Test HP Spectre x360 13 2019

Il y a quelques mois, Intel innovait à travers sa technologie Optane. Le but était d'associer de la mémoire flash à un disque dur afin de booster la réactivité pour rivaliser avec les SSD tout en conservant un espace de stockage confortable. Une solution séduisante pour les petits budgets (voir notre test dédié à l'Intel Optane pour plus de détails). Depuis quelques semaines, Intel propose une nouvelle variante, l'Optane H10. Le principe reste le même mais cette fois le cache est associé à un SSD. Est-ce aussi convaincant à l'usage ? Rien n'est moins sûr comme nous allons le voir à travers le test du HP Spectre 13, l'un des premiers ultrabook équipé de cette technologie.

Caractéristiques du HP Spectre x360 13-ap testé

Dalle13.3" Full HD IPS micro-bord tactile multi-touch 360° Gorilla Sure View (1920x1080, brillante)
ProcesseurIntel Core i5-8265U Whiskey Lake (1.6 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)16 Go (soudés) DDR4 2400 MHz
Espace de stockageSSD M.2 PCIe NVMe de 512 Go + Intel Optane H10 (32 Go)
Carte graphiqueIntel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio4 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost 2.0
WebcamOui, Full HD TrueVision avec micro compatible Windows Hello ; HP Privacy
RéseauWi-Fi b/g/n/ac (2x2)
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartesmicro-SD, SDHC, SDXC
Sortie(s) vidéo-
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 3.1 Type-C Gen2 (Thunderbolt 3) + 1 USB 3.1 (Gen2)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 4 cellules 61 Whr
Autonomie annoncée22 heures
Dimensions (mm)308 x 218 x 14.7
Poids1.33 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch ; Accéléromètre, Gyroscope, Boussole électronique
LogicielsApplications HP

Châssis / Design du HP Spectre x360 13-ap

Difficile de se démarquer quand l'un des premiers critères dans le choix d'un PC portable (ultrabook) reste pour de nombreux utilisateurs la sobriété. Avec son Spectre x360 13-ap, HP mise sur un joli coloris ardoise / gris (Dark Ash Silver) associé à une touche or avec des reflets roses pour les tranche du châssis entièrement en aluminium. La finition est impeccable, la rigidité parfaite en tous points. Un sans faute. Autre détail marquant, le bouton power est dissimulé sur l'arrête gauche biseautée (comptez quelques secondes lors de la première utilisation pour le dénicher). Une intégration originale que l'on retrouve également à l'opposé pour le port Thunderbolt 3 destiné à l'alimentation. Très pratique pour être moins gêné par le câble au quotidien.

Le dessous du châssis laisse apparaitre des aérations. Les vis pour accéder aux composants sont quant à elles cachées sous les tampons anti-glisse, rendant de fait tout démontage plus compliqué. L'intérêt est toutefois limité, seul le SSD étant upgradable.

Connectique / Ports du HP Spectre x360 13-ap

Pour un ultrabook, le Spectre x360 13 offre une connectique plutôt "généreuse" avec deux ports Thunderbolt 3 (qui offre une large palette de possibilités, notamment en terme de sorties vidéos à condition d'acheter le câble idoine). Et contrairement à bon nombre de concurrents, HP a conservé un port USB-A si cher à certains utilisateurs. Une prise casque / micro ainsi qu'un lecteur de carte micro-SD sont aussi de la partie.

Système audio du HP Spectre x360 13-ap

A l'instar des autres modèles de la marque, la mention Bang & Olufsen trône au dessus du clavier. En dehors du volume maximal qui ne manque pas de puissance, les mélomanes risquent toutefois de rester sur leur faim. Les deux enceintes situées en dessous du châssis (au niveau des repose-poignets) profitent donc de l’effet de réverbération lorsque l’ordinateur est sur une surface plane. L’utilitaire Bang & Olufsen Expérience offre un petit gain bienvenu mais malgré tout, le son reste typique d’un ordinateur portable, assez décevant. Le Spectre ne peut toutefois pas rivaliser avec une enceinte Bluetooth ou un casque de milieu de gamme.

Clavier / Touchpad du HP Spectre x360 13-ap

HP n'a pas cédé à la tentation d'un clavier extra-plat à la Apple avec des touches bénéficiant d'une course de 1,45 mm. Conséquence, la frappe est douce, efficace grâce à des touches de bonnes dimensions (15,7x15,4 mm, espacées de 3,6 mm) tout en offrant un bruit feutré.

