Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Dévoilés début août, les processeurs Intel de 10e génération commencent (enfin) à arriver dans le commerce à travers quelques modèles comme le Lenovo Yoga C940 ou le Dell XPS 13.

La principale nouveauté de ces processeurs Ice Lake réside en fait dans leur procédé de fabrication puisqu'ils marquent le passage sur une gravure en 10 nm contre 14 nm sur les modèles commercialisés depuis plusieurs années. Evoqué puis repoussé à maintes reprises, ce nouveau cap technologique a fait couler beaucoup d'encre (numérique) sur les capacités d'Intel à maîtriser ce nouveau procédé de gravure.

Au delà de ces digressions qui ne parleront qu'aux geeks, et en dehors des dénominations encore plus absconses, la principale interrogation pour la plupart des utilisateurs viendra d'une fréquence nominale plus faible, laissant craindre de fait un recul de performances au quotidien. Afin de voir si ces craintes sont fondées ou non, nous vous proposons aujourd'hui le test du Core i7-1065G7 et son Iris Plus Graphics G7 intégrée opposé au couple Core i7-8565U / Nvidia GeForce MX250.

Les configurations testées

Nous aurions aimé trouver deux configurations identiques exception faite du processeur, mais impossible à l'heure actuelle du fait de la faible disponibilité des ultrabooks sous Ice Lake. Nous nous sommes donc rabattus sur deux configurations proches. D'un côté un Asus ZenBook UX434FL et de l'autre un Lenovo Yoga C940. Deux ultrabooks 14 pouces dont la philosophie et le positionnement sont comparables.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Lenovo Yoga C940
Intel Core i7-1065G7 (Ice Lake)
4 coeurs - 8 Mo cache L3
1,3 GHz base, 3,9 GHz Turbo
Intel Iris Plus Graphics G7
16 Go RAM 3733 MHz (dual channel)
Asus ZenBook UX434FL
Intel Core i7-8565U (Whiskey Lake)
4 coeurs - 8 Mo cache L3
1,8 GHz base, 4,6 GHz Turbo
Nvidia GeForce MX250
16 Go RAM 2400 MHz (dual channel)

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Les connaisseurs auront remarqué la présence d'une carte graphique dédiée sur le ZenBook alors que le Yoga se "contente" de la puce Intel Iris intégrée au processeur. Oui, mais c'est l'autre nouveauté des processeurs Intel Ice Lake, les modèles les plus haut de gamme possèdent une puce graphique Iris Graphics G7 (aussi dénommée Intel Iris Plus Graphics 940) capable de rivaliser avec les cartes Nvidia d'entrée de gamme selon les dires mêmes d'Intel. Il est donc intéressant de les opposer.

Core i7-1065G7 vs Core i7-8565U - Les tests synthétiques

Afin de comparer ces deux générations de processeurs, nous avons réalisé la batterie de tests que nous réalisons habituellement lorsque nous examinons un ordinateur portable. Intéressons-nous dans un premier temps aux tests généralistes que sont Geekbench et Cinebench. Ce dernier n'est pas exempt de reproche mais il reste largement utilisé et constitue donc une base facile de comparaison de la puissance processeur brute avec votre configuration actuelle pour ceux qui le souhaitent.

Cinebench

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Cinebench R15 est une version ancienne de moins en moins représentative des tâches quotidiennes d'un PC portable. En pratique, le test multicore donne un net avantage au Core i7-1065G7. En single core, le Core i7-8565U prend l'avantage grâce à sa fréquence plus élevée de son mode Turbo.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Sous Cinebench R20, la dernière révision, le constat est similaire, les écarts sont toutefois plus contenus entre les deux plateformes.

Geekbench

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Une tendance que l'on retrouve sous Geekbench 4.1...

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

... et Geekbench 5. Le processeur Ice Lake prend à chaque fois l'avantage sur son homologue Whiskey Lake. Rien de réellement significatif toutefois, puisque la différence varie entre 5 et 12% au mieux.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

En revanche, sur les tests relatifs à la partie graphique, la puce Intel Iris G7 parvient à égaler les performances de la carte Nvidia GeForce MX250 en OpenCL et sur le test Vulkan de Geekbench 5. Une progression impressionnante.

