L'Asus VivoBook N580VD-FJ637T est un ultrabook 15 pouces qui marie élégamment polyvalence et finesse. Dominé par un écran tactile 4K IPS tactile, il repose sur un cœur particulièrement solide et vivace composé d'un Quad Core i7 Kaby Lake, d'une importante quantité de mémoire vive (16 Go), d'un stockage hybride réactif de 1,2 To (SSD de 256 Go) et d'une GeForce GTX 1050 Pascal pour la partie graphique. Un lecteur biométrique, un clavier rétro-éclairé et une connectique complète viennent apporter leur lot de commodités, sans oublier son châssis doré fin et léger. Il est affiché à moins de 1500 euros.

Caractéristiques Asus VivoBook N580VD-FJ637T
Dalle15.6’’ Ultra HD 4K LED tactile multi-touch (3840x2160, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-7700HQ Kaby Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max)16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2133 MHz (16 Go max), 2 slots (occupés)
Espace de stockageSSD M.2 256 Go + 1 To à 5400tr/min
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce GTX 1050 4 Go GDDR5 dédiés, Intel HD 630 et Optimus
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Harman Kardon, SonicMaster
WebcamOui, HD avec micro
RéseauWi-Fi ac (2x2) + Ethernet Gigabit
BluetoothOui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Casque, Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB1 USB 3.0 (USB 3.1 Gen1) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1) + 1 USB 2.0
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 3 cellules 47Whr
Autonomie annoncée4 heures
Dimensions (mm)380 x 256 x 20.5
Poids2.29 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch désactivable
LogicielsApplications Asus

Le design de l'Asus VivoBook N580VD-FJ637T joue pour beaucoup dans son capital séduction. Façonné dans un châssis à base d'aluminium (dos du couvercle, entourage du clavier, bordures) et de plastique (ailleurs), il est habillé d'une élégante teinte dorée agrémentée d'un effet brossé. Ses mensurations compactes ouvrent sur le monde nomade avec un poids raisonnable et une finesse bienvenue. En outre, le clavier rétro-éclairé (trois nuances) se révèle très pratique pour la frappe en ambiance sombre.

L'autonomie n'est pas le fort de l'ultrabook puisqu'il pourra à peine atteindre les 4 heures (comptez plutôt 3h30) en navigation Internet avec Wifi actif/lecture de vidéo, ce qui est assez décevant compte tenu de sa vocation mobile mais peu surprenant au vu des composants, de l'écran 4K et de la petite batterie.

Au centre de sa configuration, l'écran arbore une définition 4K (3840 x 2160 pixels) des plus immersives. L'image est parfaitement nette en toutes circonstances, que vous cherchiez à moduler l'affichage (fenêtre juxtaposées), à grossir les caractères ou à visionner du contenu en (Très) Haute Définition. D'autre part, la dalle IPS fait un joli travail pour ouvrir les angles de vision et reproduire fidèlement les couleurs tandis que le tactile permet une interactivité inédite avec l'environnement Windows. Seul hic, le tactile implique une surface brillante qui aura tendance à refléter la luminosité ambiante et altérer la visibilité.

Avec une base armée d'un Quad Core i7 Kaby Lake et de 16 Go de mémoire vive, il est inutile de préciser que le PC n'aura guère de limites dans l'usage courant. Navigation web, retouche photo, montage vidéo, modélisation 3D, toutes les missions seront supportées sans difficulté tandis que la RAM en quantité importante rendra le tout particulièrement fluide en multitâche. Bon à savoir : les différents tests de cet ultrabook ont démontré une grosse faiblesse du processeur sur batterie (chute de la fréquence à 800 Mhz), mieux vaut donc prévoir de travailler ou de jouer tout près d'une prise de courant.

Par ailleurs, ce cœur est idéal pour tirer le meilleur profit de la GeForce GTX 1050 (4 Go GDDR5 dédiés), une carte graphique dédiée Pascal de milieu de gamme. Environ 20 % plus puissante que la GTX 960M, elle autorise le jeu sur tous les titres du marché en Full HD avec un niveau de détails réglé sur "High". Mais n'espérez pas pousser les détails sur "Ultra" en Full HD et encore moins jouer en 4K. Notez qu'elle est en outre très précieuse pour l'exploitation de programmes tirant profit de la carte graphique pour accélérer le traitement (3D).

Le stockage est confié pour sa part à une solution hybride en faveur de la réactivité sans compromis sur la capacité. En effet, le SSD dédié de 256 Go va pouvoir accueillir le système d'exploitation et l'ensemble des programmes et jeux et contribuer ainsi à une exécution des plus réactives, des délais de chargements raccourcis et un environnement globalement plus vif. Le disque dur de 1000 Go en complément est là pour vous permettre d'archiver l'ensemble de votre ludothèque.

Enfin, la connectique hérite de tout le nécessaire à l'exception du Thunderbolt 3. On retrouve trois ports USB de taille standard dont un USB 3.0, un port USB 3.1 Type-C (Gen1), un lecteur de carte SD, une sortie HDMI et un port Ethernet Gigabit. L'échange de données sans fil est assuré par les dernières générations des modules Wifi AC et Bluetooth 4.2 tandis que l'ajout d'un lecteur d'empreintes digitales va simplifier et sécuriser l'authentification à votre session.

Notre avis (janvier 2018) : L’Asus VivoBook Pro N580VD-FJ637T est actuellement disponible à 1499 euros à la FNAC. Il fait face à de nombreux PC gamer plus puissants sur notre comparateur de prix mais son profil fin et sa dalle 4K tactile lui permettent de tirer nettement son épingle du jeu.