Le test de ce soir est consacré à nouveau à l'Acer Swift 5 SF515-51T. Cet ultrabook de 15 pouces tactile offre un affichage éclatant et une autonomie solide, assortis à sa portabilité impressionnante.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15,6’’ Full HD LED IPS (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i5-8265U Whiskey Lake (1.6 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go DDR4 (soudée)
Espace de stockageSSD NVMe PCIe de 256 Go
Carte graphiqueIntel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs TrueHarmony Dolby Audio Premium
WebcamOui, HD 720p CrystelEye HD avec micro
RéseauWi-Fi ac (2x2)
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartes-
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitalesOui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-ion 3 cellules 54Whr
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)358 x 230 x 15.9
Poids0.97 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

Châssis / Esthétique

Le testeur a été un peu décontenancé à sa première prise en main du Swift 5 tant son châssis en alliage de magnésium, de lithium et d'aluminium évoque une coquille vide. Le fait qu'il s'allume lui a presque fait l'effet d'un miracle. A titre de comparaison, le LG Gram de 14 pouces pèse 1,13 kg, l'Asus Zenbook UX433 pèse 1,18 kg et le Microsoft Surface Laptop 2 atteint les 1,22 kg. Cette légèreté étonnante a visiblement forcé Acer a dépouiller son Swift 5 de toute élément de design superficiel. Le châssis écope sur cette version d'une finition argentée lisse tout ce qu'il y a de plus banale. La charnière profilée pivote à 180 degrés vers l'arrière pour vous permettre de poser le portable à plat. Si son apparence fait plus penser à un jouet qu'à un appareil high-tech, Acer a tout de même fait un bon boulot pour renforcer le surfaces. L'assemblage et les finitions sont parfaits, mis à part une flexion minimale du couvercle.

Connectique

Vous n'aurez aucun problème à connecter vos périphériques au Swift 5, mais quiconque aurait besoin d'un port Thunderbolt 3 pour des vitesses de transfert rapides, pour connecter un eGPU ou plusieurs moniteurs 4K sera déçu. Un port USB Type-C, deux entrées USB 3.0, une sortie HDMI et l'alimentation se trouvent sur le côté gauche de l'ordinateur portable. Le côté droit ne contient qu’une prise combo pour casque / micro et un verrou. Il y a aussi des indicateurs à LED qui affichent l'état d'alimentation et de charge.

Clavier / Touchpad

En partant du principe que le Swift 5 SF515-51T est plus un ultrabook qu'un PC multimédia, le testeur accepte la course superficielle des touches (1,1 mm). Mais ce qui sauve vraiment le clavier, c’est la force d’actionnement supérieure à la moyenne de 68 grammes, ce qui confère à la frappe une vivacité inattendue. Le testeur aurait toutefois préféré des touches rétro-éclairées plus grandes, d’autant plus qu’il n’y a pas de pavé numérique.

Le pavé tactile du Swift 5 est un peu collant, mais le testeur n'a pas rencontré de difficultés pour parcourir plusieurs pages Web. La surface a également réagi rapidement aux gestes multi-touch de Windows 10, tels que le balayage à trois doigts pour ouvrir toutes les fenêtres et le zoom en écartant les doigts.

Écran

Équipé d'un écran tactile Full HD (1920 x 1080 px) IPS, le Swift 5 SF515-51T s'est révélé parfaitement net et riche en couleurs (129% de l'espace sRGB couvert) mais sa dalle est aussi extrêmement réfléchissante et un peu sombre (283 nits). Si ce niveau de luminosité est convenable dans la majorité des cas, il est un peu juste face à cet écran miroir. La surface tactile du Swift 5 est réactive mais la finition brillante est assez collante au toucher.

Performances

Architecturé autour d'un Quad Core i5-8265U, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD NVMe de 256 Go, le modèle en test hérite de la configuration la plus "légère" prêtée au Swift 5. Pour autant, il s'en sort très bien dans tous les benchs du testeur avec une approche système fluide et réactive et une bonne exploitation du Turbo CPU. Son SSD, s'il n'est pas le plus rapide du marché, contribue à la rapidité de Windows.

Acer a fait l'impasse sur les performances graphiques pour maintenir le Swift 5 à un poids léger. La plupart des ordinateurs portables de 15 pouces intègre une carte graphique dédiée, tandis que le Swift 5 repose sur une puce graphique intégré Intel UHD 620. Le Swift 5 est toujours parfaitement capable d'exécuter des applications et des jeux moins exigeants avec des détails bas, mais les joueurs qui souhaitent augmenter les paramètres graphiques ou les créatifs qui transcodent de la vidéo devraient chercher ailleurs.

Températures / Nuisances sonores

Le boitier du Swift 5 dissipe correctement la chaleur même si un point chaud a été repéré dans le coin gauche en bas à 40°C. Le reste des surfaces est resté à un niveau confortable lors des différents tests.

Autonomie

Le Swift 5 SF515-51T a tenu 8 heures et 37 minutes lors du test d'autonomie en navigation Web via Wifi (150 nits). Cela dépasse de peu la moyenne, ce qui est une petite victoire compte tenu de son format.

Il obtient la note de 4/5

Accédez au test de l'Acer Swift 5 SF515-51T

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.