Hier, le PDG d’Intel Brian Krzanich a démissionné précipitamment de son poste, non pour une question de résultats mais pour une relation passée au sein de la firme.

Dans un communique, Intel annonce la démission de son PDG Brian Krzanich qui laisse sa place au désormais CEO par intérim Robert Swan (jusqu’à présent CFO, soit directeur financier).

La cause de cette démission précipitée ? Non des résultats remis en cause – Intel le félicite même à ce niveau - mais une attitude.

Une enquête a en effet mis à jour la violation par Krzanich du règlement interne de la firme de Santa Clara interdisant aux dirigeant(e)s d’avoir des relations d’ordre sentimental avec des salariés (politique de non-fraternisation).

Intel profite du même communiqué pour annoncer des prévisions records en termes de revenus.

[Source : Intel]