Core i7-1065G7 vs Core i7-8565U - Les tests pratiques

Continuons cette fois avec nos propres tests réalisés à partir de "vrais" logiciels, destinés à donner une meilleure représentation des usages d'un PC portable au quotidien.

Handbrake - Encodage vidéo

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

En encodage vidéo sous Hanbrake, où seul le processeur est utilisé pour les calculs, les deux processeurs font globalement jeu égal.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Seul le transcodage d'une vidéo 4K en H265 permet au i7-1065G7 de se détacher d'une courte tête.

7Zip - Compression de fichiers

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

La compression de fichiers sous 7-Zip s'appuie elle aussi uniquement sur la puissance brute du processeur. Le Core i7-8565U tire ici avantage de sa fréquence plus élevée et exécute donc le test avec quelques secondes de moins. Rien de significatif toutefois.

Capture One Pro 11 - Développement photos RAW

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Continuons avec Capture One Pro 11, un logiciel photo concurrent de Lightroom. Nous avons cette fois mesuré la phase d'importation de 100 photos au format RAW, correspondant à la création des aperçus qui serviront ensuite de base lors du "développement" (les ajustements d'exposition, de colorimétrie, etc). Ces 100 images sont ensuite exportées au format JPEG sans redimensionnement. Le logiciel de Phase One est avant tout dépendant de la puissance processeur, mais il s'appuie également sur le GPU au moment de l'export (via OpenCL) et de l'affichage (plus particulièrement avec un écran 4K, mais cela ne nous concerne pas ici).

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Une nouvelle fois, le processeur Ice Lake parvient à grappiller quelques secondes mais sans pour autant se démarquer. Gagner une trentaine de secondes sur une tâche de plus de 5 min sera imperceptible.

Davinci Resolve - Montage vidéo

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Terminons par l'exportation d'un montage sous DaVinci Resolve. Un logiciel intéressant car, contrairement à beaucoup d'autres, il est optimisé pour s'appuyer dès que possible sur la puissance des cartes graphiques et ainsi soulager le processeur et/ou tirer partie de la puissance supérieure des GPU. Il représente donc à ce titre un bon indicateur de ce vers quoi devrait tendre la majorité des logiciels demandant une importante puissance de calcul dans les années à venir. On pense notamment aux logiciels utilisés par les vidéastes / Youtubers, mais également les photographes, architectes, dessinateurs et autres programmes de modélisation 3D.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Ici, aucun doute, le dernier né des processeurs Intel se démarque avec un gain de 15% sur le ZenBook UX434 pourtant doté d'une carte graphique dédiée. Avec la version 16 de DaVinci, l'écart est encore plus marqué avec une différence proche de 30%.

Pour résumer, ces différents tests démontrent qu'en règle générale, les deux processeurs offrent des résultats très proches. Certains seront déçus et auraient espéré davantage de gains quand d'autres salueront le fait de parvenir à maintenir des performances avec une fréquence inférieure (de 500 MHz sur le Core i7-1065G7 vs le i7-8565U). La finesse de gravure permet d'optimiser l'architecture notamment au niveau de l'IPC (instructions par cycle d'horloge) mais aussi la fréquence de la mémoire vive qui passe à 3733 MHz (contre 2400 MHz auparavant). L'occasion de rappeler que la fréquence des processeurs n'est plus l'élément déterminant mais est UN indicateur parmi d'autres. Le nombre de cœurs ou la taille des caches est également à considérer. A ce sujet, avec Ice Lake, les caches L1 et L2 voient (enfin) leurs tailles augmenter, respectivement de 32 Ko à 48 Ko et de 256 Ko et 512 Ko.

Nous l'avions évoqué lors de notre présentation (voir cet article), Intel promettait un mode Turbo plus stable sur les processeurs Ice Lake. Difficile de généraliser à partir d'un seul modèle mais sur le Lenovo Yoga C940 en tout cas, la promesse est bien tenue puisque le processeur est d'une stabilité sans faille à 2.6 GHz lorsque l'ensemble de ses cœurs sont sollicités et ce même durant plusieurs minutes. Sur le Core i7-8565U, par expérience, le mode Turbo tourne autour de 3,1 / 3,3 GHz en fonction des PC portables mais chute ponctuellement autour de 2,2 GHz durant quelques secondes avant de remonter. Un effet yoyo constaté sur tous les autres processeurs, Coffee Lake et Whiskey Lake, basse consommation ou non.

