Débutons cette nouvelle semaine avec un test de l'Acer Swift 3 SF314-55G équipé d'une GeForce MX250. Cet ultrabook de 14 pouces fin et léger profite d'un fonctionnement silencieux et d'un SSD rapide mais l'autonomie est grignotée par le nouveau GPU et la RAM soudée non évolutive dérange le testeur.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle14’’ Full HD LED IPS ComfyView (1920x1080, mate/antireflets)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (soudés) DDR4 2133 MHz
Espace de stockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Carte graphiqueNVIDIA GeForce MX250 2 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
WebcamOui, HD 720p CrystelEye HD avec micro
RéseauWi-Fi ac
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartesSD/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 4 cellules 48Whr 3320mAh
Autonomie annoncée10 heures
Dimensions (mm)323 x 228 x 15
Poids1.35 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Acer

En raison de leurs similarités, les commentaires à propos du châssis, de la connectique et des périphériques de saisie sont repris du test du précédent Acer Swift 5 SF314-55 (i3-8145U) effectué par le testeur quelques temps auparavant.

Châssis / Esthétique

L'Acer Swift 3 s'offre un relooking pour sa dernière version avec un design plus fin, plus compact et plus léger façonné dans l'aluminium. La qualité d'assemblage et de finition est parfaite avec une belle robustesse à la manipulation même si un peu plus de résistance au niveau de la base aurait été bienvenue.

Connectique

La connectique est satisfaisante et rassemble trois ports USB donc deux USB 3.1 de taille standard et un USB Type-C qui peut être utilisé comme DisplayPort et pour recharger le PC. Un lecteur de carte SD (lent) est aussi présent ainsi qu'un verrou.

Maintenance

En l'absence de trappe, l'accès aux composants est possible après l'ouverture du capot inférieur. Mais les possibilités d'évolutivité sont très minces puisque la batterie n'est pas remplaçable et la barrette de mémoire vive (RAM) est soudée à la carte mère sans aucun slot libre à disposition. Le SSD peut être changé.

Clavier / Touchpad

Les touches clavier du Swift 3 sont rétro-éclairées et espacées (chiclet) avec une surface régulière et lisse, une course courte et un point de pression bien défini. Si la frappe est énergique, le clavier peut légèrement fléchir mais pas assez pour devenir gênant à l'usage. Dans l'ensemble, l'expérience de frappe est satisfaisante. Pour ce qui est du pavé tactile, sa surface est large et sensible jusqu'aux bords et angles avec une bonne gestion des gestes multi-touch. Les boutons de souris intégrés sont précis.

Écran

L’affichage de l’Acer Swift 3 est confié à une dalle IPS de 14 pouces offrant une définition Full HD (1920 x 1080 px). Avec un taux de luminosité max de 323 cd/m², l'écran est légèrement plus lumineux que le modèle avec Core i3 mais la répartition de la luminosité est moins uniforme (87 %). De même, la fréquence de la PWM (luminosité dynamique) est nettement inférieure (250 Hz), ce qui signifie qu'elle sera perceptible à l’œil nu et potentiellement gênante pour les utilisateurs ayant les yeux sensibles sur une longue période d'utilisation. Par ailleurs, le taux de contraste est fixé à 923:1, ce qui est plutôt bas, et la colorimétrie couvre la quasi totalité de l'espace sRGB (99%) avec un Delta E proche de 3.

Performances

Architecturé autour d'un Quad Core i7 basse consommation de dernière génération, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié rapide (NVMe PCIe) de 512 Go, le modèle testé est bien doté pour affronter les tâches du quotidien (navigation, suite bureautique, lecture de vidéo) mais pas seulement. Des missions plus exigeantes comme le montage vidéo, la retouche photo ou les logiciels de traitement un peu plus poussés (Lightroom) sont aussi dans ses cordes. D'autant qu'il fait preuve d'une belle réactivité grâce à la RAM de bonne quantité et surtout au stockage SSD.

Question graphique, l'Acer Swift 3 SF314-55G intègre en plus de la Intel UHD 620 intégrée au processeur une GeForce MX250. Il s'agit de la variante la plus "faible" nommée 1D52 avec un TDP à 10 Watts et d'une simple mise à jour de la GeForce MX150 sans réel gain derrière. De fait, elle supporte le jeu dans une moindre mesure. Tant qu'on se limite à des titres pas trop exigeants en Full HD, le rendu est fluide et les détails acérés, mais pour jouer aux derniers opus en vogue, il faut revoir les détails à la baisse ou même la définition de la dalle dans certains cas.

Températures / Nuisances sonores

Les ventilateurs du Swift 3 restent silencieux durant l'exploitation courante, rendant l'ultrabook parfaitement adapté à une utilisation dans des environnements sensibles au bruit. Lorsque les travaux deviennent plus exigeants, la ventilation devient audible (33 dB environ), produisant un bruit uniforme mais clairement perceptible. Les températures ne posent pas trop de problème sur ce Swift 3 même si elles grimpent un peu trop à l'arrière de la base ainsi qu'à l'intérieur. Les performances et le confort n'en sont que peu entravés.

Autonomie

Le modèle testé a tenu un peu plus de 8 heures en navigation Web avec Wifi actif et perd donc plus d'1 heure sur notre modèle avec Core i3 (sans GPU).

Il obtient la note de 86%

Accédez au test de l'Acer Swift 3 SF314-55G

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.