Place ce soir au test de l'Asus VivoBook 15 S512/X512, un ultrabook de 15 pouces au design élégant profitant d'une autonomie confortable et d'un upgrade facilité. Par contre, son positionnement implique un châssis en plastique et un écran TN pas très qualitatif.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6" Full HD NTSC 45% 200 nits (1920x1080, antireflet/mate)
ProcesseurAMD Quad Core Ryzen 7 3700U Picasso (2.3 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (4 Go soudés + 4 Go) DDR4 2400 MHz (20 Go), 1 slot (occupé)
Espace de stockageSSD M.2 de 512 Go
Carte graphiqueAMD Radeon Vega 10 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs (2W) SonicMaster
WebcamOui, avec micro
RéseauWi-Fi ac (1x1)
BluetoothBluetooth 4.1
Lecteur de cartesmicroSD/SDHC
Sortie(s) vidéoHDMI
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 2.0 + 1 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-ion 2 cellules 37Whr
Autonomie annoncée4 heures
Dimensions (mm)357 x 230 x 19.5
Poids1.7 Kg (avec batterie)
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Asus

Châssis / Esthétique

En lien avec le positionnement tarifaire compétitif de l'ultrabook, l'Asus VivoBook S512 est entièrement entouré de plastique. Il en résulte un poids de 1,75 kg et un profil de 19 mm, des mensurations plutôt bien optimisées pour sa catégorie. Cette matière est toutefois plus fragile que du métal et le couvercle de ce VivoBook ne résistera pas longtemps sous la pression et la torsion avant de montrer des déformations. De même, ouvrir l'ultrabook demande l'usage des deux mains pour maintenir la base et éviter qu'elle ne parte avec le couvercle. Le testeur est satisfait de retrouver la charnière ErgoLift qui créer un angle de frappe confortable et oppose une bonne résistance à la manipulation.

Connectique

Sur le côté gauche, on retrouve deux ports USB Type-A 2.0, tandis que le côté droit abrite la prise d'alimentatio, un port USB Type-A 3.1 (Gen. 1), une sortie HDMI, un port USB Type-C 3.1 (Gen. 1), une prise audio combo ainsi qu’un lecteur de carte MicroSD.

Maintenance

Pas si différent du VivoBook S15 S532, le VivoBook 15 S512 (X512) est fermé par 10 vis Phillips qui maintiennent la plaque inférieure. Une fois toutes dévissées, vous devez effectuer quelques actions de levier avec un petit outil fin afin de désolidariser la plaque. L'upgrade est favorisé avec un slot de RAM DDR4, un port M.2 et un emplacement 2,5 pouces évolutifs.

Clavier / Touchpad

En ce qui concerne le confort de frappe, le clavier est très bon. La course de frappe est décente et une rétro-action marquée. En outre, il comprend un pavé numérique, même si celui-ci est légèrement compacté. Selon les modèles, le clavier est rétro-éclairé ou non et met en lumière les lettres pour une frappe facilitée en ambiance sombre, une option très précieuse notamment sur la variante argentée où le lettrage n'est pas lisible autrement que rétro-éclairé.

Écran

A ce jour, le testeur n'a pas fini de tester l'écran mais peut tout de même affirmer que sur ce modèle, la dalle TN n'assure pas des angles d'approche très larges contrairement aux déclinaison IPS proposées aussi sur cette gamme. Prudence donc au moment de l'achat.

Performances

Architecturé autour d'un Quad Core Ryzen 7 basse consommation, de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié, le modèle en test se destine à une activité bureautique et multimédia. A savoir que le processeur n'est pas exploité entièrement à l'intérieur de l'ultrabook avec une fréquence stabilisée après 15 min de test autour des 2,39 Ghz. Certains Ryzen 5 dans d'autres modèles font mieux dans ces conditions. En dehors de ça, le système est fluide grâce au SSD.

La partie graphique est intégrée sur cette référence avec la Radeon Vega 10. Elle permet un peu de jeu en Full HD sur des titres peu gourmands en ressources graphiques.

Températures / Nuisances sonores

Le testeur s'interroge sur le système de refroidissement puisque le dissipateur de chaleur n'est pas placé sur le bord de l'ordinateur portable, mais sur l'emplacement d'un processeur graphique dédié. Il a donc quelques doutes sur l'efficacité de ce système qui se confirment lors des benchs. Si les composants chauffent peu, c'est parce qu'il sont bridés d'usine.

Autonomie

L'Asus VivoBook X512/S512 n'est équipé ici que d'une batterie de 37Whr. Mais Asus a travaillé l'efficience de ses composants et arrive à en tirer près de 8 heures en navigation Internet avec Wifi actif et 7 heures en lecture vidéo.

Accédez au test de l'Asus VivoBook 15 S512 / X512

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.