Le clavier profite d'un rétro-éclairage blanc. L’intensité n’est ajustable que sur deux positions. Plus de réglages seraient bienvenus même si les deux positions sont bien étagées pour une utilisation en journée ou en environnement peu lumineux. Autre grief, le rétro-éclairage s’éteint au bout d’une trentaine de secondes. Bon point, il se réactive lors de l’appui sur une touche ou de déplacement sur le touchpad.

Un lecteur d’empreinte digitale est présent en dessous du clavier sur la droite. Pratique pour déverrouiller sa session sans avoir besoin de taper son mot de passe. Pour encore plus de simplicité, la webcam est elle aussi compatible avec Windows Hello et peut donc être utilisée elle aussi comme moyen d’identification.

Les Spectre x360 13-ap commercialisés en France disposent bien d'un clavier AZERTY

Ecran du HP Spectre x360 13-ap

Si l'écran (marque AU Optronics référence AUO572D) ne peut rivaliser avec le design borderless proposé par la concurrence, il se démarque néanmoins en offrant une excellente luminosité de 383 cd/m2 (contre 280-300 cd/m2 en général sur la majorité des PC portables). Idem pour le taux de contraste qui s'établit à 1705:1.
Côté colorimétrie, l'espace sRGB est entièrement couvert (105%, 73% pour le RGB) pour un DeltaE moyen de 0.33 après caractérisation (1.08 au maximum).

L'appellation x360 le laisse présager, le Spectre est un convertible qui peut se transformer en tablette. L'usage du tactile sous Windows 10 n'offre toujours pas une expérience aussi aboutie qu'un iPad ou qu'une tablette Android mais cela ouvre néanmoins de nouvelles perspectives tout en profitant d'un choix quasi infini de logiciels. Les seules limitations seront davantage à chercher du côté du manque d'optimisation des interfaces pour une utilisation totalement tactile, rendant parfois l'usage d'un clavier et d'un touchpad incontournable. Mais c'est tout l'avantage d'un 2 en 1 comme le Spectre, il suffit de deux secondes pour retrouver un ordinateur "classique". Une fois ses limites en tête, il reste toutefois plaisant de pouvoir interagir directement sur l'écran tout en profitant de la précision du stylet (en option) pour dessiner ou encore retoucher ses photos.

Performances du HP Spectre x360 13-ap

Équipé d'un processeur Intel Core i7, le Spectre x360 13-ap offre des performances comparables à celles des autres ultrabook équipés d'une configuration similaire. Il est toutefois quelque peu pénalisé par sa stratégie de refroidissement qui privilégie le silence durant la première minute de forte sollicitation CPU, ce qui se ressent sur certains de nos tests.

En pratique, l'absence de carte graphique dédiée le prédestine davantage à une utilisation bureautique même si occasionnellement, exécuter des tâches plus exigeantes comme un petit montage vidéo n'est pas à exclure. Il faudra juste être un peu plus patient.

Test HP Spectre x360 13 2019

Configuration haut de gamme oblige, 16 Go de mémoire vive sont présents, en dual channel. Un bon point puisque la RAM est soudée à la carte mère et ne peut donc pas évoluer. Le SSD est sans surprise un modèle NVMe offrant de solides débits.

Intel Optane H10, quel impact sur les performances ?

Nous l'avons évoqué en introduction, la particularité de ce Spectre réside dans son module Intel Optane H10. Ce dernier se matérialise par un SSD Intel 760 auquel un module de 32 Go est intégré. Le form factor est donc celui d'un SSD m2, ce qui facilite son implantation au sein des ultrabooks au châssis compact.

Le but reste le même que l'Optane original à savoir mettre en cache des fichiers fréquemment utilisés pour accélérer leur accès et donc offrir une meilleure réactivité. Si associé à un disque dur (anémique), le système est des plus convaincants, avec un SSD, NVMe qui plus est (même si ici seules 2 lignes PCIe sont utilisées par chacuns des modules ce qui explique des débits moindres dans les benchs comme ChrystalDiskMark), la situation est bien différente. En effet, un SSD offre déjà une excellente réactivité tant pour les phases de démarrage / arrêt de Windows que des logiciels tout en profitant d'excellents débits pour la copie et/ou la lecture de fichiers.

