Débutons cette nouvelle semaine avec un test du MSI GL65 9SEK, une évolution réussie du GL63, entrée de gamme gamer de la marque. Ce 15 pouces renferme une bonne connectique et de bonnes performances dans un châssis léger et compact. Il pêche cependant au niveau de l'autonomie de la batterie et de la qualité de l'écran.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6’’ Full HD LED 120Hz IPS (1920x1080, antireflet/mat)
ProcesseurIntel Core i7-9750H Coffee Lake Refresh (2.6 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée (max)16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockageSSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe) + 1 emplacement 2.5 pouces libre
Carte graphiqueNVIDIA Turing GeForce RTX 2060 6 Go GDDR6 dédiés, Intel UHD 630 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs (2 x 2W), Dynaudio Nahimic Audio Boost
WebcamOui, HD 720p (1280x720) avec micro
RéseauWi-Fi ac (Intel Wireless-AC 9560) + Ethernet Gigabit (Killer Shield)
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartesSD
Sortie(s) vidéoHDMI (4K@60Hz), mini-DisplayPort (4K@60Hz)
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)S/PDIF/Casque, Micro (plaqués or)
USB3 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2)
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
BatterieLi-ion 6 cellules 51Whr
Autonomie annoncée4 heures
Dimensions (mm)357.7 x 248 x 27.5
Poids2.3 Kg
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet SteelSeries rétro-éclairé RGB par touche avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels-

Châssis / Esthétique

Très proche du MSI GP65 Leopard en termes d'esthétique et de conception châssis, le MSI GL65 est installé dans un boitier presque entièrement composé de plastique, exception faire du dos du couvercle en métal. Dans l'ensemble, le boitier est assez stable avec une flexion minimale observée le long du clavier. Le repose-mains est très solide et ne se déforme pas sous la pression. Il y a quelques clics et craquements lorsque vous appuyez sur le clavier. Par ailleurs, le mince couvercle est très sensible à la torsion notamment au niveau du bas entre les charnières et le centre. Les charnières elles-mêmes sont bien ajustées, permettant une ouverture d’une main jusqu’à environ 75 degrés, puis la base commence à se soulever avec le poids de l'écran. Les charnières permettent à l'écran de s'ouvrir jusqu'à 150 degrés.

Bien que le GL65 ne soit pas un ordinateur portable mince et léger, il est relativement compact pour une machine de jeu de 15,6 pouces. Cela est dû en grande partie aux minces bordures entourant l'écran qui permettent de réduire considérablement l'encombrement du GL65 par rapport à celui du GL63. Le poids de 2,3 kg est dans la moyenne pour un ordinateur portable de jeu de 15,6 pouces de taille moyenne.

Connectique

La variété des interfaces et leur positionnement sont presque identiques au GL63. La seule différence principale concerne l'adaptateur secteur qui est maintenant plus proche de l'avant que du coin arrière. A noter que les ports sont très rapprochés, ce qui pourrait compliquer leur usage, le Thunderbolt 3 n'est pas au menu et le lecteur de carte SD est lent.

Maintenance

La plaque sous le PC est fixée par 12 vis Philips qui nécessiteront malheureusement le retrait d’un autocollant d’usine. Une fois à l'intérieur, la mise à niveau des composants principaux tels que la RAM, le module Wi-Fi, la batterie ou les deux baies de stockage est simple.

Clavier / Touchpad

Le clavier et le pavé tactile sont identiques à ceux du GP65. Les touches offrent de bons déplacements avec un retour à la fois souple et ferme typique des ordinateurs portables MSI. La disposition est bonne avec quelques inconvénients cependant : la touche Windows est située sur le côté droit au lieu du côté gauche, ce qui peut être frustrant pour les workflows autres que les jeux et la touche Suppr est trop éloignée du clavier alphanumérique. De plus, les touches sont un peu plus petites que les autres claviers MSI. Notez que certaines déclinaisons sont proposées avec un rétro-éclairage du clavier rouge sur une seule zone, alors que le modèle testé inclut un éclairage multicolore par touche.

Le pavé tactile est lisse et offre une bonne glisse. Le suivi des déplacements, cependant, est un peu capricieux et requiert une pression assez ferme. Les boutons de souris dédiés sont un ajout bienvenu. Les clics sont fermes et bien définis, mais le mécanisme semble bon marché et creux.

Écran

Contrairement à la dalle IPS LG Philips LP156WF6-SPK6 du GL63, le GL65 est livré avec une dalle IPS AU Optronics B156HAN13.0. Subjectivement, le contenu à l'écran Full HD (1920 x 1080 px) est impeccable malgré la surface mate qui couvre l'écran. Les couleurs, cependant, ne sont pas aussi profondes que sur le GS65 notamment avec seulement 55% de l'espace sRGB couvert. Mais l'aspect le plus décevant de l’écran est peut-être son rétro-éclairage inégal qui fuite dans les coins inférieurs. Côté luminosité (277 nits) et contraste (1387:1), on est dans la moyenne.

Performances

Architecturé autour d'un Hexa Core i7 de 9ème génération, de 16 Go de mémoire vive et d'un SSD NVMe de 512 Go, le modèle testé repose sur une base capable de supporter toutes sortes d'usages, jusqu'aux plus exigeants. D'autant que le processeur est très bien exploité à l'intérieur de ce MSI GL65 est peut déployer son plein potentiel au bénéfice des applications gourmandes en ressources CPU qui tirent profit du turbo. La RAM et le stockage SSD remplissent leur contrat réactivité sans accroc.

La partie graphique confiée à la Geforce RTX 2060 convainc également. Ainsi, le MSI en test est capable de lancer n’importe quel titre en Full HD (1080p) en maintenant 60 FPS en Medium ou High.

Températures / Nuisances sonores

La solution de refroidissement comprend deux ventilateurs et sept caloducs. Les ventilateurs sont presque toujours actifs pour un niveau de bruit constant, quelle que soit la charge de traitement ou le profil de puissance. Attendez-vous à un bruit de ventilateur audible allant jusqu'à 33,5 dB lors de la navigation ou du streaming vidéo. Si vous jouez, le bruit du ventilateur passera à 51 dB. L'activation du mode Turbo Fan entraine un bruit de ventilateur constant de 58 dB quelle que soit l'activité.

Côté températures, le testeur constate que les surfaces sont assez chaudes même lorsque le PC ne tourne pas. Le testeur a constaté 40°C près du centre du clavier sans rien faire sur l'ordinateur portable pendant une demi-heure. En exécutant Witcher 3, la température de surface maximale est de 49°C près du centre du clavier et de 39°C près des touches ZQSD. Heureusement, les repose-mains restent beaucoup plus froids.

Autonomie

Attention, attendez-vous à un peu moins de 4 heures d'autonomie seulement en usage courant avec ce MSI GL65 9SE, et ce même si la capacité de la batterie a augmenté de génération en génération, passant de 41 Wh à 51 Wh. Si vous limitez l'usage en mode Économie d'énergie avec la luminosité d'affichage minimale, on peut espérer atteindre péniblement les 4 heures et 22 minutes.

Le recharge complète prend environ une heure et demie. Tenter de recharger le système via USB Type-C ne fonctionnera pas.

Il obtient la note de 81%

Accédez au test du MSI GL65 9SEK

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.