Place ce soir au test du HP Envy x360 13-ar, un ultrabook de 13 pouces convertible en tablette sous architecture AMD qui a tout d'un grand malgré un tarif raisonnable. Au premier plan, son excellent écran de 120 Hz et son design moderne couplés à ses bonnes performances font mouche même si l'autonomie est limitée et qu'il n'est pas très discret.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle13.3" Full HD IPS 120 Hz micro-bord LED tactile ouvrable à 360° Gorilla Glass (1920x1080, brillante)
ProcesseurAMD Ryzen 7 3700U Picasso (2.3 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (soudés) DDR4 2400 Mhz
Espace de stockageSSD M.2 PCIe NVMe de 512 Go
Carte graphiqueAMD Radeon Vega 10 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio4 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
WebcamOui, HD TrueVision Infrarouge avec micro compatible Windows Hello
RéseauWi-Fi b/g/n/ac (2x2)
BluetoothOui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartesmicro-SD, SDHC, SDXC
Sortie(s) vidéo-
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB1 USB 3.1 Type-C (Gen1) + 2 USB 3.1
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 4 cellules 53 Whr
Autonomie annoncée7 heures
Dimensions (mm)306.7 x 214.6 x 14.9
Poids1.3 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch, cache Webcam Privacy
LogicielsApplications HP

Châssis / Esthétique

Le HP Envy x360 13-ar arbore un look moderne, agrémenté d'un coloris "Nightfall Black". Le testeur souligne qu'il ne s'agit pas là d'une teinte noire puisque les surfaces révèlent un brun foncé aux reflets violets en fonction de l'angle de la lumière. Le châssis en aluminium fait son petit effet au niveau de la qualité perçue visiblement haut de gamme même si la base aurait pu être plus rigide. De légères déformations du boitier sont aussi possibles au dos de l'écran mais cela n'impacte pas l'affichage protégé par une couche de verre. Dans l'ensemble, le châssis est bien assemblé et qualitatif. Puisqu'il s'agit d'un convertible, le HP Envy x360 13-ar est équipé de deux charnières à 360 degrés qui vous permettent d'ouvrir le couvercle d'une seule main sans laisser l'écran vaciller trop longtemps, un bon point.

Côté mensurations, le HP Envy x360 13-ar fait fort avec son format (306 x 212 mm) et son épaisseur de 14,7 mm inférieure à celle du Lenovo Yoga C930. Son poids est dans la moyenne.

Connectique

La connectique du HP Envy x360 13-ar n'est pas très riche, et ce n'est rien de le dire. Néanmoins, le convertible offre trois ports USB, l’un étant de l’USB Type-C compatible DisplayPort et alimentation. Les deux autres ports USB 3.1 sont partagés de chaque côté du châssis avec celui de droite prenant en charge HP Sleep and Charge. En termes d'interfaces, le HP Envy x360 13 ne propose pas grand chose de plus si ce n'est un lecteur de carte microSD et un port casque/micro.

Pour la sécurité, l'ultrabook intègre une lecteur d'empreintes digitales compatible Windows Hello ainsi qu'un écran Sure View pour bloquer la vue de l'écran par les côtés. Le testeur est un peu mitigé concernant cette fonction car l'utilisation courante est affectée en provoquant un léger voile gris qui dénature les couleurs. Heureusement, c'est désactivable.

Maintenance

Le PC n'offre pratiquement aucune option de maintenance si ce n'est le stockage. Pour ceux qui veulent nettoyer le ventilateur, il faudra d'abord retirer le fond du boîtier qui est relié à la base par des vis et des clips de maintien et certaines des vis sont cachées sous les pieds en caoutchouc...

Clavier / Touchpad

Malgré le petit format du PC, le clavier propose une disposition standard avec des touches de bonne taille (16 x 15 mm). La frappe est confortable et silencieuse si l'on ne tend pas trop l'oreille sur la touche espace. La rétro-action n'est pas aussi frappante qu'attendu mais le point de pression est perceptible avec une résistance modérée. La bonne impression générale du clavier est complétée par un rétro-éclairage blanc qui peut être réglé sur deux niveaux de luminosité. De son côté, le pavé tactile est large avec une zone de saisie lisse et confortable. Le déplacement des doigts et les gestes multi-touch sont très bien pris en charge. Lorsque vous appuyez sur une touche, un clic perceptible et clair donne un retour correct à l’utilisateur.

L'écran tactile répond rapidement à la saisie tactile et traduit les commandes rapidement. Lors du changement d'orientation, l'appareil répond également rapidement en ajustant l'orientation de l'affichage en fonction du format. A savoir que comme le Dell Latitude 3390, le HP Envy x360 13-ar n'offre aucun support pour un stylet actif.

Écran

Le HP Envy x360 13-ar est équipé d'un écran tactile IPS de 13,3 pouces Full HD (1920 x 1080 px). De plus, l'écran offre une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz et impressionne grâce à une très bonne luminosité (675 cd/m² de moyenne). C'est de loin le meilleur résultat du comparatif même si la distribution de la luminosité n'est pas optimale (75%) sans nuances visibles. Le taux de contraste est aussi très bon avec 1151:1 et des noirs très profonds. Côté colorimétrie, l'espace sRGB est couvert 91% avec un Delta E proche de 3. Notez l’apparence très brillante de la dalle en verre qui malgré sa très bonne luminosité, limitera la visibilité en extérieur.

Performances

Architecturé autour d'un AMD Quad Core Ryzen 7 basse consommation de dernière génération, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié NVMe de 512 Go, le modèle en test s'est sort parfaitement avec les tâches courantes et avoisine les performances d'un Quad Core i5-8265U de chez Intel. Cela dit, l'APU AMD est un peu moins vaillant en "multi-thread" mais ce mode n'impacte pas l'usage quotidien à proprement parler. Toutes les tâches bureautique, vidéo et multimédia sont traitées avec aplomb. Grâce au stockage SSD PCIe, le système répond très rapidement et avec fluidité.

La partie graphique est intégrée AMD Radeon RX Vega 10 et permet au HP Envy de se placer nettement en avant dans le test, bien devant l’iGPU des processeurs Intel. De fait, on peut assimiler le niveau de jeu de la Vega 10 à une GeForce MX150, autorisant le jeu occasionnel en Full HD medium ou HD (768p) High.

Températures / Nuisances sonores

La ventilation est présente et sa fréquence est élevée. En usage exigeant, le bruit atteint les 42 dB. De même, les températures grimpent de façon significative lors de travaux gourmands et cela se ressent au niveau des surfaces avec près de 44°C mesuré à l'arrière du PC.

Autonomie

La capacité de la batterie de 53 Whr n'est pas la plus petite du marché mais ne permet pas d'atteindre l'autonomie espérée à ce niveau. Le HP Envy X360 13-ar arrive tout de même à tenir un peu plus de 7 heures en navigation Internet, ce qui n'est pas si mal non plus.

Il obtient la note de 84%

Accédez au test du HP Envy x360 13-ar

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.