La puce Intel Iris Graphics G7 en jeu

Pour de nombreuses personnes, une carte graphique sert avant tout à jouer. Jusqu'à présent les puces Intel UHD permettaient tout juste d'envisager des jeux en 2D, ou quelques très anciens titres 3D. La puce Iris Graphics G7 marque une rupture en s'approchant désormais d'une puce Nvidia d'entrée de gamme comme la GeForce MX250.

Nous avons testé différents jeux, comme Fifa 20, les Sims 4, Fornite ou Formula One 2018 et tous montrent un écart compris en général entre 5 et 10 FPS en faveur de la carte Nvidia avec une moyenne comprise entre 30 et 35 FPS pour la puce Intel Iris (en Full HD Medium).

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Dans ces conditions, impossible de parler de PC portable gamer, que ce soit avec une MX250 ou une Iris G7. Pour autant ces GPU offrent l'avantage de faire tourner des titres ayant quelques années et/ou pas trop exigeants. Sur les 15 et 17 pouces, la plus puissante des puces Intel Iris a peu de chance de susciter de l'intérêt. A l'inverse, pour les 13 et 14 pouces, elle permettra d'ouvrir de nouvelles perspectives aux nomades qui ne peuvent se passer d'un ultra portable. Pour ces derniers, c'est donc une avancée intéressante.

Pour l’anecdote, nous avons également lancé quelques jeux plus exigeants, comme Shadows of the Tomb Raider, The Division 2 ou Battlefield 5. Ces "triple A" sont bien évidemment injouables à cause d'un nombre de FPS trop bas, mais chose intéressante, la carte Intel devance sa rivale de 2/3 FPS.

Test processeur Intel Core i7-1065G7 Ice Lake vs Core i7-8565U

Notre avis sur le Core i7-1065G7

Avec une fréquence nominale en retrait (de 500 MHz), le doute planait quant aux performances de ce nouveau processeur gravé en 10 nm. En pratique, les tests montrent que les performances du flagship Ice Lake basse consommation se maintiennent voire progressent, mais très (trop ?) sensiblement. Intel nous avait habitué à un gain moyen de l'ordre de 10% entre chaque génération de processeur, ce ne sera pas le cas cette fois-ci.

Cependant, la puissance CPU n'est plus aujourd'hui le seul facteur déterminant des performances d'un ordinateur (portable). La partie graphique reste encore sous exploitée dans de nombreuses situations mais l'accélération GPU revêt malgré tout une importance croissante au sein de nombreux logiciels. Et la tendance ne fera que se renforcer à l'avenir.

Sur ce point, le Core i7-1065G7 présente un net avantage sur son prédécesseur (le Core i7-8565U) puisque sa puce Iris G7 se montre bien plus véloce. Sans parvenir à égaler une carte graphique dédiée, ses performances progressent de façon incontestable comparées à celles de la puce UHD 620 qui équipe les processeurs de 9e génération (Whiskey Lake). Cela permet de tirer son épingle du jeu en applicatif dès lors que le programme est capable de s'appuyer sur le GPU via OpenCL. Cela ouvre également de nouvelles perspectives pour jouer, même si en pratique la puissance reste trop limitée pour rivaliser avec une carte graphique de milieu de gamme comme la GeForce GTX 1650 (voire même la GTX 1050). Disons plutôt que cela "dépannera" et simplifiera le choix pour ceux qui ne jurent que par un ultrabook 13 ou 14 pouces.

Reste une subtilité, et non des moindres, de ces processeurs Ice Lake : seules deux autres références embarquent une Iris G7 (le Core i5-1035G7 et le Core i7-1068G7 mais que l'on devrait plutôt retrouver dans des mini-PC). Les autres modèles plus abordables se contentent de puces graphiques plus modestes, Iris G4 (Core i5-1035G4) et Intel UHD G1 (Core i5-1035G1 et Core i3-1005G1). Ils nous tardent donc de tester ces processeurs afin de voir comment ils se comportent...