Full HD (1920 x 1080 px) qui offre toute la latitude pour profiter de vos contenus en Haute Définition et pour moduler l'affichage des fenêtres à l'écran. Le confort est au rendez-vous grâce à des angles de vision larges, un spectre colorimétrique respecté, une surface brillante (couleurs vive, sujette aux reflets) et des technologie propres à Acer comme ExaColor qui ravive les couleurs ou BluelightShield qui atténue la lumière bleue.

La connectique suit la tendance générale en assurant un très bon niveau. Si le lecteur optique est toujours aux abonnés absents (sans surprise), un lecteur de carte SD, un port HDMI et pas moins de quatre ports USB dont 2 USB 3.0 et un USB 3.1 Type-C sont prévus. Un lecteur biométrique est aussi de la partie (sous le clavier, à droite) pour sécuriser vos données et vous authentifier à votre session d'un simple toucher du doigt, ainsi que la dernière génération du module Wifi AC.

Notre avis (novembre 2017) : L'Acer Swift SF315-51G-87HR est disponible en ce moment à 1099 euros chez Boulanger. Dans sa catégorie, il fait face à une forte concurrence des modèles gamer sur notre comparateur de prix. Pour autant, il est le plus fin et léger du lot même si l'Acer Aspire 7 A715-71G-79YK tient la dragée haut en terme de design et de performances.