Revue de presse des tests publiés sur le Web (HP Spectre 13-af)

Un 13 pouces tactile compact, design et performant



Place ce soir à un nouveau test du HP Spectre 13-af, le haut de gamme HP comme il se fait de mieux. Cet ultrabook de 13 pouces ultra fin et léger présente un bon niveau de performances dans un habit luxueux.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 13.3" Full HD IPS LED tactile multi-touch verre bord-à-bord, micro-bordure (1920x1080, brillante)
Processeur Intel Core i7-8550U Kaby Lake Refresh (1.8 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 8 Go (2 x 4 Go) LPDDR3 2133 MHz
Espace de stockage SSD M.2 de 512 Go NVMe PCIe
Carte graphique Intel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Webcam Oui, HD Infrarouge (IR) avec micro compatible Windows Hello
Réseau Wi-Fi b/g/n/ac (2x2)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes -
Sortie(s) vidéo -
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 2 USB 3.1 Type-C (Gen2, DisplayPort 1.2) Thunderbolt 3 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1, DisplayPort 1.2)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 43 Whr
Autonomie annoncée 8 heures
Dimensions (mm) 308.2 x 224.2 x 10.4
Poids 1.1 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet rétro éclairé, touchpad multi-touch
Logiciels Applications HP

Le testeur est heureux de constater que le HP Spectre 13 n'a pas reçu uniquement une mise à jour des composants. C'est un rafraichissement complet qui a été offert à ce tout nouveau Spectre 13-af. La silhouette de l'ultrabook parait déjà bien plus angulaire et rectiligne au premier coup d’œil, ce qui colle bien avec le nouveau design géométrique du logo HP. La couleur du modèle testé est un beau blanc céramique brillant souligné de détails dorés mats qui n'accroche pas les traces de doigts. Le Spectre 13 est décliné aussi dans un design "noir cendré" croisé sur d'autres déclinaisons. La coque est composée de matériaux de qualité comme l'aluminium CNC et la fibre de carbone mais le fond du châssis reste en plastique. Cela engendre une résistance plutôt inégale à la pression, notamment si l'on presse la base au niveau des repose-poignets. L'écran est maintenu fermement par les charnières et reste parfaitement en position sur tous les angles. D'ailleurs, le testeur regrette que l'écran ne puisse atteindre qu'un angle d'ouverture de 120 degrés là où plus de flexibilité aurait été bienvenu, notamment avec l'ajout du tactile.

Malgré la finesse du modèle précédent, HP réussit encore à compacter les mensurations du châssis, et cela passe notamment pas une cure d'amaigrissement visible imposée aux bordures d'écran (5,3 mm). HP a également pu glisser sa webcam "Wide Vison HD" sur la bordure du haut (9,7 mm) contrairement au Dell XPS qui a été obligé de la placer sous l'écran.

Tous les ports plus grands que l'USB Type-C ont été tout bonnement exclus de la connectique du HP Spectre 13-af. Par conséquent, les interfaces comptent seulement une prise casque et trois USB Type-C dont deux supportant le Thunderbolt 3. Petite attention bienvenue, HP fournit un adaptateur USB-C vers USB Type-A mais l'absence de lecteur de carte SD notamment se fait sentir. Notez que l'ensemble de la connectique est placée à l'arrière du PC dans un soucis de design et de place. Par ailleurs, HP n'a pas jugé utile de proposer un lecteur d'empreintes digitales alors qu'il est présent sur le Spectre 13 x360.

Niveau évolutivité, l'ultrabook est forcément très limité. De plus, le capot en plastique n'est pas facile à ouvrir avec ses vis cachées sous les pieds en caoutchouc. Et comme la RAM est soudée, seul le SSD peut être changé.

Le clavier procure un confort de frappe agréable. Le léger cliquetis des touches a été amélioré et la rétro-action a été rendue plus précise pour faciliter la frappe rapide. Un système de rétro-éclairage des touches est présent mais peut seulement être allumé et éteint. A noter que lorsqu'il est éteint, le lettrage se distingue déjà très bien. Pour ce qui est du pavé tactile, il est plus large de 15 % par rapport à celui de son prédécesseur et prévoit donc une grande surface de saisie qui prend en charge parfaitement les gestes multi-touch. De plus, les boutons de souris intégrés font preuve d'une très bonne résistance.

HP a réalisé deux gros changements au niveau de l'écran. Il est maintenant disponible dans une version 4K (3840 x 2160 px) et désormais tactile avec un revêtement en verre Corning Gorilla. Le modèle testé est équipé d'une dalle IPS Full HD (1920 x 1080 px) de référence AU Optronics AUO422D. Si son taux de luminosité se contente de la moyenne (316 cd/m2 max.), le contraste est bon avec des noirs profonds (1448:1). La colorimétrie est satisfaisante elle aussi avec la quasi totalité de l'espace sRGB couvert (91%) et un Delta E proche de 4. A noter que la combinaison du tactile (dalle brillante), du verre Gorilla et de la luminosité moyenne ne favorise pas la visibilité en extérieur. Il sera difficile de distinguer l'affichage si vous l'utilisez dans le train par exemple.

Architecturé autour d'un Quad Core i7 Kaby Lake Refresh, de 8 Go de RAM et d'un SSD dédié de 512 Go, le modèle testé profite d'une réelle montée en puissance par rapport à son prédécesseur doté d'un Core i7-7500U. En effet, le Quad Core ouvre non seulement sur l'ensemble des tâches bureautiques mais aussi sur de la retouche photo poussée et sur du montage vidéo. La mémoire vive en quantité suffisante et la présence du SSD dédié contribuent à un environnement particulièrement vif et réactif avec des temps de chargements instantanés. Cependant, le testeur attire notre attention sur le fait qu'HP a été forcé de brider le processeur avec des paramètres "conservateurs" afin de garder les températures à l'intérieur du châssis sous contrôle. Cela se répercute exclusivement sur l'exploitation extrême du processeur, un cas de figure que l'on croise assez rarement en usage réel.

La partie graphique repose sur la puce Intel UHD 620 intégrée au processeur. A ce sujet, le testeur tient à féliciter HP d'avoir doté son ultrabook de deux barrettes de RAM (2 x 4 Go soudés) car elles profitent directement aux performances graphiques - la puce n'ayant pas de mémoire dédiée, elle puise directement sur la mémoire vive. Par contre, n’espérez pas jouer dans de bonnes conditions sur ce Spectre 13-af. Seuls des titres peu gourmands pourront tourner en abaissant les paramètres graphiques de façon drastique.

Les deux ventilateurs du Spectre 13 restent silencieux au repos et commencent à fonctionner uniquement lorsque l'appareil est en charge. HP a réussi à réduire considérablement son bruit par rapport au modèle précédent. De même, la dissipation des températures est bien géré - et bien anticipé par le "throttling dynamique" imposé par HP.

Ne pouvant pas accueillir une batterie plus imposante (43 Whr), le HP Spectre 13-af ne peut pas faire d'étincelles en terme d'autonomie. Il avoisine les 6 heures en navigation Internet avec Wifi actif, c'est dans la moyenne basse.

Il obtient la note de 87%.

Accédez au test du HP Spectre 13-af

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Besoin d'aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget parmi les nombreux PC portables en solde et en promo !

Filtrez les ordinateurs portables

Vos avis et retours d'expérience :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 8 =

 

Remonter en haut de la page