Par ailleurs, l'Optane H10 est davantage taillé pour les petits fichiers, présents dans les bases de données et autres serveurs de développements. On est donc assez éloigné de l'utilisation typique d'un PC portable, encore plus d'un ultrabook. Nous avons malgré tout tenté de mettre en évidence d'éventuels gains, d'abord lors de nos tests de performances habituels puis en chronométrant le lancement de Windows, l'arrêt sans oublier l'ouverture de nos programmes favoris.

In fine, nous avons bien constaté 2 ou 3 secondes par ci ou par là, notamment lors de l'ouverture de Windows ou Lightroom mais les gains nous semblent bien trop insignifiants pour en faire un critère lors du choix de votre futur ordinateur si vous ne rentrez pas dans les utilisations évoquées précédemment. Il y a bien d'autres éléments discriminants à prendre en compte lors de votre quête du graal.

Nuisances sonores / Bruit / Températures du HP Spectre x360 13-ap

Par définition, le simple fait de percevoir le bruit d'un ventilateur constitue déjà une nuisance. Néanmoins, concilier performances et silence tient encore du tour de force en 2019. Pour autant, HP s'en sort plutôt bien avec son Spectre x360 13-ap au point de pouvoir être qualifié de silencieux dans la plupart des situations.

Les nuisances sonores vont en pratique varier en fonction du profil d'alimentation choisi. En mode recommandé, à pleine puissance, nous avons relevé environ 40 dBA mais avec un souffle très étouffé ce qui le rend plus "supportable".

Test HP Spectre x360 13 2019

En mode performances, le bruit maximal grimpe à 46 dBA. La courbe de ventilation privilégie toutefois autant que faire se peut le silence puisque la mise en action des ventilateurs intervient après une petite minute de sollicitation intense. En utilisation légère (IDLE), les ventilateurs sont inactifs, le Spectre est donc silencieux.

En surface, aucun souci, même après plusieurs minutes de charge, seul le dessous se révèle tiède au toucher. En interne, le processeur est en moyenne à 77°C (température ambiante de 24°C).

Autonomie / Batterie du HP Spectre x360 13-ap

Ces dernières années, les progrès réalisés sur la consommation des nouvelles plateformes a permis à la plupart des modèles de voir leur autonomie progresser. Sur un ultrabook, c'est en toute logique un élément discriminant sur lequel le Spectre se démarque sans conteste de la concurrence puisqu'il profite d'une autonomie moyenne supérieure à 15h ! (WiFi actif, luminosité à 140 cd/m2). Sollicité au maximum, il s'en sort également avec les honneurs en offrant 2h25 d'autonomie. Et si vous activez le mode avion et avec la luminosité au plus bas, vous pourrez sans souci tenir plus de 30h éloigné d'une prise de courant !

Soulignons une nouvelle fois le soin apporté par HP au bloc d'alimentation (89x53x21 mm). Angles arrondis mais aussi son câble d'alimentation tressé (2m70 de long environ). Un détail qui prend tout son sens sur un PC portable haut de gamme.

Notre avis sur le HP Spectre x360 13-ap

Après quelques jours passés en compagnie du Spectre x360 13-ap, aucun doute, l'ultrabook HP est une réussite pour qui cherche un modèle convertible en tablette mais pas seulement. Son poids est certes un peu plus élevé que certains concurrents mais son autonomie (plus de 15h) fera vite oublier ces quelques grammes supplémentaires sur la balance. Saluons également la finition et les petits détails qui confortent son positionnement premium. Et chose rare, on ne voit pas quoi lui reprocher objectivement.

Quant au module Intel Optane H10 présent, comme nous l'avons évoqué, selon nous, rien ne justifie d'y accorder de l'importance. Si le modèle convoité en est équipé, il sera transparent mais permettra parfois de grappiller 2 ou 3 secondes lors des chargements principalement. Dans le cas contraire, un "simple" SSD fera tout aussi bien si ce n'est mieux avec le chargement / enregistrement de "gros fichiers".

Le HP Spectre x360 13-ap obtient la note de 4,75/5

Comparez les configurations du HP Spectre x360 13-ap disponibles en ligne
Finition impeccable
Autonomie
Ecran lumineux
Convertible en tablette
Thunderbolt 3 + USB Type A
Silencieux
À revoir
Son écran brillant ne fera pas l'unanimité, pour le reste, on cherche...
Summary
Review Date
Reviewed Item
HP Spectre x360 13-ap
Author Rating
51star1star1star1star1star