Débutons la semaine avec un nouveau test du Dell XPS 15 7590 dans sa version la plus haut de gamme. Robuste, endurant, upgradable, discret, rapide, le Dell XPS détient toujours la palme du meilleur ultrabook du moment malgré son châssis vieillissant. Par contre, de tels composants dans un boitier si fin sont loin d'être exploités au maximum.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6’’ 4H UHD OLED HDR Infinity Edge bords fins (3840x2160, brillante)
ProcesseurIntel Core i9-9980HK Coffee Lake Refresh (2.4 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive installée (max)32 Go (2 x 16 Go) DDR4 1333 MHz (32 Go)
Espace de stockageSSD M.2 de 1 To (NVMe PCIe x4)
Carte graphiqueNVIDIA Turing GeForce GTX 1650 4 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD 630 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Waves MaxxAudio Pro
WebcamOui, HD 720p avec micro
RéseauWi-Fi ax (Wi-Fi 6)
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartesSD/SDHC/SDXC/MMC
Sortie(s) vidéoHDMI 2.0
Lecteur d'empreintes digitalesOui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s)Audio Casque
USB2 USB 3.1 Gen1 (PowerShare) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 97Whr
Autonomie annoncée15 heures
Dimensions (mm)357 x 235 x 11-17
Poids2 Kg (avec batterie)
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro-éclairé, touchpad multi-touch en verre
LogicielsApplications Dell

Châssis / Esthétique

Visuellement, le Dell XPS 15 7590 opte pour le design que beaucoup connaissent déjà. Le couvercle extérieur et le dessous de la base sont en alliage de magnésium et l'entourage du clavier est en fibre de carbone. Malgré ses nombreuses années d'existence, cette apparence ne dénote pas dans le paysage actuel. Le changement le plus notable est la webcam repositionnée le long du bord supérieur de l'écran au lieu du bas. Dell a dû décaler l'écran d'un millimètre ou deux vers le bas pour lui faire de la place mais les dimensions globales du châssis sont identiques à celles du XPS 15 9570/9560.

Connectique

La connectique ne bouge pas non plus de génération en génération mais reste d'un très bon niveau. Le lecteur SD grand format, en particulier, devient de plus en plus rare sur les ultrabooks récents tels que l'Asus ZenBook Pro 15 UX580 ou le HP Spectre x360 15. Le port Thunderbolt 3 offre les quatre voies PCIe complètes que les passionnés d'eGPU pourront exploiter. Le bouton indicateur de batterie est de retour sur le côté droit. Il est possible de recharger le système via USB Type-C.

Maintenance

Là encore, Le XPS 15 9570 n'a pas beaucoup changé à l'intérieur, comme on pouvait s'y attendre. Les slots de RAM, le module WLAN et le slot M.2 sont tous évolutifs. Une option de capacité de batterie inférieure (56 Wh) est toujours disponible sur les configurations plus "légères", ce qui permet de laisser la place à un stockage secondaire SATA3 de 2,5 pouces.

Clavier / Touchpad

Les périphériques de saisie n'ont pas changé depuis le Dell XPS 15 9550 de 2015 et le clavier reste l'un des meilleurs du marché avec ses touches à la course courte et précise. Depuis lors, cela dit, de nouveaux ultrabooks sont arrivés sur le marché avec des touches plus nettes et plus fermes pour une sensation moins spongieuse. Le testeur a une préférence pour le clavier du Spectre x360 15 car ses touches ont un retour plus vif. De son côté, le pavé tactile en verre est fiable et répond sans défaut majeur.

Écran

Le modèle testé est équipé d'un dalle de 15,6 pouces OLED 4K (3840 x 2160 px) HDR. Si ses temps de réponse sont un peu lents (60hz), il s'agit là d'un des meilleurs écrans 4K OLED du marché avec un taux de contraste infini et un éclat très lumineux (400 nits). La couverture colorimétrique est annoncée avec 100% DCI-P3 et le testeur a relevé 81% de l'espace AdobeRGB pris en charge. Dell exploite la PWM sur sa dalle 4K mais à un fréquence suffisamment élevée pour ne pas gêner les utilisateurs. La visibilité en extérieur semble meilleure qu'une dalle IPS standard. Le rétro-éclairage et le très fort taux de contraste des OLED aident à atténuer les couleurs et le texte délavés à l’extérieur.

