Débutons la semaine avec le test du HP Pavilion 15-cw, un ultrabook de 15 pouces accessible sous AMD Ryzen 5 qui est installé dans un châssis moderne et agréable avec un fonctionnement discret. Mais les performances ne sont pas à la hauteur des espérances du testeur...

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6’’ Full HD IPS LED (1920x1080, antireflet)
ProcesseurAMD Ryzen 5 2500U (2.0 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (2 x 4 Go) DDR4 2400 MHz (16 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockageSSD M.2 de 512 Go
Carte graphiqueAMD Radeon RX Vega 8 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen, Audio Boost
WebcamOui, HD TrueVision avec micro
RéseauWi-Fi ac (2x2) + Ethernet Gigabit
BluetoothOui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartesOui, SD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI 1.4
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 3 cellules 41Whr
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)361.6 x 245.6 x 17.9
Poids1.85 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
LogicielsApplications HP

Châssis / Esthétique

Le design de cette nouvelle génération de Pavilion a été subtilement revu et corrigé. Les côtés tranchants biseautés vers l'intérieur, les bordures d'écran affinées, le clavier "enfoncé" dans la base et le dessin graphique de la grille des haut-parleurs donnent une impression de modernité très réussie. Le boitier est composé de métal "sablé" à l'arrière du couvercle et autour du clavier. Il gagne ainsi en stabilité même si le reste est en plastique et ploie un peu plus sous la pression. Toutes les surfaces ne laissent quasiment pas apparaitre les traces de doigts. La charnière va permettre à l'ouverture du couvercle de surélever la base pour une frappe plus ergonomique et une meilleure circulation de l'air sous la base. Le point négatif de ce système : l'angle d'ouverture de l'écran est limité à 130 degrés.

Avec ses 15 pouces et son encombrement de 36,16 x 24,56 x 1,79 cm, le Pavillon se place en bonne position par rapport à ses concurrents directs. HP parvient également à réduire le poids de 200 à 300 grammes, ce qui en fait l'appareil le plus léger de sa catégorie.

Connectique

Bien dispersées de chaque côté, les interfaces comprennent une sortie HDMI, un port Ethernet Gigabit, un port USB 3.1 Type-C, deux ports USB 3.1, un lecteur de carte SD et une prise audio. Pas de lecteur biométrique au menu.

Maintenance

Pour pouvoir atteindre les composants internes, tout le dos du HP Pavilion 15-cw doit être retiré.

Clavier / Touchpad

Le clavier est bien conçu et favorable aux écrivains prolifiques. Chaque touche dispose d'une rétro-action nette et précise, d'une taille respectable et d'une course courte mais pas trop. Un rétro-éclairage blanc sur une seule nuance met en lumière les touches argentées mais cela sert seulement dans l'obscurité. De son côté, le pavé tactile est plus large qu'à l'accoutumée. Il est sensible sur toute sa surface et réagit bien aux gestes multi-touch. Les boutons intégrés au clickpad sont assez précis, sans plus.

Écran

Le HP Pavilion 15-cw intègre une dalle IPS AU Optronics (AUO23ED). Cet écran de 15,6 pouces Full HD (1920 X 1080 px) souffre d'une luminosité faible (187 cd/m²). Par contre, le taux de contraste est bien plus satisfaisant (1240:1) avec des noirs profonds (0.15). La colorimétrie est plutôt moyenne avec 55% de l'espace sRGB couvert et un Delta E supérieur à 5. Bon point, la visibilité en lumière directe est bonne malgré la faible luminosité de l'écran. On dit merci à la dalle IPS et au revêtement mat.

Performances

Architecturé autour d'un AMD Quad Core Ryzen 5 de dernière génération, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié de 512 Go, le modèle testé est adapté à un usage courant multimédia. En principe, ce processeur est censé égaler un Intel Quad Core i5-8250U mais les différents tests ont révélé un sérieux effet de "throttling" (baisses intempestives de la fréquence CPU) qui limite fortement ses capacités. En usage courant cela dit, le système se montre parfaitement réactif grâce à sa RAM de bonne quantité et à son SSD et l'ensemble des tâches bureautique et multimédia sont effectuées sans trembler.

La partie graphique Vega 8 est intégrée au processeur et ne met pas toute sa puissance à disposition non plus. Le HP testé n'a pas pu lancer le moindre jeu dans des conditions correctes en Full HD.

Températures / Nuisances sonores

La ventilation tourne en permanence avec un niveau de bruit constant autour de 31 dB (repos et bureautique simple) qui n'augmente que de 2 petits décibels lorsque le PC est poussé dans ses retranchements. C'est un belle prouesse. Un bémol concerne cependant la fréquence de ces ventilateurs, un peu plus élevée que la moyenne, qui peut déranger les plus sensibles d'entre vous. Les températures sont parfaitement bien dissipées à l'intérieur comme à l'extérieur du châssis.

Autonomie

Avec une batterie de capacité moyenne (41 Whr), il ne fallait pas attendre beaucoup de l'autonomie de ce HP Pavilion 15-cw, d'autant plus avec l'architecture AMD connue pour sa consommation énergétique plus élevée qu'Intel. Ici, vous pouvez espérer tenir 5 heures en navigation Internet avec Wifi actif.

Il obtient la note de 80%

Accédez au test du HP Pavilion 15-cw AMD

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.