Performances

La série XPS 15 a toujours consisté à offrir des ultrabooks très performants avec des processeurs Intel Core H et des GPU dédiées. Toutefois, Dell a peut-être accumulé trop de performances ici avec l'appui d'un Octo Core i9-9980HK overclockable et d'une GeForce GTX 1650. Cela dit, il existe très peu d'alternatives ultra-fines avec de tels composants. En usage courant et polyvalent, le PC travaille très bien. En revanche, des faiblesses apparaissent lorsque vous exécutez des tâches lourdes pour le CPU pendant de longues périodes. Le système ne parvient pas à maintenir des fréquences d'horloge Turbo Boost élevées pendant très longtemps avec des baisses de performances notables d'environ 15 à 20% presque immédiatement. Quoi qu'il en soit, le Dell XPS 7590 reste plus peformant que le modèle de 2018 et peut répondre à tous les besoins, d'autant plus avec l'excellente fluidité système offerte par la RAM en imporante quantité et par le SSD PCIe rapide.

La partie graphique est confiée à une GeForce GTX 1650 Turing. Celle-ci affiche une hausse de perfs entre 15% et 50% par rapport à la GeForce GTX 1050 Ti intégrée au Dell XPS précédent. Ses capacités ne sont là encore pas parfaitement exploitées mais elle arrive tout de même à développer un potentiel suffisant pour jouer et fournir les ressources idéales pour les travaux graphiques.

Dell affirme ne pas avoir l'intention d'intégrer les GTX 1660 Ti ou GTX 1660 Ti Max-Q. Le GPU GTX 1660 Ti Max-Q a une enveloppe de puissance plus élevée de 10 W par rapport à la GTX 1650 et une telle configuration surchargerait encore plus le système de refroidissement XPS 15.

Températures / Nuisances sonores

La solution de refroidissement est restée en grande partie identique à celle des anciens modèles.. Après tout, Dell ne peut optimiser le refroidissement sans repenser complètement le châssis. Le bruit et le comportement du ventilateur sont donc similaires à ceux du XPS 15 9570 pour le meilleur ou pour le pire selon la façon dont vous voyez les choses. Si on voit le verre à moitié plein, vous obtenez des performances supérieures à celles de la dernière génération avec le même niveau de bruit de ventilateur. Cela dit, la ventilation va grimper en bruit plus rapidement ici en raison d'une montée en températures très rapide.

Activer le mode Silencieux ou Économie d'énergie via le logiciel Dell Power Manager empêche les ventilateurs de fonctionner à haute vitesse s'il s'agit simplement de travaux légers type traitement de texte ou lecture de vidéo. Le modèle testé ne souffre d'aucun bruit électronique notable ni de problèmes de sifflement.

Le développement de la température reste presque symétrique avec le point chaud vers le centre du clavier. Lorsque vous jouez, cet endroit peut atteindre une température de 56°C. Les repose-poignets en fibre de carbone seront toujours chauds au toucher, sans atteindre le niveau des touches du clavier. Les touches ZQSD, en particulier, peuvent atteindre 37°C sous des charges de traitement élevées.

Autonomie

L'autonomie du Dell XPS 15 7590 perd environ 30 à 60 minutes sur celle du modèle de l'année dernière. Malgré tout, la vie de la batterie est au-dessus de la moyenne pour sa catégorie avec presque 8 heures de navigation en usage courant grâce à la grande batterie de 97 Whr.

Gardez à l'esprit que les couleurs blanches consomment beaucoup plus d'énergie que les couleurs sombres des panneaux OLED. Si vos charges de travail habituelles sont le traitement de texte ou la navigation lorsque les arrière-plans sont principalement blancs, l'inversion des couleurs ou leur réglage en tons plus sombres aidera à prolonger la durée de vie de la batterie.

Il obtient la note de 87%

Accédez au test du Dell XPS 15 7590

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.